LES BLOGUES

Pourquoi votre organisation doit être agile et la recette pour le faire

11/01/2016 10:49 EST | Actualisé 11/01/2017 05:12 EST

Pourquoi les médias recherchent-ils la culture des start-ups? Pourquoi les start-ups ainsi que leurs innovations fascinent-elles un si grand nombre de personnes? C'est surtout à cause des succès mythiques qui en ressortent et qui font désormais partie de nos coutumes.

Certains mythes qui circulent sont bien connus:

  • HP a été créée dans un garage de la Silicon Valley et a pris le relais du marché de l'ordinateur personnel
  • Google a aussi été créé dans un garage et a dominé l'ère de l'information
  • Facebook a commencé dans un dortoir de Harvard et a perfectionné l'idée des identités personnelles en ligne
  • L'idée d'AirBnb est née sur un matelas pneumatique et a perturbé l'industrie de l'hôtellerie dans le monde

Il s'agit ici d'histoires rocambolesques qui à juste titre méritent notre attention. Nous pouvons en tirer des leçons. Les organisations ont besoin d'un modèle d'opération agile qui s'adapte à un environnement en constante évolution.

Quelles leçons au juste?

Comment les organisations progressent et dominent leurs marchés pendant de longues périodes de temps? Rétrospectivement, les dix dernières années se sont révélées une incroyable période d'innovations et de perturbations. Les nouveaux joueurs ont concurrencé avec succès les plus grands et les plus riches compétiteurs, tout en générant un taux de croissance significativement plus élevé.

Même si l'attention des médias s'est portée sur les nouveaux venus, plusieurs leaders bien établis innovent également et continuent de surpasser leurs concurrents.

Dans les deux cas, la raison du succès souvent donnée vise l'emploi de la technologie pour un changement radical.

La technologie n'est pas tout

Avec raison, la technologie a été mise sur un piédestal en tant que l'élément-clé du succès. Mais forme-t-elle l'aspect essentiel qui détermine le succès ou l'échec? Il est vrai que la technologie progresse à un rythme effréné. Une de mes phrases favorites: le taux de changement le plus lent, c'est le moment présent. Le changement s'accélère seulement à mesure que nous nous dirigeons vers la singularité inévitable.

Cependant, je ne suis pas d'accord en ce qui concerne l'aspect clé qui détermine le succès ou l'échec, la corrélation ne met pas en équation la causalité.

Il est faux de croire que les organisations adoptant le numérique sont plus efficaces simplement à cause de la nouvelle technologie. De nombreuses études et livres blancs proclament ce fait et accueillent ce dieu mythique de l'avancement de l'humanité.

La véritable raison pour laquelle ces organisations se surpassent n'est pas l'utilisation de la technologie; celle-ci représente un moyen. Il s'agit d'un choix actif (leadership) en vue d'entreprendre une transformation numérique en profondeur. C'est selon la méthode que la technologie est appliquée. Cela peut sembler une distinction anodine mais elle est au contraire très importante. De nombreux leaders croient, à tort, qu'en achetant ou en ajoutant plus de technologie au sein de leur organisation, ils seront plus compétitifs. C'est souvent faux.

Les outils et tactiques employés peuvent nous en apprendre beaucoup à cause de changements continus dans ce domaine.

Ce qui ne change pas, toutefois, c'est l'application d'une stratégie efficace et d'une bonne réflexion, au moment opportun.

Les leaders plus habiles reconnaissent que le monde a changé fondamentalement. Ils réhabilitent donc leurs compagnies afin de mieux servir leurs clients, renforcent la productivité de leurs employés, d'où l'augmentation de bons vieux revenus.

Ce n'est pas surprenant que ces organisations aient une meilleure chance de succès lorsqu'elles décident d'entreprendre une transformation numérique. La recette magique du succès réside dans la capacité et la souplesse d'une organisation (sans égard à la taille de l'entreprise) afin de réagir favorablement aux aléas du marché, même si la technologie y joue un rôle clé.

Le plus puissant fera ce qu'il peut et le faible endurera ce qu'il doit

Les start-ups n'ont pas le choix que d'adopter une approche différente. À l'ère de l'information, il n'a jamais été aussi facile pour les petites entreprises de s'attaquer aux marchés existants plus rapidement et plus efficacement que jamais auparavant.

L'auteur Larry Downes a largement traité le sujet dans Big Bang Disruption. Il déclare que les intéressés doivent surveiller les technologies pouvant perturber leurs marchés. En liant ses produits à la croissance exponentielle et aux coûts à la baisse des nouvelles technologies, les offres d'une start-up peuvent être supérieures et le service sur commande mieux adapté; pas seulement pour un seul groupe mais pour tous les clients.

Nous avons atteint un point inéluctable dans l'histoire, les équipes adaptables et alertes sont plus favorisées.

Le nouvel ADN

La croissance et le succès des start-ups nous ont laissé plusieurs indices. Il existe un ensemble de principes qui peuvent être analysés et appliqués à presque toutes les organisations, soit:

  • Les plans sont souples mais l'objectif principal ne varie pas
  • Toujours assimiler à fond les compétences importantes
  • La culture est stratégie
  • Se concentrer sur le client et tout le reste suivra
  • Le produit devient une plate-forme

Je vais étudier ce nouveau modèle plus en profondeur lors d'un prochain billet de blogue parce que je crois qu'il mérite plus d'attention.

À mon humble opinion, je crois que personne ne devrait être satisfait du statu quo. Si vous ne bougez pas assez vite, quelqu'un d'autre interviendra à votre place. L'occasion d'innover à grande échelle, soit mieux servir vos clients, n'a jamais été aussi importante. Il ne vous reste qu'à la saisir.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

9 des plus belles propriétés à louer sur Airbnb

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter