LES BLOGUES

Ne pas avoir peur de foncer

S'affirmer, demande du courage. Exiger le respect aussi.

04/09/2017 09:00 EDT
Getty Images
Aujourd'hui, si vous êtes malheureusement positionné dans une situation irrespectueuse, ou bien dégradante, ou bien dans laquelle vous ne vous sentez pas à l'aise, chassez le chat que vous avez dans la gorge et confrontez, verbalement bien entendu, la personne qui vous manque de respect.

Certains parleront du courage de leur conviction; mais si vous n'avez pas de conviction ou bien si ce que vous faites n'a rien avoir avec de la conviction ou bien si vous êtes trop jeune pour parler de conviction, peut-on toujours parler de courage?

Ne pas avoir peur, foncer, ne pas se questionner sur les conséquences de son geste et les répercussions de l'action, y aller tête première et au diable les petits bobos... ne pas se laisser envahir par un sentiment désagréable incontrôlé et ne pas laisser la crainte s'incruster... c'est ce que m'a rappelé ma petite fille, qui n'a même pas encore 4 ans.

Vous le savez comme moi, entre eux, les enfants peuvent être très méchants, et c'est cruellement difficile à supporter quand le parent assiste à la scène, tout en se gardant d'intervenir. Attristée, et sans comprendre pourquoi le petit garçon avait été méchant avec ma petite fille, elle est venue me voir pour se faire réconforter, et c'est ce que j'ai fait. Je lui ai dit que je l'aimais et que personne ne pouvait être méchant avec elle. Alors que je lui disais de ne pas porter attention à ce garçon, et d'ignorer ces agissements, de son propre chef, elle est retournée voir ce dernier, plus âgé et plus imposant, afin de lui dire qu'elle n'avait pas apprécié son comportement et ses commentaires. Bang le p'tit gars! Et dans les dents papa, petite Marie a plus de couilles que toi!

Ainsi, bye bye les excuses, bye bye le voile des complexes, bye bye l'anticipation freinant de ce que l'autre pourrait bien penser, si ma fille peut le faire, j'imagine que je le peux aussi...

Okay, les adultes que nous sommes, n'avons plus l'innocence de l'enfance. Mais quand même, qui oserait faire ça au travail?

Dans le merveilleux monde du travail, j'imagine que certains de vos collègues vous font suer, et plutôt que de les arrêter, vous préférez fermer les yeux, faire comme si de rien n'était et vous y habituer? J'imagine que certains d'entre vous, ont un boss qui vous parle comme un chien, et plutôt que de vous affirmer, voire le mordre un peu, vous retournez dans votre bureau, la tête entre les deux jambes?

Vous vous dites que ça ne vaut pas la peine de vous plaindre, de vous défendre, voire de revendiquer quelque peu; que ça ne vaut pas la peine de dépenser de l'énergie, puisque de toute façon rien ne changera... et qu'au final, ce n'est pas si pire que ça!

Qui parle? Vous; la peur; la crainte de fausses représailles; le Yes Man de tous les jours?

J'aime qu'on me marche sur le dos... chez le chiro ou l'ostéo, mais vous? Vous aimez vraiment vous faire délibérément marcher sur le dos au bureau?

S'affirmer, demande du courage. Exiger le respect aussi.

S'affirmer, demande du courage. Exiger le respect aussi.

Aujourd'hui, si vous êtes malheureusement positionné dans une situation irrespectueuse, ou bien dégradante, ou bien dans laquelle vous ne vous sentez pas à l'aise, chassez le chat que vous avez dans la gorge et confrontez, verbalement bien entendu, la personne qui vous manque de respect.

Vous craignez, eh bien vous craindrez aussi demain et le jour suivant, alors pourquoi ne pas y aller de ce pas?

LIRE AUSSI
»
BLOGUE Mourir plus tôt en échange d'un salaire plus élevé
» BLOGUE Avez-vous votre place au travail?
» BLOGUE Chercheurs d'emploi, entrez-vous dans le moule à muffin?