LES BLOGUES

Quels sont vos moteurs de sens?

Les critères de satisfaction au travail varient d'un individu à l'autre et ce n'est pas surprenant.

16/07/2017 08:00 EDT | Actualisé 16/07/2017 08:40 EDT
Getty Images
À l'âge adulte, le cumul d'expériences de travail permet à l'individu de différencier ses intérêts, identifier ses affinités et découvrir les éléments qui agissent sur sa façon de se sentir mobilisé ou non par son travail.

Bien-être au travail, sens au travail, satisfaction au travail, motivation... Autant de synonymes pour exprimer ce que tout individu recherche, consciemment ou non, à travers l'exercice d'un emploi.

Les critères de satisfaction au travail varient d'un individu à l'autre et ce n'est pas surprenant. Ce qui étonne parfois, c'est la façon dont ils sont vécus, exprimés, traduits ou investis, d'une personne à l'autre. C'est donc là tout leur intérêt !

Les moments de transitions

Sans la venue d'une crise, d'un moment de transition professionnelle, tournant de vie ou événement charnière, les critères de satisfaction demeurent très souvent ignorés des personnes elles-mêmes.

Lors du tout premier choix de carrière, les critères de satisfaction professionnelle passent très souvent au second rang derrière les intérêts socioprofessionnels. Or, les intérêts sont une infime partie des éléments à considérer pour accompagner son client dans un projet de carrière.

À l'âge adulte, le cumul d'expériences de travail permet à l'individu de différencier ses intérêts, identifier ses affinités et découvrir les éléments qui agissent sur sa façon de se sentir mobilisé ou non par son travail. Au mitan professionnel, les moteurs de sens et les valeurs deviendront alors des éléments incontournables pour la prise de décision en coaching de carrière comme en coaching de vie.

Transition de carrière, crise du mitan de la vie, perte d'emploi, accident de travail ou de la route, arrêt de travail, réinsertion socioprofessionnelle, retour au travail après un arrêt prolongé; voilà autant de moments propices pour identifier ses critères de satisfaction professionnelle; autrement nommés : les « moteurs de sens ».

Les moteurs de sens

Les moteurs de sens sont des caractéristiques individuelles sur lesquelles l'individu fonde sa contribution professionnelle, lui donnent « sens ». Le sens est un sentiment de cohérence intérieure qui procure de la satisfaction par son effet structurant.

Mieux on connait nos moteurs de sens, plus on est apte à faire des choix professionnels en accord avec soi.

Mieux on connait nos moteurs de sens, plus on est apte à faire des choix professionnels en accord avec soi. Une fois identifiés, on peut s'y référer pour mieux cibler des environnements ou conditions de travail appropriés; c'est-à-dire où ils pourront se révéler de façon naturelle et pertinente.

Le sens du service : un moteur de sens

Les personnes de cette catégorie trouvent leur principale source de motivation en dédiant leur travail et leur énergie à servir les autres.

Ce type de dévouement peut s'exprimer sous des formes variées, mais se concrétise toujours dans des activités en rapport direct avec autrui, telles que les professions de nature-conseil, assistance médicale ou sociale.

Le dévouement peut d'autre part se manifester à travers un engagement pour la défense nationale ou la réalisation de valeurs qui dépassent le plan individuel. L'argent n'est généralement pas une motivation importante pour ces personnes. Par contre, la reconnaissance s'avère essentielle.

Le service n'est cependant pas toujours lié à une cause charitable ou humanitaire

Le service n'est cependant pas toujours lié à une cause charitable ou humanitaire. Ainsi un scientifique qui veut préserver l'environnement, choisira une activité liée aux questions d'écologie et d'aménagement. Un chef du personnel pourra exprimer son désir d'aider ses collaborateurs, un assistant trouvera un sens à son travail en servant son supérieur, un parent dans son rôle d'éducateur et de gestionnaire familial.

L'autonomie professionnelle : un autre moteur de sens

L'autonomie et l'indépendance nourrissent ceux et celles qui ont un besoin irrépressible d'agir à leur façon, à leur rythme, et selon des objectifs et normes qu'elles se fixent eux-mêmes. Toutefois, ce goût pour l'autonomie ne les dote pas pour autant d'un « esprit d'entreprise ». Fonder une entreprise et prendre de gros risques ne font pas forcément partie intégrante de leurs objectifs. En valorisant l'autonomie et l'indépendance, ces personnes rejettent la contrainte des règles organisationnelles collectives et refusent d'embrasser des carrières classiques au sein d'une structure. Elles préfèrent poursuivre des chemins parallèles qui sortent des routes balisées.

Identifier ses moteurs de sens

Mieux on sait identifier les critères incontournables auxquels se référer pour s'assurer d'un maximum de satisfaction au travail, plus on se donne la possibilité de cultiver notre bien-être.

L'outil Les moteurs de sens peut vous guider rapidement dans la voie de vos principaux critères.

Vous pouvez, par ailleurs, remonter l'histoire de votre expérience professionnelle pour identifier les sources de satisfaction et d'insatisfaction associées à chacun des emplois que vous avez occupés. Cela vous aidera à vous mettre sur de très bonnes pistes qui ont du sens, tant au plan personnel que pour le développement de votre carrière.

LIRE AUSSI
»
BLOGUE Vos croyances vous nuisent-elles?
» Vos besoins fondamentaux sont-ils satisfaits?
» Les humeurs dépressives

Comment mener une vie équilibrée malgré un travail exigeant