LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Mary Donohue Headshot

Oubliez les milléniaux et les bébé-boumeurs. Ce sont les X qui changeront le monde du travail

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Nos milieux de travail ne sont pas de tout repos. Mais on dit que toutes les réponses de la vie se trouvent dans la série télé The Brady Bunch.

Les représentants de la génération X sont les Jan Brady du monde du travail. Et en ce moment, elles crient «Marcia! Marcia! Marcia!», mais personne ne les entend.



Les résultats que nous avons publiés dans notre livre blanc, The Marcia Moment (en anglais seulement), reconnaissent que les X sont coincés entre la talentueuse et jolie Marcia Brady (les boumeurs) et la charmante Cindy Brady, qui représente les milléniaux.

Pas de cadeaux

Comme le démontre notre étude - et bien d'autres -, la génération X a été mise à la porte, utilisée et ignorée depuis le début du 21e siècle et est restée dans l'ombre des bébé-boumeurs à la fin du 20e siècle. Elle n'a pas été choyée. Personne ne mettait d'affiche «Bébé à bord» sur la vitre arrière de sa voiture à cette époque.

Ma mère et son amie Ellen nous mettaient dans la familiale sans nous attacher, fumaient des cigarettes et nous laissaient jouer à l'extérieur sans supervision jusqu'à ce que les lampadaires ne s'allument. Lors d'un trajet en voiture, le pauvre Denis avait même été éjecté de l'arrière du station wagon et nos parents avaient trouvé ça bien drôle (d'accord, nous avons tous ri). Nous avons éventuellement rebroussé chemin pour le récupérer.

Ils ont survécu à plus de récessions que leurs parents ou leurs grands-parents.

La génération X n'a jamais reçu de médaille de participation. La plupart d'entre nous recevait un coup de pied au derrière s'il ne participait pas et, comme nos boumeurs de parents, l'acceptait et passait à autre chose.

Les X représentent aujourd'hui le plus incompris des groupes en milieu de travail. Ils ont été ignorés à cause des brillants boumeurs qui les ont précédés et les magnifiques Y qui les ont suivis.

La génération X est pourtant notre pain et notre beurre. Ses représentants ont survécu à plus de récessions que leurs parents ou leurs grands-parents. La plupart du temps, ils sont des dirigeants qui sont sur le point de percer, mais qui ne s'épanouissent pas au travail. Plus ces travailleurs approchent de l'âge de 55 ans, plus leurs connaissances deviennent précieuses pour votre organisation et vos clients. Ils sont votre capital intellectuel.

tired office worker older

Épuisés et stressés

Dans notre livre blanc The Marcia Moment, nous avons analysé les données de 6 500 personnes. La génération X est épuisée. Si nous étions en 1950 et qu'un membre de la génération X se pointait chez le médecin, on l'hospitaliserait pour cause de stress aigu.

La génération X a dû se soucier des boumeurs et des milléniaux. Et elle en est sortie épuisée.

Capital intellectuel

Alors que les boumeurs partent à la retraite, les entreprises perdent du capital culturel. Les X sont votre capital intellectuel. Si vous n'en prenez pas soin, et que ce capital s'appauvrit, votre organisation aura du mal à s'en remettre. Vous vous retrouverez avec une main-d'œuvre peu inspirée et votre base de clients s'effritera.

mature office woman

Si on ne s'attaque pas au malaise des X au travail, l'enthousiasme et l'engagement des Y seront touchés. Ce malaise peut être expliqué par le fait que les X ne se sentent plus valorisés. Nos données indiquent que si les organisations commençaient à porter attention aux relations entre X et Y, la perte de clientèle diminuerait de 50 % et la productivité grimperait de 11 %.

Aujourd'hui, en matière de développement du leadership, on n'entend parler que des boumeurs et des milléniaux. Soyons honnêtes : dans la plupart des organisations, aucun millénial ne sera pris en considération pour un poste d'importance, à moins de se trouver dans une firme marketing ou internet. Toutefois, plusieurs organisations dépensent de l'argent pour comprendre les milléniaux et pour aider les boumeurs à se sentir bien quand arrive la retraite.

Comme monsieur et madame Brady, les employeurs futés réalisent qu'ils doivent porter une plus grande attention à la génération X.

Regardez la conférence TedX de Mary Donohue ou écrivez-lui au info@donohuelearning.com.

Ce texte initialement publié sur HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

VOIR AUSSI:

Close
10 habitudes de travail néfastes pour la santé
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée