LES BLOGUES

Pierre et le loup: pourquoi cette histoire n'empêche pas les enfants de mentir

25/07/2014 10:45 EDT | Actualisé 24/09/2014 05:12 EDT

Pour plus d'informations, de conseils et d'outils, visitez le www.savezvousplanterdeschoux.com

Petite, pour me dissuader de mentir, ma mère m'a raconté tant de fois cette histoire de Pierre qui criait au loup. Chaque fois, sa mère se précipitait pour sauver Pierre du vilain loup. Un beau jour, sa mère ne l'a pas cru et Pierre s'est fait manger.

En plus d'être improbable, la métaphore était difficile à comprendre pour mon âge. Elle n'a donc eu aucun effet sur mes multiples mensonges puisque je n'avais jamais littéralement crié au loup.

Or, lorsque j'ai eu à faire face aux mensonges de mon fils, j'ai plutôt opté pour l'histoire de Grand-père et son verger:

Grand-père avait un verger magnifique avec des pommiers généreux. Chaque jour, il passait beaucoup de temps à s'y promener et prendre soin de ses arbres. Il aimait tant la nature. Ses arbres étaient très précieux pour lui. Souvent il avait amené ses petits enfants dans son verger pour jouer en leur rappelant de respecter ses arbres puisqu'il les aimaient beaucoup. Un jour, alors que ses 4 petits-enfants étaient en visite, il sortit pour les rejoindre et vit qu'une branche d'un de ses pommiers était cassée. Il a donc appelé ses 4 petits-enfants et leur dit : "Vous savez à quel point j'aime mes arbres. Vous savez à quel point je tiens à eux. Vous vous doutez surement que je suis triste de voir qu'un d'entre eux est brisé. Toutefois, je veux que vous sachiez que j'aime qu'on se respecte et j'aime la vérité et par-dessus tout, je vous aime beaucoup et profondément, et ce, malgré ce qui est arrivé. Je demande donc à celui qui a brisé la branche de venir me le dire pour qu'on puisse passer un moment ensemble pour guérir l'arbre." Le petit qui a cassé la branche s'est avancé vers son grand-père et lui dit : "C'est moi. Je suis désolé. Je veux t'aider à guérir ton arbre." Le grand-père prit le petit dans ses bras et lui dit : "Bravo! Il fallait beaucoup de courage pour me le dire. Je suis fier de toi. Je suis touché par ton honnêteté. Je t'aime!" Grand-père et son petit-fils passèrent donc l'après-midi ensemble à soigner l'arbre.

Lorsque je l'ai raconté à mon grand, il a pleuré et s'est avancé vers moi pour me dire la vérité. Je l'ai donc remercié d'avoir été honnête. Je lui ai mentionné que ça prenait beaucoup de courage pour assumer ses gestes et que pour cela, il ne serait pas puni, mais qu'il devait réparer le mal qui avait été fait. Il s'est alors mis à trouver des solutions pour compenser.

Depuis ce jour, je ne dis pas qu'il ne ment pas, mais lorsque je lui demande de dire la vérité (pour des choses d'importance), je sais que je peux croire ce qu'il me dit.

Les enfants ont une imagination débordante qu'ils confondent parfois avec la réalité. D'autres fois, ils inventent des histoires pour se montrer intéressants et réduire le sentiment de dévalorisation qui les habite. Ne cherchez pas à tout prix la vérité. Laissez-leur une part de rêve et d'imagination lorsqu'ils inventent des histoires abracadabrantes. Toutefois, lorsque ces mensonges touchent la sécurité, la loyauté, la justice ou d'autres valeurs importantes dans votre famille, rappelez-leur l'histoire de grand-père et laissez-les mijoter. Vous serez surpris de constater leur réaction.

Sur ce, bonne journée! Je vais prendre l'avion pour un p'tit voyage sur mars avec mon éléphant rose!

Où se cachent les germes dans la chambre de votre enfant?