LES BLOGUES

Escapade culturelle en Virginie

18/10/2016 09:33 EDT | Actualisé 18/10/2016 09:37 EDT

«Virginia is for lovers», dit le célèbre slogan. Oui, la Virginie c'est pour les amoureux, les amoureux d'histoire, de paysages bucoliques, de villes et de villages pittoresques, de bons vins et de bonnes bières.

Il y a longtemps que nous souhaitions visiter ce que l'on appelle la région culturelle de la Virginie. Au sud de Washington D.C., cette région regroupe certaines de plus jolies ville de l'état, de même que des sites historiques importants.

Nous avons débuté notre visite avec le conté d'Arlington et la ville du même nom, une localité propre, moderne et économiquement en santé. Contrairement à plusieurs états américains qui ont vécu très durement la récession des dernières années, la Virginie a bien tiré son épingle du jeu. Tout autour de nous, des édifices très modernes abritent des entreprises de hautes technologies liées de près ou de loin à la défense nationale.

L'intelligence militaire a inspiré de nombreuses start-ups et séduit de jeunes entrepreneurs venus chercher fortune. Il faut dire qu'Arlington est à seulement quelques minutes du Pentagone et des ambassades de Washington. Cette proximité en fait un centre d'affaires grouillant d'activités et regroupant des gens de toutes les nationalités, tandis que la mixité culturelle a permis la multiplication de restaurants proposant une cuisine aux saveurs exotiques.

2016-10-05-1475695550-9708783-Arlington_Virginia05262.jpg

Au centre commercial Pentagone Row, nous avons rencontré la jeune propriétaire du restaurant Lebanese Taverna, Grace Abi-Najm Shea. Elle nous a raconté dans un très bon français que son père immigré du Liban a ouvert son premier restaurant il y a 37 ans, une petite pizzeria qui faisait vivre ses cinq jeunes enfants et sa femme.

Les clients ont demandé au fil du temps à goûter ce qu'il servait en privé à sa famille. L'engouement qui a suivi pour ses plats libanais lui a permis d'ouvrir onze restaurants et c'est aujourd'hui plus de 27 membres de la famille qui travaillent dans l'entreprise familiale.

2016-10-05-1475695480-5709579-Arlington_Virginia03586.jpg

Il faut dire que les plats que nous avons dégustés étaient vraiment excellents et d'une très grande fraîcheur. Comme nous venons de Montréal où sont installés de très bons restaurants libanais, nous avions des exigences plutôt élevées et l'excellence de la cuisine nous a agréablement surpris. Nous avons aussi beaucoup apprécié les boissons faites à partir d'ingrédients naturels tels que gingembre et menthe. Elles sont absolument savoureuses.

2016-10-05-1475693868-6588738-Arlington_Virginia03606.jpg

L'histoire est aussi au cœur de ce conté avec le fameux Arlington National cemetery, celui que l'on voit dans « House of Cards » et plusieurs autres séries télé et films. Ce cimetière rend hommage aux hommes et aux femmes ayant servi leur pays par le sacrifice de leur vie. Cette oasis de 624 acres de vallons jalonnés d'arbres aujourd'hui centenaires semble veiller les milliers de pierres tombales blanches. Elles nous rappellent les héros ayant servi leur nation. Nous avons assisté au changement de la garde, admiré la flamme éternelle sur la tombe de John F. Kennedy et vu le Canadian Cross of Sacrifice inauguré en 1927. Très américain et très impressionnant.

Deuxième conté visité, celui d'Alexandria qui abrite la ville historique du même nom. C'est notre plus gros coup de cœur du voyage. Il faut compter quinze minutes de métro à partir de Washington pour accéder à cette petite ville de banlieue cossue dont presque tous les bâtiments sont construits de briques rouges.

2016-10-05-1475693952-725245-Alexandria_Virginia03660.jpg

Les commerces installés dans les maisons anciennes du vieux Alexandria sont tous uniques et originaux. Les maisons admirablement préservées datent pour la plupart du 18e siècle. Elles arborent ici et là des drapeaux américains, des lanternes de chaque côté de la porte et de jolis volets verts, beiges ou noirs. Quelques-unes sont peintes de couleurs pastel, d'autres sont ornées de magnolias géants ou entourés d'une jolie clôture de fer forgé. Le tout forme un ensemble esthétique d'une grande beauté.

2016-10-05-1475693776-3439353-Alexandria_Virginia03677.jpg

Nous avons déjeuné au Ashlar Restaurant & Bar situé dans un magnifique hôtel boutique, le Kimpton Morrisson House Alexandria. Le décor chic, à la fois moderne et authentique, laisse percevoir des influences coloniales, écossaises et de bord de mer. Des bleus outremer côtoient des nuances de beige et de gris relevés de tapis dont les motifs rappellent les tartans. C'est le seul hôtel 4 diamants de la ville. L'ambiance y est parfaite, on s'y sent merveilleusement bien.

Parmi nos plus belles découvertes : le Musée d'Apothicaire Stabler-Leadbeater. C'est en fait une pharmacie d'une autre époque avec son long comptoir de granit et ses innombrables flacons. Il y a même un registre où l'on peut lire que Martha Washington y achetait ses remèdes. On croit entrer dans un décor de cinéma, mais tout est authentique, comme si on avait fermé la porte à clé et tout laissé là il y a un siècle. En fait, c'est ce qui est arrivé. Ne sachant trop quoi faire de cet héritage, le jeune propriétaire a préservé le tout jusqu'à ce qu'il trouve à le mettre en valeur.

2016-10-05-1475693904-3496836-Alexandria_Virginia03829.jpg

Il faut absolument monter à l'étage à l'endroit où se préparaient les mélanges d'herbes et de produits médicinaux. Un inventaire plutôt étonnant dont certains pots contiennent encore leurs étranges produits d'origine : sang de dragon, racines de serpents... On se croirait dans une scène d'Harry Potter. L'effet est saisissant.

2016-10-05-1475695793-6616718-Loudoun_Virginia4366.jpg

Durant notre séjour nous avons aussi visité le comté de Loudoun, où l'on retrouve plus d'une quarantaine de vignobles. Celui de Greenhill winery and vineyard est fort sympathique. L'œnologue Sébastien Marquet nous y a accueilli en français. Il n'en faut pas plus pour que la conversation s'engage devant le comptoir de dégustation où se succèdent un blanc de blanc, un mousseux, un seyval blanc, le préféré de Michelle Obama, et plusieurs rouges.

2016-10-05-1475694041-4151312-Loudoun_Virginia04037.jpg

C'est vrai que la Virginie est reconnue pour ses vins, mais ce qui est en pleine explosion ces temps-ci, c'est la production de bières artisanales. Des microbrasseries font leur apparition un peu partout. Certaines en ville, adjacente à un restaurant, d'autres dans des quartiers industriels, où les gens se rendent en vélo prendre une bière après le travail. Ils s'installent dans de gros sofas entourés de cuves en intox pour écouter le football sur écran géant.

Notre microbrasserie préférée pour la qualité de leurs bières est la Port City Brewery, qui a d'ailleurs raflé de nombreux prix. Nous avons aussi aimé la Ornery Beer Company, mais plus pour la bouffe et l'ambiance que pour ses bières.

2016-10-05-1475694090-7543299-Marinesmuseum_Virginia03901.jpg

Dernier arrêt : le musée des Marines. On y trouve des avions accrochés au plafond, des chars d'assaut et des dioramas peuplés de personnage dans des décors très réalistes. On entend la voix enregistrée d'hommes qui étaient au front, comme si on y était nous-mêmes. C'est très très émouvant.

Nous devons l'avouer, nous sommes entrés avec peu d'intérêt au départ, mais ce musée nous a conquis. De jeunes marines accueillent les visiteurs, alors que les vétérans racontent leurs expériences. Des manœuvres militaires ont lieu dans le hall donnant l'impression que nous entrons dans leur univers encore bien vivant et toujours d'actualité. On sent bien que le musée ne fait pas la promotion de la guerre, il met surtout de l'avant le courage des hommes qui ont dû y participer. Il paraît que de connaître le passé sert à ne pas le répéter.

À voir également:

La route des huîtres en Virginie

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter