LES BLOGUES

S'ta cause des taxes!!

08/11/2016 10:03 EST | Actualisé 08/11/2016 10:45 EST

Récemment, en revenant de New York par avion, je discutais avec mon voisin de siège du prix des billets. Je lui expliquais comment j'utilisais les failles du système, tout à fait légalement, pour payer mon billet d'avion moins cher (je vous donnerai le truc à la fin de ce billet). Il m'a simplement répondu : de toute façon, au Québec, on paye toujours plus cher à cause des taxes. Je me suis donc questionné : est-ce vrai qu'au Québec nous sommes plus taxés qu'ailleurs? Ou, au contraire, on nous a tellement martelé que nous étions surtaxés que cela est entré dans la tête des gens et qu'on le tient pour acquis, sans vérifier? Est-ce que certaines entreprises peuvent profiter de cette croyance pour vendre plus cher en nous faisant croire que c'est à cause des taxes?

Je me suis donc amusé de vérifier si, effectivement, il existe un écart de taxes entre les provinces. Évidemment, ceci n'a rien de scientifique, mais permet de se questionner sur la réalité et sur la croyance.

D'entrée de jeu, je suis comme tout le monde : je suis content quand on baisse les taxes et les impôts et je critique quand j'ai de la difficulté à rencontrer mon médecin de famille. On veut des services mur à mur, mais avec les impôts et les taxes des États-Unis. Malheureusement, ceci est impossible.

Ma petite étude porte essentiellement sur les taxes au détail, mais pas uniquement la TPS et la TVQ, mais également les taxes cachées dans le prix des produits. Premier produit : l'essence. Le prix moyen à Montréal ce dimanche 6 novembre : 1,19$ le litre. Le prix moyen à Toronto pour la même date : 1,04$, soit une différence de 15 cents le litre. Regardons maintenant la différence de taxe entre les deux régions : À Montréal, le montant total des taxes (taxe fédérale et provinciale sur le carburant ainsi que la TPS et TVQ) représente 43,7 cents le litre. À Toronto, le montant total des taxes est de 37,1 cents le litre, soit environ 6 cents le litre de moins qu'au Québec. (donc logiquement, au Québec on devrait payer l'essence 6 cents plus qu'à Toronto et non pas 15 cents).

Deuxième produit : les billets d'avion. Combien de fois ai-je entendu des gens dire : si je pouvais, je partirais de Toronto, ils payent pas mal moins de taxes. J'ai fait l'expérience en comparant un vol entre Montréal et New York et un vol entre Toronto et New York. Un billet aller simple de Montréal à New York me coûtera environ 233$, dont 94$ en taxes et frais. Le même billet entre Toronto et New York me coûtera environ 195 $, dont 92$ en taxes et frais. Ceci est le tarif affiché sur le site de Air Canada. C'est donc dire que, au départ de Montréal, le billet d'avion est plus dispendieux qu'au départ de Toronto, mais que ceci n'est pas attribuable aux taxes, contrairement à la croyance.

Évidemment, je pourrais faire l'étude avec une multitude de produits et avoir des résultats complètement différents. Le but ici était de choisir deux produits très taxés pour voir si, effectivement, les taxes étaient l'unique raison pourquoi on paye plus cher. Il peut exister plusieurs facteurs qui influencent le prix d'un produit en dehors des taxes : la concurrence, la demande du produit, la disponibilité du produit, etc.

Ah oui, comment utiliser la faille du système pour sauver un peu sur un billet d'avion? Ceci ne fonctionne que sur un vol de retour au pays et non l'inverse (donc achetez deux billets séparés; un pour l'aller et un pour le retour). Si votre destination finale est Montréal, choisissez comme destination finale, lors de la réservation, Toronto centre-ville (code d'aéroport YTZ), vous n'aurez pas le choix, avec Air Canada, de faire escale à Montréal. Lors de votre escale, avertissez le personnel au sol que vous désirez interrompre votre voyage ici, que vous ne continuerez pas jusqu'à Toronto. De cette façon, vous payerez le tarif de Toronto au lieu du tarif de Montréal. Dans certains cas, ceci peut représenter près de 100$ de rabais, selon les dates. Attention, ceci ne fonctionne que sur le retour et non à l'aller, car ce qui est important (ce que m'a dit Air Canada lors de mon appel) c'est le premier segment de vol; si vous n'êtes pas là au premier segment, votre billet sera annulé au complet.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

11 choses à ne jamais faire à l'aéroport

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter