LES BLOGUES

L'art de la manipulation à la sauce péquiste

10/03/2014 01:34 EDT | Actualisé 10/05/2014 05:12 EDT

De manière séductrice, Pauline Marois a déclaré que même ceux qui ne veulent pas de référendum peuvent voter pour le PQ!? Or, ceux qui ne veulent vraiment pas de référendum devraient savoir ce qu'ils ont à faire...

Quant à moi, qui connais bien Pauline Marois, je peux vous dire que, dès que ce sera envisageable, elle n'hésitera pas à nous amener dans son bateau référendaire. Ses convictions sont enracinées et profondes et, maintenant, je sais qu'elle est prête à tout. D'ailleurs, depuis le début de son projet de congédier une personne qui porte un foulard ou une kippa de la fonction publique (son projet de charte), l'éventualité d'un désaveu par les tribunaux n'est stratégiquement pas vue comme un échec par ses conseillers.

Au contraire, je vous annonce qu'elle dira alors, haut et fort, que le Québec ne peut être lui-même dans la Fédération... Elle omettra toutefois de dire que des institutions 100 % québécoises, telles que le Barreau du Québec et la Commission des droits de la personne du Québec, sont en désaccord avec son projet discriminatoire.

Il faut que les Québécoises et les Québécois comprennent que le PQ est passé maître dans l'art de la manipulation collective pour atteindre ses fins. Lors de la dernière élection, il y a à peine 18 mois, on voyait Pauline Marois frapper une casserole avec un carré rouge et faire des engagements environnementaux des plus vertueux. On connaît la suite.

Voter pour le PQ, pensez-y deux fois!

>Élections 2014: toutes les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

La campagne électorale en images

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



>Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?