BIEN-ÊTRE

Dior choisit Cara Delevingne, 25 ans, comme égérie de ses produits anti-âge

Pardon?

01/11/2017 12:09 EDT | Actualisé 01/11/2017 12:14 EDT
Corbis via Getty Images

Quand le magazine de beauté Allure a annoncé en août qu'il arrêterait d'utiliser le terme anti-âge, citant le fait que «vieillir devrait être accepté et apprécié», l'idée a été célébrée par plusieurs dans l'industrie.

Sauf par Dior qui n'a sans doute pas lu l'article.

La marque iconique a demandé à Cara Delevingne, 25 ans, d'être le visage (non ridé), de sa ligne Capture Youth, qui «corrige tous les signes visibles de l'âge pour révéler une beauté jeune et radieuse», selon le site web de Dior.

La marque a annoncé la nouvelle sur les médias sociaux la semaine passée, et les réactions ont été mitigées.

«Je n'ai rien contre Cara mais Dior, sérieusement?, a écrit un internaute. Je ne pense pas que je vais dépenser de l'argent sur ce produit parce que clairement, vous n'avez pas confiance en ses capacités.»

«La belle Cara a 25 ans. J'en ai 51 et je suis votre public cible pour Capture. C'est une crème pour les rides. C'est injuste pour elle, et pour moi», a écrit @Wordbird.

«Votre crème anti-âge est annoncée par une fille de 25 ans», a écrit Natalie Jester.

«Elle est belle mais j'ai 65 ans, et je ne regarderais pas deux fois un produit avec ce visage dessus. Je ne me sens pas respectée», a écrit Lynn Keyes.

«En tant que femme de 51 ans, je trouve l'utilisation d'une mannequin de 25 ans quelque peu insensible. Est-ce qu'on est sans espoir après 25 ans? Je vais devoir réévaluer Dior», a répondu Wendy Stout.

«Bon choix! Elle est tellement vieille et ridée!», a tweeté Charles M.M.

Dior n'a pas répondu à la requête de commentaires du HuffPost.

Selon W, cette nouvelle ligne cible un public un peu plus jeune que les autres produits anti-âge de la marque, «pour attirer ceux qui n'ont pas encore réfléchi aux régimes anti-âge, aspirant à retarder les signes du vieillissement avant qu'ils n'apparaissent.»

On ne nie pas l'importance de bons soins pour la peau, mais choisir une femme de 25 ans pour une campagne anti-âge ne fait que perpétuer le standard irréaliste de beauté qui a été mis de l'avant par des campagnes de beauté pendant des décennies.

Ceci dit, certaines compagnies ont fait des avancées dans l'autre direction. L'Oréal a choisi Jane Fonda, Diane Keaton et Helen Mirren pour des campagnes de produits anti-âge et autres cosmétiques. Depuis plusieurs années, Ellen Desgeneres pose pour des produits anti-âge de marques comme CoverGirl et Olay. Mirren a aussi fait la couverture du numéro d'Allure qui bannissait le fameux terme et selon Telegraph, elle a dit dans un panel organisé par L'Oréal en août qu'elle aussi était découragée par le fait que les jeunes femmes étaient les vedettes de ces campagnes publicitaires.

«Ça me rendait folle que les publicités faisant la promotion de produits pour la peau mettaient de l'avant des photos de filles de 15 et de 16 ans, dit-elle. En tant que femme de 30 ans, je regardais ça et je pensais, à quoi ils pensent? C'est ridicule. Ça me fâchait. Les annonceurs commencent à changer de direction, mais ça leur a pris beaucoup de temps», témoigne-t-elle.

Le fait est que les produits anti-âge vont exister aussi longtemps qu'il y a des gens intéressés à les acheter. Mais il y a probablement des façons plus responsables de les annoncer que la campagne de Dior.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

VOIR AUSSI :