LES BLOGUES

Le meilleur moyen de défendre nos valeurs, c'est de nous instruire

11/11/2016 10:34 EST | Actualisé 11/11/2016 10:34 EST

Le texte qui suit a été lu aux élèves de l'école secondaire de la Cité-des-Jeunes, à Vaudreuil-Dorion, pour les inviter à réfléchir sur l'élection américaine.

Donald Trump, même s'il a récolté moins de votes qu'Hillary Clinton, a démocratiquement été élu président des États-Unis. Malgré cela, un malaise évident secoue le monde entier et le Québec en particulier.

Pourquoi? Parce que le président des États-Unis possède une grande influence sur la politique et l'économie mondiales. Et parce qu'à plusieurs reprises, M. Trump s'est ouvertement affiché à l'opposé de valeurs qui nous sont chères: l'égalité, la tolérance, le respect, la paix, la justice sociale, la protection de l'environnement, l'éducation et l'esprit critique.

Dans la plupart des pays, dans la société québécoise et encore plus dans nos écoles, ces valeurs sont fondamentales. En effet, l'Histoire nous a montré que c'est avec elles que nous devenons des sociétés plus civilisées et que nous pouvons donc accomplir ensemble de plus grandes et belles choses.

Alors, à la suite de l'élection de M. Trump, il est tout à fait normal que nous nous trouvions dans une période d'incertitude, d'inquiétude et même, pour certains, d'angoisse.

Que peut-on faire alors, et que doit-on faire à partir d'aujourd'hui pour protéger ces valeurs qui sont importantes pour nous tous?

Tout d'abord, il ne faut pas tomber dans le piège du mépris et croire que c'est bien fait pour nos voisins aux États-Unis, qu'ils l'ont mérité, qu'ils sont aussi stupides que leur président. Il nous faut à tout prix refuser de le faire, car nous deviendrions ainsi à notre tour intolérants, ce qui mène trop souvent à la haine, à la vengeance et à la violence.

Ensuite, et surtout, évitons de tomber dans le piège de l'indifférence en croyant que cela ne nous regarde pas. Les échanges économiques, politiques et culturels avec les États-Unis, et avec toutes les autres nations d'ailleurs, sont trop importants pour que nous pensions que nous pouvons «faire notre petite affaire» tranquilles dans notre coin.

Ainsi, il est de notre devoir à tous de nous informer sur ce qui se passe dans le monde autour de nous. Autrement, nous nous rendons vulnérables à ceux qui nous diront comment penser, ou qui nous diront pour qui voter. C'est un peu ce qui s'est passé aux États-Unis: de nombreuses personnes ont cru les vérités faciles que M. Trump leur offrait, parce que cela les réconfortait, et parce qu'elles n'étaient pas suffisamment instruites ou informées pour se rendre compte qu'il s'agissait souvent de mensonges.

Et le meilleur moyen que nous avons trouvé pour ne pas être aussi fragiles et pour demeurer libres de nos décisions, c'est l'éducation. Et c'est pour cela que nous sommes tous ici aujourd'hui, dans notre école.

Le meilleur moyen d'agir et de défendre nos valeurs, c'est donc de nous instruire.

Premièrement, en valorisant l'école, de la maternelle à l'université. Deuxièmement, en apprenant à mieux lire, et en lisant des sources variées et intelligentes. En écoutant aussi ce que les autres ont à dire. Puis en protégeant les plus vulnérables, les plus faibles, les plus pauvres, ceux qui ont moins souvent l'occasion de faire entendre leurs voix. Troisièmement, en ayant l'esprit ouvert, mais critique. Donc, en se donnant le devoir de vérifier que ce que l'on apprend et surtout ce que l'on répète provient de sources fiables, notamment en faisant confiance à la Science.

Soyons donc vigilants, lucides et rigoureux.

Enfin, restons fiers de faire partie des êtres humains qui valorisent la paix, le respect, la tolérance, l'environnement et l'éducation. Et souvenons-nous que notre arme la plus puissante contre tout ce qui peut nous faire peur demeure notre intelligence.

LIRE AUSSI:

» Ces stars qui voulaient déménager au Canada si Trump gagnait

» L'idée d'un mur entre les États-Unis et le Canada fait des vagues sur Twitter

» Les tweets les plus drôles de la soirée électorale

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Trump: les unes de son élection

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter