LES BLOGUES

Deux questions essentielles pour faire la différence en entrevue

05/12/2016 08:25 EST | Actualisé 05/12/2016 09:02 EST

Vous rêvez de vous sentir ultra confiant en entrevue? En entrevue ou pas, la confiance en soi n'est pas un objectif à atteindre. La confiance en soi est plutôt un état, le résultat fécondé par un désir authentique de réaliser certaines choses que l'on perçoit en accord avec soi. Dans cette perspective, avant même de postuler un emploi, il importe de répondre à la question : En quoi ce poste semble-t-il en parfait accord avec moi? Si, spontanément, il vous est difficile de répondre à cette question, sans doute devrez-vous d'abord vous attarder aux véritables raisons qui motivent votre désir de quitter votre poste actuel. Peut-être changerez-vous d'idée. Si vous souhaitez postuler l'emploi parce que vous visez une augmentation de salaire ou de plus grandes responsabilités, deux questions essentielles pour faire la différence en entrevue sauront vous guider. La spontanéité et l'aisance de vos réponses vous permettront d'évaluer le niveau de confiance que vous risquez fort d'avoir en entrevue.

Votre valeur ajoutée

Vous vous démarquerez lors d'une entrevue en étant le plus sincère, le plus vrai et le plus crédible. Les interviewers ont le difficile mandat de trouver la personne qui correspond le mieux au profil recherché. Outre les compétences techniques, ils rechercheront une personne qui possède des caractéristiques qui ajouteront de la valeur au rôle visé. Si vous ne connaissez pas les caractéristiques de vos concurrents (ceux qui seront en entrevue pour le même poste que vous), vous devez maîtriser les vôtres et connaître quelle contribution particulière ou valeur ajoutée, vous pouvez apporter à cette entreprise.

Des entrevues infructueuses

Quelqu'un me demandait : «J'ai les compétences en informatique recherchées par plusieurs entreprises. Je n'ai aucun problème à me rendre en entrevue. J'en suis à ma cinquième entrevue auprès de cinq employeurs différents, mais ça ne va pas plus loin. Qu'est-ce qui cloche?» Le fait de posséder d'excellentes compétences techniques dans un domaine ou d'être à la fine pointe dans un secteur d'activité ne garantit pas instantanément un emploi. Une entreprise recherche le candidat idéal, c'est-à-dire une personne qui se rapproche le plus près possible du portrait qu'elle aura défini pour répondre à ses besoins. Bien que vous connaissiez certains des critères recherchés à un poste donné, vous n'aurez jamais une image détaillée des multiples facteurs qui entrent en jeu lors d'un processus de recrutement. Cela fait partie des choses sur lesquelles vous n'avez aucun contrôle.

360 degrés sur votre attitude

Quel que soit le résultat d'une entrevue, et surtout après plusieurs entrevues infructueuses, il s'avère pertinent de faire un 360 degrés sur l'attitude que vous projetez. Entre deux candidats à compétences égales, l'attitude fait souvent toute la différence. Passez en revue chacune de vos entrevues. Observez votre attitude avec objectivité. Si cet exercice vous semble difficile, il vous serait sans doute profitable de simuler une entrevue sur vidéo. En visionnant votre façon d'être en entrevue, vous pourriez trouver là des pistes intéressantes. Consultez un professionnel de l'orientation de carrière s'il vous est difficile de vous évaluer avec objectivité ou pour obtenir un avis éclairé.

Deux questions essentielles

Voici deux questions vous permettant d'évaluer si vous ferez la différence en entrevue. Plus vous serez convaincu d'être au bon endroit, plus vous serez convaincant!

  1. À compétences égales, qu'est-ce qui vous distingue des autres personnes offrant les mêmes services que vous?
  2. Pourquoi cette entreprise, à qui vous souhaitez offrir vos services, devrait-elle vous embaucher?

L'interviewer a un sérieux problème

Les personnes qui vous reçoivent en entrevue n'ont pas pour objectif de vous piéger, mais de vérifier si les services que vous offrez répondent aux besoins de leur entreprise. Puisqu'une entrevue est un court moment, il est donc à leur avantage de poser les questions qui leur permettront d'obtenir un maximum d'informations pertinentes. La prochaine fois que vous vous rendrez en entrevue, rappelez-vous cette phrase : «Cette personne que je vais rencontrer a un sérieux problème.» En effet, il lui manque une personne clé et dispose de très peu de temps pour identifier la bonne personne. De plus, on lui confie le mandat de ne pas se tromper, car embaucher une personne qui n'est pas à sa place coûte très cher à l'entreprise. La crédibilité de l'interviewer est donc possiblement en jeu.

Vous faire rassurant

Votre rôle est donc de rassurer l'interviewer préoccupé. Vous y parviendrez en validant en quoi ou comment vos services répondront aux besoins de l'entreprise. Vous vous démarquerez en spécifiant pourquoi vous êtes cette personne clé qui permettra à leur entreprise de se distinguer, de bien servir sa clientèle, d'optimiser sa qualité, de générer de nouvelles ventes ou de contribuer à un service hors pair. Enfin, rappelez-vous qu'en vous rencontrant, l'interviewer a une question fondamentale en tête : «Est-ce que cette personne pourra régler mon problème »? C'est en répondant avec conviction aux deux questions essentielles que vous ferez assurément la différence.

Références : Questions d'entrevues

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les 10 pires questions posées durant un entretien d'embauche

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter