Kate Bartolotta

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Kate Bartolotta
 

Comment avoir des abdos de rêve, une vie sexuelle épanouie et conquérir le monde en huit étapes

Publication: 25/09/2013 09:07

Abdos De Reve
Gettystock

Les couvertures de la plupart des magazines pour hommes et femmes sont titrés: "Comment avoir des abdos de rêve" et "comment avoir une vie sexuelle épanouie". A priori, ces deux sujets ont été recyclés sans arrêt (tout comme d'autres articles du même genre versant dans le stéréotype masculin ou féminin) sur chaque couverture de Men's Health, Maxim, Cosmopolitan et Glamour, depuis la nuit des temps.

D'ailleurs, je parie que si on pouvait mieux retranscrire les dessins sur les grottes préhistoriques, on lirait: "Fred Pierrafeu commence à avoir des poignées d'amour. Faites frémir de plaisir Wilma Pierrafeu".

Pourtant, on continue d'acheter ces magazines. On continue de croire que ces choses nous rendront plus heureux. Fut une époque où j'avais des plaques de chocolat en guise d'abdos et j'ai déjà connu des relations sexuelles assez extraordinaires. Mais ni l'un ni l'autre n'ont fait de moi une meilleure personne. Aucune ne m'a comblée totalement, aucune n'a rendu ma vie plus épanouissante.

On court après l'idée: "Je serai heureux quand..."

Je serai heureux quand j'aurai une nouvelle voiture. Je serai heureux quand je me marierai. Je serai heureux quand je trouverai un meilleur travail. Je serai heureux quand j'aurai perdu trois kilos. Pourquoi ne déciderait-on pas plutôt d'être heureux dés maintenant ?

Si vous pouvez lire ce texte, votre vie est belle.

Si l'on met de côté nos petits problèmes et notre mesquinerie de pays industrialisés, et si vous êtes en train de lire ce texte en ligne, cela signifie que vous avez l'électricité et le Wi-fi, ou que vous y avez accès. Il est donc probable que vous soyez bien à l'abri, ou que vous soyez sur un smartphone (auquel cas, je vous félicite d'arriver à lire en marchant). La vie nous bouscule, nous blesse même parfois, les choses ne se déroulent pas toujours comme prévu et il m'arrive d'être frustrée par ma propre vie, mais voilà: on est en vie.

Et comme vous êtes en vie, tout est possible. Alors, à propos de ces 8 conseils...

1. Arrêtez de vous raconter n'importe quoi!

Tous ces trucs que vous vous dites sur vous-même -que vous êtes un phobique de l'engagement, ou un poltron, un paresseux, que vous n'êtes pas créatif ou que vous n'avez pas de chance? Arrêtez votre char. Ce sont des conneries et au fond de vous, vous le savez. Dans notre cœur, nous sommes tous des ados de 14 ans manquant d'assurance.

On a tous peur. On a tous des rêves secrets qu'on a planqués parce qu'à un moment donné, on s'est fixé sur cette idée de qui on était et on a enterré avec cette fabuleuse et primordiale capacité d'émerveillement. Plus on se tient à cette vision qu'on a de soi, plus longtemps on ne vivra qu'une fraction de l'existence qu'on pourrait vivre. Laissez tomber. Soyez qui vous êtes, sans les conneries.

2. Soyez heureux maintenant.

Pas parce que le livre The Secret le dit. Pas à cause d'une niaiserie bon enfant d'Oprah Winfrey. Mais parce qu'on peut décider d'apprécier les richesses de nos existences plutôt que se montrer en colère ou plein de regrets sur ce qu'elles n'ont pas. Le changement de perspective est petit, mais néanmoins significatif. Il est plus facile de voir ce qui ne va pas ou ce qui manque à nos vies en pensant que c'est là l'essentiel -alors que ça ne l'est pas. On peut choisir de privilégier les belles choses.

3. Regardez les étoiles.

Cela ne va pas remettre en route l'économie mondiale. Cela n'arrêtera pas non plus les guerres. Vous n'aurez pas avec ça des abdos parfaits ou de meilleures relations sexuelles, et cela ne vous aidera même pas à comprendre votre couple, ni à savoir ce que vous voulez vraiment faire de votre vie. Mais c'est important. Cela vous permet de vous rappeler que vous et vos problèmes êtes infiniment petits et inversement, que vous faites partie de cet immense et merveilleux univers. Je le fais chaque jour et cela m'aide vraiment.

4. Ouvrez-vous aux autres

Vraiment. Dites aux personnes en qui vous avez confiance que vous avez besoin d'aide, ou que vous êtes déprimé -ou que vous êtes heureux et que vous voulez partager ce bonheur avec eux. Reconnaissez qu'ils comptent pour vous et appréciez cette sensation. Au lieu de faire ce que l'on fait parfois, à savoir jouer aux indifférents et prétendre ne pas tenir plus à l'autre que lui-même ne tient à vous, en n'avouant la vérité qu'à mi-parcours. Allez-y à fond -cela vaut le coup.

5. Arrêtez de déconner

L'autre jour, je me suis retrouvée devant chez une amie, légèrement essoufflée et au bord des larmes après m'être un peu perdue, au sens propre comme au figuré. Elle m'a demandé ce qui n'allait pas et j'ai commencé à le lui expliquer, et puis je me suis finalement arrêtée et j'ai avoué: "Je me comporte de façon stupide et j'ai décidé de m'inventer bien des problèmes". La vie est pleine d'obstacles ; inutiles d'en rajouter. D'où ce conseil qui me vient du livre de Don Miguel Ruiz, The Four Agreements: ne prenez pas tout de façon personnelle. La plupart du temps, les choix et le comportement des autres n'ont absolument rien à voir avec vous. A moins que vous vous soyez mal comporté, auquel cas...

6. Apprenez à vous excuser

Je ne parle pas de cette façon ridicule et dépréciative de s'excuser pour qui l'on est et pour le simple fait d'exister, que certains semblent pourtant affectionner (ça rime à quoi, de toutes manières ?) Je parle de cette capacité à s'excuser sincèrement - sans jamais insérer le mot "mais" -qui est une faculté essentielle pour vivre aux côtés d'autres être humains. Si vous fréquentez d'autres personnes, vous devrez probablement vous excuser un jour ou l'autre. C'est un exercice important.

7. Soyez reconnaissant

Soyez-le de façon ouverte envers les personnes qui vous entourent. Soyez-le de façon silencieuse que vous bénissez votre nourriture. Soyez-le souvent. La reconnaissance n'est pas seulement une vertu des pays industrialisés. J'ai récemment vu une photo d'une petite fille dans une terrible pauvreté, entourée de misère et de destruction. Son visage est complètement illuminé par la joie et la gratitude tandis qu'elle joue avec le cerceau qu'elle a reçu.

La reconnaissance est ce qui nous rend heureux de ce qu'on a. La gratitude est la façon la plus simple d'établir un lien avec cette sensation de faire partie intégrante de l'immensité de l'univers ; comme je l'ai mentionné en parlant de regarder les étoiles, c'est cette capacité d'émerveillement et d'humilité, le fait de célébrer notre lien avec la vie.

8. Soyez gentil

Kurt Vonnegut l'a mieux dit (bien que j'admette de façon un peu honteuse ne pas être une grande fan de Vonnegut) :"Je ne crois qu'à une seule règle, mes enfants -"Bon sang, vous devez être gentils!"

La gentillesse ne coûte rien et rapporte beaucoup. Je ne peux pas sauver le monde. Je ne peux pas ramener la paix en Syrie. Je ne peux pas régler le problème de l'environnement ou du système de santé, et vue l'odeur venant de la cuisine, je viens même de brûler mon dîner.

Mais je peux être gentille.

Si la plus grande chose que nous faisons dans la vie c'est d'étendre notre amour et notre bonté à tous les autres êtres humains, nous avons contribué à rendre le monde meilleur.

A mes yeux, c'est bien plus important que d'avoir des abdos parfaits.


Loading Slideshow...
  • Les bénéfices du sexe sur la santé

    Hormis le fait d'être le <em>fun</em> et d'apporter du plaisir, le sexe offre aussi de nombreux bénéfices sur la santé. Découvrez les avantages d'avoir des rapports sexuels de façon régulière...

  • Le sexe... éloigne la maladie

    Selon <a href="http://www.wilkes.edu/pages/1.asp" target="_hplink">l'université de Wilkes</a>, faire l'amour deux fois par semaine libère un anticorps appelé immunoglobuline A or IgA, qui aide à protéger contre le corps contre les infections et les maladies. D'autres recherches suggèrent également que de fréquentes éjaculations (au moins cinq fois par semaine) chez l'homme réduisent le risque de développer, plus tard, un cancer de la prostate. Lisez le <a href="http://www.bjui.org/default.aspx" target="_hplink">British Journal of Urology International</a> à ce sujet (en anglais).

  • Le sexe... fait brûler des calories

    Cela ne prend pas un expert pour deviner que de faire l'amour de façon énergique revient à faire de l'exercice. Ainsi, une session de trente minutes d'actions sous (ou sur) les draps brûle environ 85 calories. Si vous faites le calcul, après des sessions comptabilisant un total de 42 heures, vous pourriez brûler 3,570 calories, ce qui équivaut à une livre. En ayant un rapport sexuel trois fois par semaine pendant un an, vous pourriez brûler l'equivalent de <strong>cinq livres</strong> par année. Oubliée, la diète!

  • Le sexe... soulage la douleur

    Pendant le rapport sexuel, une hormone appelée oxytocine est libérée lors de l'orgasme; elle accroît le niveau d'endorphines qui agissent comme un antidouleur naturel. Et le corps peut se relâcher. De nombreuses personnes constatent ainsi que leurs maux et douleurs (maux de tête, crampes, etc.) disparaissent ou s'améliorent après un rapport sexuel.

  • Le sexe... aide à combattre la dépression

    Les femmes qui ont des orgasmes régulièrement sont généralement plus relaxes, moins déprimées, et physiquement et émotionnellement plus satisfaites. Le sexe aide aussi à mieux s'endormir et relâche la tension nerveuse en produisant, dans le cerveau, de la sérotonine - qui contrôle l'humeur et que l'on trouve également dans les antidépresseurs.

  • Le sexe... vous garde jeune

    Faire l'amour régulièrement libère donc une pléthore d'hormones dans le corps, appelées «Les hormones du bonheur». Et elles contiennent de la testostérone. Avec l'âge, le niveau de testostérone diminue. Ainsi, de nombreux rapports sexuels assurent un bon niveau de testostérone dans le corps. Cette hormone joue un rôle important: elle garde les os et les muscles en santé, sans oublier l'aspect jeune de la peau. Chez les femmes, les rapports sexuels réguliers favorisent la bonne santé du plancher pelvien et réduit ainsi les risques d'incontinence lié à l'âge.

Loading Slideshow...
  • Offrir des cadeaux

    Les âmes charitables sont heureuses <a href="http://www.sciencemag.org/content/319/5870/1687.short" target="_blank">d'après une étude</a>. Au lieu de dépenser votre argent pour vous, faites-le pour les autres. Peu importe ce qu'elles gagnent, les personnes les plus heureuses sont souvent les plus généreuses.

  • Compter ses instants de bonheur

    Vous avez aidé une dame à soulever sa poussette dans le bus. Vous avez eu un long fou rire au bureau et passé une agréable soirée avec votre amoureux(se). Notez-le sur une feuille de papier ce soir. Et continuez à coucher sur le papier 3 moments de bonheur que vous avez vécu chaque jour. Cela peut être des moments très simples. <a href="http://www.amazon.com/gp/product/1439190763/ref=as_li_ss_tl/?ie=UTF8&tag=spacforrent-20&linkCode=as2&camp=1789&creative=390957&creativeASIN=1439190763" target="_blank">Un professeur de l'université de Pennsylvanie</a> a démontré que ceux qui pratiquaient régulièrement cet exercice étaient plus heureux que la moyenne.

  • Vivre de nouvelles éxpériences

    Ce n'est manifestement pas le plus facile des conseils à mettre en pratique. Pourtant <a href="http://living.msn.com/life-inspired/inspire-me/10-secrets-to-a-happy-life#9" target="_blank">des recherches</a> ont démontré que sortir de sa routine rendait heureux. Partez à l'aventure, sortez des sentiers battus. C'est le meilleur moyen de faire travailler sa mémoire et stimuler son cerveau.

  • Anticiper les bon moments

    Réjouissez vous du week-end à venir, pensez au prochain repas de famille. <a href="http://www.businessinsider.com/ten-research-based-steps-to-a-happier-life-2013-5" target="_blank">Anticipez les bon moments</a> est un bon moyen de rester positif.

  • Voir la vie en bleu

    Si l'artiste français Yves Klein s'est donné autant de peine pour peindre ses toiles avec la plus belle nuance de bleu, ce n'est pas par hasard. <a href="http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-1106236/Feeling-blue-Good-news--colour-happiness.html" target="_blank">Des scientifiques de l'université de Sussex</a> en Angleterre ont montré que s'exposer à cette couleur pouvait gonfler notre confiance en nous, réduire notre stress et contribuer à notre bonheur. De la sorte, n'oubliez pas de contempler le ciel (quand les nuages ne sont pas la).

  • Se fixer des objectifs

    La vie, c'est comme les échecs. Il est conseillé de se fixer des objectifs pour avancer. Cela ne contribue pas seulement à ouvrir de nouvelles perspectives mais aussi à lutter contre les pensées négatives selon le psychologue <a href="http://journals.cambridge.org/action/displayAbstract;jsessionid=8534575D6B1095DA976988E0CD1E497A.journals?fromPage=online&aid=54997" target="_blank">Richard Davidson</a>.

  • Arrêter de vouloir avoir toujours raison

    En terme de bonheur, la Suisse a tout compris. A trop vouloir contrer les arguments de son interlocuteur et de débattre sans fin, on perd énormément d’énergie. L'écrivain et auteur <a href="http://www.foxnews.com/health/2011/05/31/make-happy-right/" target="_blank">Deepak Chopra</a> conseille à ses lecteurs de rester neutre pour atteindre le bonheur. "Vous pouvez sauver 99% de votre énergie psychologique et vous sentir mieux si vous arrêtez de défendre votre point de vue" explique-il.

  • Aller à l'Eglise

    Oui ça peut paraître bizarre si vous n'êtes pas croyants mais vous rendre dans un sanctuaire religieux peut vous aider à méditer, selon <a href="http://www.dailymail.co.uk/news/article-1318909/The-secret-happiness-dont-date-neurotic-worry-career-church-stay-thin.html" target="_blank">l'Université de Melbourne</a>.

  • Dormir (au moins) 6 heures par nuit

    Lors <a href="http://www.dailymail.co.uk/news/article-1316165/Six-hours-sleep-night-shopping-sprees-month-holidays-year-secrets-happiness.html" target="_blank">d'une étude</a>, des adultes âgés entre 18 et 65 ans ont évalué leur niveau de bonheur sur une échelle allant de 1 à 5 selon leur temps de sommeil. Résultats de l'enquête : ceux qui dormaient au moins 6 heures et 15 minutes se sentaient le plus heureux.

  • 20 minutes de transport

    Qui ne s'est jamais plaint de passer trop de temps dans les transports ? Tout le monde révérait de se rendre au travail en 5 minutes. Mais ce n'est pas donné à tout le monde. <a href="http://www.dailymail.co.uk/news/article-1316165/Six-hours-sleep-night-shopping-sprees-month-holidays-year-secrets-happiness.html" target="_blank">Des scientifiques britanniques</a> conseillent en effet de limiter le temps du chemin qui mène au travail à 20 minutes. La durée du trajet agit en effet sur la santé et le bien-être.

  • S'assurer d'avoir au moins 10 amis

    Les amis, ça se compte sur les doigts de la main. L'expression est bien connue mais pour <a href="http://www.dailymail.co.uk/news/article-1079997/The-secret-happiness-Having-10-good-friends.html" target="_blank">des scientifiques</a>, elle pourrait bien être un enjeu crucial pour atteindre le bonheur. Plus on a de très bons amis et plus on est heureux. Les personnes qui prétendent avoir 10 amis seraient plus heureux que les autres selon les enquêtes.

  • Rester positif, même dans les mauvais moments.

    Il paraîtrait que cela fonctionne. Lorsqu'on est malheureux ou que l'on a passé une mauvaise journée, se convaincre soi-même que tout va bien aide à se sentir mieux. Et <a href="http://science.howstuffworks.com/life/smiling-happy1.htm" target="_blank">d'après un psychologue</a>, sourire rendrait heureux.

  • Et ne pas oublier d'être amoureux

    Et le meilleur pour la fin. L'une des meilleurs solutions pour se sentir heureux reste de trouver le ou la partenaire idéale.

 

Suivre Kate Bartolotta sur Twitter: www.twitter.com/be_you_media

Suivre Le HuffPost Québec