LES BLOGUES

Le jeune Karl Marx, un film de Raoul Peck

Pourquoi Raoul Peck, cinéaste haïtien, s’intéresse-t-il à la jeunesse de Karl Marx en 2017 ?

07/10/2017 08:00 EDT
Fournie

Ma première réaction à cette invitation est la curiosité. Pourquoi Raoul Peck, cinéaste haïtien, s'intéresse-t-il à la jeunesse de Karl Marx en 2017 ?

Avant de voir le film, Raoul Peck s'exprime sur son film : « Je voulais montrer Marx, Engels et Jenny, la femme de Marx dans leur vie quotidienne, à partir de leurs propres paroles, ils sont jeunes, ils ont la vingtaine, ils sont révoltés et ils ambitionnent de changer le monde. C'est cela le cœur du film».

Pourquoi pas, j'accepte le défi, mais je ne crois pas au plus profond de moi aux lendemains qui chantent, et notre époque le prouve.

À propos du réalisateur: Raoul Peck né le 9 décembre 1953 à Port-au-Prince est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma haïtien. Nommé en janvier 2017 pour l'Oscar du meilleur documentaire I am not your negro. Il a réalisé Lumumba, inspiré de l'histoire de Patrice Lumumba et de son rôle dans l'indépendance du Congo. Il a été ministre de la Culture de la République d'Haïti de 1995 à 1997. Sa formation: l'Université Humboldt de Berlin et la télévision Berlinoise.

C'est un homme engagé et il se définit comme faisant un travail de passeur pour le présent, pour un combat d'aujourd'hui.

Il fait dire à ses jeunes acteurs: « Le vrai changement se fait dans la durée et à partir du collectif...»

Synopsis

En Allemagne, une opposition intellectuelle fortement réprimée est en pleine ébullition. En France, les ouvriers du Faubourg Saint–Antoine se sont remis en marche. En Angleterre aussi le peuple est dans la rue, et la révolution est industrielle. La reconstitution de l'époque est convenable. Ce qui me reste de ce film, c'est ce que je découvre sur Karl Marx, surtout Friedrich Engels et leurs femmes. La traversée d'un groupe de jeunes protestataires luttant pour leurs convictions jusqu'à la mort. J'ai refait le trajet à travers le temps.

C'est à Paris, en 1844, qu'il croise le jeune Friedrich Engels, cette rencontre changera le destin de Karl Marx.

Karl Marx est né le 5 mai 1818 à Trêves, en Allemagne. Il grandit dans une famille juive, son père est un avocat israélite qui se convertira au protestantisme. À 26 ans, Karl Marx entraine sa femme Jenny Von Westphalen sur les routes de l'exil. C'est à Paris, en 1844, qu'il croise le jeune Friedrich Engels, cette rencontre changera le destin de Karl Marx.

Friedrich Engels est né le 28 novembre 1820 à Barmen dans une famille d'industriels. Son père a fait fortune dans l'industrie du textile. Il doit quitter le lycée pour raisons de famille. En 1838, tout en travaillant comme commis dans une société commerciale à Brême, il commence à étudier profondément la philosophie en se rapprochant de Hegel qui prédomine de la philosophie allemande de l'époque. En 1842, il s'installe en Angleterre à Manchester et travaille dans une entreprise industrielle où son père a des intérêts. C'est là qu'il publie en 1845 » La situation de la classe laborieuse en Angleterre. La même année Friedrich Engels contribue au journal franco-allemand édité et publié par Karl Marx. Grâce à cette première rencontre, ils découvrent qu'ils partagent les mêmes idées et décident de collaborer plus étroitement. Après l'expulsion de Karl Marx à Paris, ils s'installent en Belgique. Jenny, Karl et Friedrich, où la liberté d'expression est plus grande que dans d'autres pays d'Europe. Marx accompagne Friedrich en Angleterre ou il rencontre Marie Burns, une ouvrière irlandaise avec laquelle il vivra jusqu'à sa mort. En 1848, Engels et Marx sont expulsés de Belgique. Ils s'installent à Cologne où ils fondent un nouveau journal La Nouvelle Gazette. Karl Marx et Friedrich Engels ont traversé le temps, parcouru l'Europe, avec leurs épouses avec la même détermination. Après la mort de Karl Marx, en 1883, Friedrich Engels réunit les brouillons pour assurer la publication posthume des livres II et III du Capital. Il meurt à Londres en 1895, sans enfant.

Ce n'est pas tout à fait le film, mais c'est une belle histoire.

​​​​​​​​​​​​​​