LES BLOGUES

<em>Louis Cyr, l'Homme le plus fort du monde</em>: un grand film!

05/07/2013 10:08 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

Fils d'une famille d'ouvriers du textile, expatriée aux États-Unis à Lowell, en 1878, Louis Cyr décide de prendre son existence en main en se lançant à la conquête du titre de l'Homme le plus fort au monde. Louis est un être d'exception, audacieux, intègre, un défenseur de l'authenticité et de la culture canadienne-française qui représentait sa patrie à travers l'univers de son époque. L'histoire passionnante d'un homme qui a démontré que sa véritable puissance venait de son caractère et de sa détermination.

Le réalisateur

Diplômé de l'Université Concordia en cinéma, puis de la University of Southern Californie, Daniel Roby débute comme directeur photo en 2001, puis passe au court métrage de fiction. Son premier long métrage (La peau blanche) en 2005 remporte le prix Claude Jutras aux Genie Awards. Il a également à son actif Funkytown (2010). Âgé de 43 ans, on le connaît peu bien qu'il soit né au Canada, mais avec ce film, il est certain que Daniel Roby sortira de l'ombre, anobli par l'aventure biographique de son film sur Louis Cyr.


Le film

Louis Cyr, l'homme le plus fort du monde, est un drame d'époque qui raconte la vie et les exploits du célèbre Québécois Cyprien Noé Cyr, né le 10 octobre 1863 à Saint Cyprien de Napierville et décédé le 10 novembre 1912 à Saint-Jean-de-Matha. La qualité première de ce film, c'est la mise en scène et la reconstitution de l'époque. Le jeu des comédiens, la fluidité du récit, des dialogues qui rendent la lecture aussi surprenante, qu'attachante.

Personnellement, la compétition athlétique de ce personnage mythique n'éveillait en moi aucune curiosité, mais quand une équipe soudée se jette à corps perdu dans une telle aventure, le résultat est flagrant. Ce film Louis Cyr est un grand film. Pour le souci du détail, que ce soit les costumes, les décors très soignés, la musique particulière de Joranne, le spectateur aura le loisir d'apprécier cette production.


Antoine Bertrand

Antoine Bertrand a pris d'assaut son personnage. Il est Louis Cyr, sans maniérisme avec une puissance d'émotion intense et une force physique extrême. Antoine Bertrand nuance avec beaucoup de subtilité son jeu autant dans la vulnérabilité que la détermination. L'effort qui menace sa santé se voit à l'écran. Que cherche-t-on dans un bon film? L'authenticité, la vérité et c'est ce que préconisait Louis Cyr dans sa vie. En cela l'acteur aussi est exceptionnel.

Pourquoi ce film nous touche aujourd'hui?

Parce qu'il répond à nos attentes: vaincre la médiocrité, ne pas céder à la facilité, et garder la tendresse que l'on perçoit dans le regard de Louis Cyr. Un exemple de vie hors du commun, et une réussite cinématographique.

Louis Cyr, l'Homme le plus fort du monde, en salle le 12 juillet

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

«Louis Cyr»: le tournage du film