LES BLOGUES

Retour aux sources de mon engagement politique

06/04/2014 08:32 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

18 mois après avoir sauté dans l'arène de la politique active, je sollicite un second mandat à titre de député de Laval-des-Rapides. Je souhaite aujourd'hui réaffirmer les fondements de mon engagement politique ainsi que les raisons qui me motivent à poursuivre mon travail à l'Assemblée nationale.

Revenons un peu en arrière.

Suite au printemps étudiant de 2012, j'étais consterné par l'absence de dialogue entre l'État et les jeunes. J'en avais assez de parler du gouvernement du Québec comme de «l'autre», comme quelque chose qui ne nous représentait pas. Je voulais pouvoir parler au «nous». Aussi, je souhaitais et je souhaite toujours que le printemps étudiant ne soit pas que quelques lignes dans l'histoire du Québec, mais plutôt l'élément déclencheur qui aura donné lieu à une plus grande implication des jeunes au sein de leur société.

Pour y arriver, je me suis dit qu'il fallait investir les lieux de pouvoir afin d'y faire entendre nos voix et nos aspirations. J'ai donc décidé de me présenter aux élections générales de 2012 afin de mener plus loin le combat que j'avais commencé à titre de représentant étudiant. Un an et demi plus tard, je suis plus que jamais convaincu que cette stratégie a été très constructive.

Depuis les dernières élections, 400 000 étudiants se sont vu accorder le droit de voter dans leurs institutions scolaires, la loi 78 a été abolie, le nombre de personnes bénéficiant de l'aide financière aux études a doublé, la hausse démesurée des frais de scolarité a été éliminée et un sommet sur l'enseignement supérieur a eu lieu. Le gouvernement du Parti québécois a ainsi été en mesure de rétablir le dialogue avec les étudiants et la société civile, qui avait été fortement mis à mal par le précédent gouvernement libéral.

Pour changer la politique, il ne suffit pas de la critiquer, il faut aussi amener nos convictions là où se prennent les décisions. La voie de la politique active n'est évidemment pas la seule manière de faire en sorte que nos idées aient des répercussions concrètes sur notre environnement, mais elle demeure très efficace. C'est ce à quoi je me suis affairé au cours des 18 derniers mois et c'est ce que j'entends continuer de faire.

Mes engagements

Au cours d'un prochain mandat, je veux travailler à l'adoption d'une nouvelle politique jeunesse qui permettra de mieux orienter les actions gouvernementales à l'égard des jeunes. Je souhaite aider les 200 000 jeunes Québécois qui ne sont ni en emploi ni aux études à découvrir leurs passions et à définir leurs projets d'avenir. Je désire instaurer un programme national de service citoyen volontaire qui permettra à des jeunes de vivre des expériences de travail enrichissantes au Québec ou à l'étranger.

Je veux aussi mettre sur pied des haltes-garderies dans les établissements d'enseignement afin de permettre une meilleure conciliation travail-famille-études pour les parents étudiants. Je souhaite augmenter le soutien aux organismes qui œuvrent auprès des 60 000 proches aidants de la ville de Laval et je désire poursuivre le déploiement de groupes de médecine familiale dans la région. Je m'engage à continuer de verser 25% de mon salaire annuel pour soutenir des projets communautaires à Laval.

Je m'engage également à continuer d'être un député près de ses concitoyens, d'être à leur écoute et de les consulter régulièrement en organisant des assemblées publiques sur les grands enjeux de l'heure. Finalement, j'aspire à être un modèle d'intégrité en instaurant une politique de transparence totale qui m'amènera à rendre publiques toutes les informations liées à mon travail de député. Je me permets donc de solliciter votre appui afin d'obtenir le mandat de réaliser ces engagements et de poursuivre mon travail.

Le Québec reste un projet inachevé que l'équipe du Parti québécois entend mener à terme. Le 7 avril, donnons-nous le véhicule qui nous permettra de mettre les dernières pierres à l'édifice de notre nation. Le 7 avril, votons massivement le Parti québécois.

>Élections 2014: les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

La campagne électorale en images

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



>Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?