LES BLOGUES

<em>Avant l'hiver</em>, ou l'homme qui n'aimait pas les roses

22/02/2014 01:10 EST | Actualisé 07/05/2014 05:12 EDT

Paul (Daniel Auteuil) est un neurochirurgien de 60 ans. Marié à Lucie (Kristin Scott-Thomas), c'est la tranquillité assurée. Mais, un jour, des bouquets de roses rouges commencent à être livrés anonymement chez le couple, au même moment où Lou (Leïla Bekhti), une jeune fille de 20 ans, ne cesse de croiser le chemin de Paul. Le doute s'installe. La vie de Paul et Lucie est-elle aussi lisse qu'elle le parait ? Est-ce le bon moment, juste avant d'entrer dans l'hiver de leur vie, de se questionner sur les malaises refoulés et les secrets dissimulés? Le film s'ouvre sur un interrogatoire; Paul, face à la caméra, le visage grave laissant présager un drame. Dehors, c'est l'été dans une campagne accueillante. Autour d'une table, les protagonistes, Paul, Lucie et Gérard (Richard Berry) sont des inséparables depuis toujours.


Les acteurs

Daniel Auteuil joue le neurochirurgien, un homme taciturne et fermé. Son métier, qui nécessite une concentration énorme, semble l'accabler. Lucie, jouée par Kristin Scott-Thomas, est admirable de retenue et de compassion. Cette actrice qui parlait dernièrement de lâcher le cinéma, car, disait-elle, on ne lui offrait que des rôles secondaires, démontre une fois de plus, dans ce thriller psychologique, la finesse de son jeu. Son regard lumineux, la tristesse et le non-dit anoblissent son beau visage. Ne serait-ce que par elle, le film se trouve déjà grandi. J'aime cette actrice qui trouve pour chacun de ses personnages la façon de les rendre crédibles, même dans les situations les plus banales, et avec force et émotion. C'est troublant.

Le réalisateur

Romancier, nouvelliste, réalisateur et scénariste, Philippe Claudel est né à Dombasle-sur-Meurthe le 2 février 1962. Il écrit en français et en anglais. Il a reçu le Prix Renaudot en 2003 et le Goncourt des lycéens en 2007. Très attaché à la Lorraine, où il est né et où il réside toujours, il est maître de conférences à l'Université de Nancy. Le cinéaste enseigne aussi à l'Institut européen du cinéma et de l'audiovisuel, en particulier l'écriture scénaristique. Philippe Claudel a également été professeur en prison, auprès d'adolescents handicapés physiques. C'est aussi un excellent dialoguiste. Ses principaux romans sont traduits dans le monde entier. Son film Il y a longtemps que je t'aime, avec Kristin Scott Thomas, a eu un grand succès en France et à travers le monde. Son second film, Tous les soleils, est sorti en mars 2011. Philippe Claudel a intégré l'Académie Goncourt en 2012.

Avant l'hiver est son troisième film. C'est un réalisateur qui maîtrise la mise en scène sur le plan artistique; les saisons sont marquées; les couleurs sont toujours harmonieuses; visiblement, il aime ce qui est beau. Durant tout le film, j'ai apprécié son travail de dialoguiste, des phrases courtes, mais toujours à propos. On voit que l'écrivain Philippe Claudel aime le cinéma français et qu'il essaie de nous surprendre en ne disant pas tout. Mais il est prévisible, et le personnage de Leïla Bekhti est discutable, son attachement à Paul est peu probable. Néanmoins, grâce au charme mélancolique qu'il dégage, ce film mérite que l'on s'y attarde, ainsi que l'élégance de son jeune réalisateur.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les films à l'affiche, semaine du 21 février 2014

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.