LES BLOGUES

« Nouvelle ouïe, nouvelle vie »

12/05/2014 10:20 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT

Il n'y a pas d'âge pour retrouver une qualité de vie et s'épanouir pleinement. Aujourd'hui à la retraite, je suis plus actif que jamais et je donne à mon prochain par l'entremise de projets humanitaires que je mène d'un bout à l'autre du globe. Ces accomplissements n'eurent été possibles si je n'avais choisi de recevoir un implant cochléaire en 2010, à l'âge de 64 ans.

Depuis mon enfance, je suis atteint de perte auditive. La génétique, jumelée à la maladie, m'ont prédisposé à des problèmes d'audition, condition dont souffrent quelques autres membres de ma famille.

Presque toute ma vie durant, j'ai porté des appareils auditifs auxquels je me suis bien adapté, malgré les moqueries de mes pairs et les tabous liés à la perte auditive. Cela n'a jamais mis de frein à mes ambitions. Au contraire, j'ai poursuivi mes études universitaires, ce qui m'a permis de décrocher un poste de cadre à la fonction publique.

C'est au cours de la cinquantaine que mon audition a commencé à se détériorer de façon plus dramatique, ce qui m'a éventuellement forcé à quitter la pratique de mon métier.

Solitude

En raison de la sévérité de ma perte auditive, les appareils auditifs que je portais se sont avérés inefficaces. Comme d'autres personnes souffrant de ce problème de santé, je me suis peu à peu isolé, jusqu'à prendre une distance de ma famille et de mes amis sur une période sombre de 10 ans. Incapable de bien entendre les conversations lors de réunions ou encore, de parler au téléphone, en plus d'être forcé de lire sur les lèvres pour saisir les mots de mes interlocuteurs, j'éprouvais beaucoup de difficultés à interagir avec les autres.

C'est alors que je me suis fait offrir l'opportunité de recevoir un implant cochléaire. À la suite de l'opération, l'implant MED-EL que j'ai reçu a été activé et j'ai de nouveau recouvré la possibilité d'entendre clairement. Les implants cochléaires ont une incidence marquée sur la capacité à identifier les sons et leur provenance. De plus, ils permettent de percevoir des sons « critiques » tels que ceux produits par les ambulances et les automobiles.

« Nouvelle ouïe, nouvelle vie »

L'opération complétée avec succès a constitué un point tournant dans mon quotidien. Du jour au lendemain, tout a changé. Après l'activation de l'implant, la première fois je suis sorti et que j'ai entendu le chant des oiseaux, je suis devenu très émotif.

Aujourd'hui, je savoure pleinement la vie grâce à l'implant cochléaire que j'ai reçu. En tant que personne fonceuse et ambitieuse, j'ai retrouvé la confiance que j'avais perdue. De fait, je suis passé de l'isolement à une vie active, notamment à titre de bénévole, en prêtant main forte à différents projets humanitaires qui me permettent de voyager dans de nombreux pays tels que le Guatemala, Haïti, le Cambodge et le Laos. Mes efforts à caractère humanitaire m'ont ultimement permis d'assurer la gestion d'un chantier de 150 hommes hispanophones au Panama!

J'espère que mon témoignage pourra convaincre les gens qui souffrent de perte d'audition d'accepter le cadeau d'une ouïe claire par le moyen de l'implantation, car les résultats sont déterminants.

LIRE AUSSI:

Quelle âge ont vos oreilles?

Comment le bruit nuit à votre santé

Top 10 des astuces santé qui vont changer votre vie