LES BLOGUES

Cheese ! ou la tyrannie du bonheur

Tu es à l’image de notre époque fatiguée. Dépassé par tes émotions, envahi par la paresse, tu simplifies tout.

09/07/2017 08:00 EDT | Actualisé 09/07/2017 08:27 EDT
BraunS via Getty Images
Tu es photographié. Même si tu es triste, souris. Tu dois être heureux.

Cheese ! Souris. Tu es photographié. Même si tu es triste, souris. Tu dois être heureux. C'est une sorte d'empire, le bonheur, une religion. Il a ses temples, ses adeptes, son idéologie, ses psaumes, ses codes et ses lois.

Cheese ! Souris. Comme dans une pub. Si t'as des rides, cache-les ; des cernes, gomme-les ; la sueur, l'haleine, les défauts, le chagrin, les larmes... dissimule-les. Si t'as des dettes, oublie-les. Remplis ton sac de parfums, de crèmes, d'huiles d'argan et de lavande, de produits rajeunissants, de recettes du bien-être. Pars à la recherche de la joie, achète du confort, pourchasse le stress, commande des magazines féminins, pénètre les secrets de la beauté.

Cheese ! Souris. Fréquente les bains nordiques. Fais-toi masser le dos et les pieds. Vénère le Dalaï-lama. Collectionne les proverbes chinois. Lis Le Tao Te King. Apprends La Bhagavad-Gita. Mets-toi en position du lotus dans un parc. Médite au milieu du bruit et de la pollution. Porte un talisman indien autour du cou. Dépose une statuette africaine sur ton bureau. Fume la chicha. Brûle l'encens. Bois du thé rooïbos. Fais du yoga.

Cheese ! Souris. Fais briller tes dents. Soigne tes lèvres. Garde ton masque. Admire-toi dans le miroir. Valorise ton moi. Sois comme Narcisse. Gonfle ton ego. Crée une identité imaginaire. Ne sois jamais toi-même. Imite ton idole. Utilise Photoshop. Retouche tes portraits. Ouvre un compte Instagram, montre-toi en train de caresser un chat ou, allongé sous un cocotier, en train de boire un jus tropical. Fais des selfies, prépare un barbecue, danse la zumba, écoute du rap, mange des hamburgers et des chips, dévoile tes muscles, tes tatouages, ton torse, ta bagnole, tes bijoux, ta montre, tes souliers.

Cheese ! La société de l'apparence aime l'image. Mets-toi dans un bel emballage. Joue la comédie. Séduis. Mise sur la quantité. Méprise la qualité. L'avoir est plus important que l'être. Tu es un produit affectif. Vends ton corps et ton âme. À ton patron, à tes collègues, à tes proches, aux femmes, aux hommes, à tous, partout.

Notre époque est malade. Sa maladie s'appelle le confusionnisme.

Notre époque est malade. Sa maladie s'appelle le confusionnisme. En d'autres termes : la confusion des idées, des valeurs et des jugements. Le confusionnisme est né de la rencontre de trois dictatures : la dictature de l'émotion, la dictature de la simplification et la dictature de la vitesse. Celles-ci sont issues du libéralisme sauvage, du productivisme et du consumérisme, lesquels sont accélérés par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux.

Résultat : la carte est plus vraie que le territoire, le virtuel plus important que le tangible, l'émotion plus rationnelle que la raison, le fantasme plus charnel que l'amour, le court plus demandé que le long, le simple plus prisé que le compliqué, le rapide est préféré au lent et, au bout du compte, le mal plus répandu que le bien.

Cheeplateforme.

Cheese ! Souris quand même. Tu es à l'image de notre époque fatiguée. Dépassé par tes émotions, envahi par la paresse, tu simplifies tout. Tu prends des raccourcis, tu suis le fleuve et tu broutes comme un mouton. Tu réfléchis à peine, tu parles à coups de clichés, tu méprises la poésie...

Tu es un cabotin tragi-comique. Kafka t'aurait mis dans un vaudeville, Shakespeare dans une fable orwellienne.

Tu es un animal hollywoodien. Tu aimes le suspense, le trash et le voyeurisme. Je ne sais s'il faut te plaindre ou te condamner. Tu es un cabotin tragi-comique. Kafka t'aurait mis dans un vaudeville, Shakespeare dans une fable orwellienne.

Cheese ! Souris. C'est la tyrannie du spectacle et de la séduction, le règne du n'importe quoi. Travaille et consomme. Fais comme Zorba le Grec. Danse sur les ruines de ta vie.

LIRE AUSSI
»
L'Amérique m'a menti
» L'Algérie arabe est une imposture
» L'Algérie en cendres

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost