LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Marie Noel Gingras Headshot

Un pas de plus vers les cosmétiques non testés sur les animaux au Canada

Publication: Mis à jour:
Imprimer

2017-01-08-1483890698-9352048-LapinSPCA2.JPG

Le 13 décembre dernier, le projet de loi sur les cosmétiques sans cruauté, déposé par la sénatrice Carolyn Stewart Olsen et appuyé par la Humane Society International/Canada et Animal Alliance of Canada, a passé sa deuxième lecture devant le Sénat du Canada. Il s'agit d'un pas de plus dans le processus législatif pour enrayer l'expérimentation animale pour les produits cosmétiques au Canada, en plus d'interdire la vente de produits cosmétiques ou de nouveaux ingrédients récemment testés sur des animaux ailleurs dans le monde.

Le projet de loi sur les cosmétiques sans cruauté sera maintenant étudié en détails par le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie.

Si cette nouvelle loi était adoptée, le Canada rejoindrait la Norvège, la Turquie, l'Inde, la Nouvelle-Zélande, Israël et l'Union européenne, qui ont tous banni les tests sur les animaux pour les cosmétiques depuis les dernières années.

Pourquoi interdire l'expérimentation animale pour les cosmétiques?

Parce que l'expérimentation animale pour les cosmétiques est cruelle envers des cobayes non volontaires, qui passeront leur vie en laboratoire à subir d'atroces souffrances - souvent jusqu'à la mort, mais aussi parce que les résultats de ces tests ne sont pas forcément pertinents ; ils peuvent sous-estimer ou surestimer les risques réels pour les humains.

Il existe des alternatives à l'expérimentation animale qui peuvent tout aussi bien servir à tester de nouveaux produits cosmétiques, comme le tissu artificiel (qui affiche d'ailleurs des résultats plus précis qu'avec les tests conventionnels sur les lapins!) ou encore la méthode moderne de l'éprouvette (qui permet de distinguer les ingrédients toxiques de ceux qui ne le sont pas, et ce, sans recourir à l'empoisonnement d'animaux). Une autre partie de la solution est d'encourager ou d'obliger les compagnies à fabriquer des produits avec des matières premières sûres et des ingrédients dont l'efficacité est déjà avérée. Cela éviterait de devoir recourir sans cesse à de nouveaux tests pour de nouveaux produits.

Contrairement à la croyance populaire, les produits cosmétiques de compagnies qui ne testent pas sur les animaux sont très accessibles et disponibles autant en pharmacie que dans les grandes surfaces et dans les boutiques spécialisées.

Quelle est la différence entre un produit végane et un produit sans « cruauté animale » ?

Un produit dit « sans cruauté animale » signifie qu'il n'a pas été testé sur les animaux. Il peut cependant contenir des ingrédients d'origine animale comme des gras animaux, de la cire d'abeille, du miel, de la gélatine (os et cartilages de porcs bouillis), du carmin (pigment rouge obtenu avec des coccinelles femelles broyées), etc.

Un produit végane est exempt d'ingrédients d'origine animale en plus de ne pas être testé sur les animaux. Les produits véganes sont à favoriser lorsque nous en avons la chance, car en faire leur achat envoie un message clair aux compagnies - nous sommes contre la cruauté animale!

Visitez le blogue de la SPCA de Montréal et sa liste de produits non testés sur les animaux pour faire des découvertes sans cruauté.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Close
Ces 10 marques de cosmétiques québécoises qui font du bien à la planète
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter