LES BLOGUES

Plus de lobbyistes à Kuujjuaq qu'à Montréal!

02/06/2014 12:47 EDT | Actualisé 01/08/2014 05:12 EDT

Selon une compilation réalisée par la firme qui m'emploie, Montréal présente la plus faible proportion de mandats inscrits au Registre des lobbyistes des 50 municipalités les plus populeuses du Québec. À l'inverse, Trois-Rivières présente la plus forte proportion de mandats inscrits des 10 municipalités les plus populeuses. Des endroits moins populeux, comme Kuujjuaq, présentent de leur côté des proportions très élevées.

Cette compilation soutient donc les remarques du Commissaire au lobbyisme du Québec concernant les efforts respectifs de Montréal et Trois-Rivières afin de s'assurer du respect de la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme. En effet, selon le Commissaire, Montréal en ferait trop peu, alors que Trois-Rivières aurait des pratiques exemplaires. Rappelons que, s'il est exact que ce sont les lobbyistes qui ont l'obligation légale de s'inscrire au Registre des lobbyistes, les titulaires de charges publiques ont la responsabilité morale de s'assurer de cette inscription.

Les résultats détaillés pour 60 municipalités du Québec

Parmi les 10 municipalités les plus populeuses du Québec, la plupart des municipalités présentent entre 3 et 6 mandats inscrits par tranche de 10 000 habitants. Montréal présente la plus faible proportion, avec 1,32 mandat pour 10 000 habitants, alors que Trois-Rivières présente la plus forte proportion, avec 9,67 mandats pour 10 000 habitants.

Parmi les 40 municipalités suivantes et comptant entre 20 000 et 100 000 habitants, la plupart présentent entre 6 et 16 mandats pour 10 000 habitants. Dans ce groupe, seule la municipalité de Dollard-des-Ormeaux affiche moins de 6 mandats pour 10 000 habitants. À l'inverse, les municipalités de Sept-Îles, Magog et La Prairie affichent plus de 16 mandats pour 10 000 habitants.

Notre compilation inclut par ailleurs une dizaine de municipalités supplémentaires, dont le village nordique de Kuujjuaq (33,33 mandats pour 10 000 habitants), mon village d'enfance de Sainte-Hénédine (41,25 mandats pour 10 000 habitants) et la municipalité touristique de Montebello (121,7 mandats pour 10 000 habitants).

2014-06-01-kuujjuaq.jpg

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Méthodologie

Cette compilation a été réalisée en additionnant le nombre de lobbyistes-conseils et le nombre d'entreprises et d'organisations détenant au moins un mandat actif, inscrits au Registre des lobbyistes en date du 29 mai 2014, visant chacune des 50 municipalités les plus populeuses du Québec et 10 autres municipalités sélectionnées. Ainsi, un même lobbyiste-conseil, une même entreprise et une même organisation ne sont pas comptabilisés plus d'une fois pour la même municipalité, malgré le fait qu'ils puissent inscrire plusieurs mandats à l'endroit de cette municipalité.

Aussi, une même entreprise ou une même organisation n'est comptabilisée qu'une seule fois malgré le fait que plusieurs lobbyistes puissent figurer à son inscription. À des fins de comparaison entre les municipalités, cette donnée est ensuite présentée en nombre de mandats actifs par tranche de 10 000 habitants. Les données populationnelles des 50 premières municipalités du Québec proviennent de Statistique Canada (2011). Les données populationnelles des autres municipalités sont une estimation tirée de Wikipédia.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Most Active Lobbyists In Canada

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?