LES BLOGUES

Il est temps que le gouvernement Harper traduise en actes ses paroles de soutien à l'Ukraine

03/08/2014 10:52 EDT | Actualisé 03/10/2014 05:12 EDT

Dernièrement, le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, ainsi que le premier ministre ont réitéré leur soutien à l'Ukraine. Pourtant, ces belles paroles sonnent creux, car nous savons maintenant que le gouvernement n'a pas encore respecté son engagement de fournir au peuple ukrainien l'aide dont il a tant besoin.

Mi-mars, le Canada a annoncé qu'il offrirait à l'Ukraine une aide financière de plus de 200 millions de dollars; mais nous sommes à la fin juillet et cette aide tarde à se concrétiser; une triste réalité au sujet de laquelle l'ambassadeur de l'Ukraine au Canada n'a pas manqué d'exprimer sa profonde inquiétude. Bien que nous ayons appris que des problèmes bureaucratiques soient à l'origine des retards, les raisons invoquées ne soulagent aucunement la population ukrainienne et son gouvernement, qui sont déjà confrontés à une situation très difficile, avec les agressions constantes de la Russie, une économie affaiblie et le déplacement de dizaines de milliers de personnes à l'intérieur du pays.

Les États-Unis, comme l'Union européenne, ont déjà versé ou se sont engagés à verser une aide financière de plusieurs milliards de dollars sous la forme de prêts et de garanties de prêts. Pendant ce temps, le Canada ne tient pas ses promesses d'aide financière, et il ignore les demandes d'assistance du gouvernement ukrainien en matière d'équipement militaire non létal à vocation humanitaire et de formation dans des domaines comme les opérations antiterroristes.

C'est malheureusement le genre de comportement auquel nous a habitués le gouvernement Harper, qui « s'exprime d'un ton ferme », mais omet ensuite de joindre les actes à la parole; ce manque de cohérence entre le discours et les mesures concrètes mine sérieusement la crédibilité du Canada à l'étranger.

La population canadienne et le Parti libéral du Canada sont solidaires du peuple ukrainien. Le temps est venu de lui apporter un véritable soutien alors que le pays amorce des réformes qui sont indispensables à un avenir prospère et démocratique. L'Ukraine a demandé de l'équipement, comme des gilets de protection balistique, de l'aide en matière de technologie des communications et du matériel médical. Le Canada pourrait satisfaire à ces demandes très rapidement; pourtant, le gouvernement fédéral n'a pas encore été capable de fournir cette aide essentielle, et le temps presse. Les Ukrainiens se battent avec bravoure pour protéger leur pays contre les agressions russes. Ils ont besoin de notre appui, pas seulement de nos bons sentiments.

Nous demandons aujourd'hui au gouvernement fédéral d'honorer ses engagements en apportant sans plus tarder à l'Ukraine une aide en matière économique et de gouvernance, en plus d'une aide militaire à vocation humanitaire. Le Canada doit profiter de cette occasion, pour aider non seulement à rétablir la paix, mais aussi à bâtir une économie nationale durable, prospère et moderne dont le Canada sera un partenaire clé.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Chronologie de la crise en Ukraine

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?