LES BLOGUES

Une journée dans ma vie de terroriste

24/02/2012 01:37 EST | Actualisé 25/04/2012 05:12 EDT
AP

Mes amis, les temps sont durs depuis quelques semaines. Le gouvernement Harper, après avoir qualifié les écologistes de radicaux sous influence étrangère, nous considère maintenant comme une menace terroriste potentielle. Al Quaïda et une bande de tree-huggers en sandales: même risque pour notre sécurité nationale.

Ottawa a aussi annoncé qu'il ouvrait la porte à la torture, pour peu qu'elle soit sous-traitée à d'autres pays, et veut maintenant pouvoir espionner les Canadiens sur Internet sans mandat. Pincez-moi, on se croirait revenu à l'époque de la Stasi en Allemagne de l'Est!

Je suis certain que Stephen Harper avait beaucoup à dire à Hu Jintao lors de sa visite en Chine:

-- Dis-moi Hu, comment vous protégez-vous contre les écologistes?

--Stephen, ici il n'y a pas de problème, ils sont tous en prison.

Et les deux d'éclater de rire, bras dessus bras dessous.

Mais je suis un bon citoyen canadien, je sais que le gouvernement est en déficit et qu'il n'a pas les ressources nécessaires pour bien me surveiller. C'est pourquoi j'ai décidé, comme à l'époque de la RDA, de me dénoncer moi-même et de devenir informateur. Voici mon rapport de surveillance au Ministre Vic Toews.

9 h 30

Appel-conférence avec Al Gore.

Commentaire: L'influence étrangère est une menace pour notre pays. Il faut couper les liens avec les activistes américains pour protéger les investissements américains, européens et chinois au pays. Interdire le film Une vérité qui dérange.

11h

Conférence dans une école secondaire

Commentaire: l'endoctrinement des enfants doit cesser. On doit obliger les écoles à distribuer du matériel pédagogique produit par les entreprises pétrolières et gazières pour contrer l'éducation environnementale dans nos écoles.

12 h

Vidéoconférence avec David Suzuki, leader suprême de la conspiration écologiste.

Commentaire : Remarquez la ressemblance frappante avec Oussama Ben Laden. Son passé est trouble. N'a-t-il pas été interné pendant la Deuxième Guerre mondiale? Il était déjà un ennemi du Canada à l'âge de six ans. Il faut demander à Sun News et au National Post de poursuivre leur campagne de salissage contre le Dr. Suzuki. CBC devrait être forcée d'abandonner l'émission The Nature of Things qui véhicule des idées radicales comme l'évolution des espèces et le réchauffement climatique.

14h

Entrevue à Radio-Canada sur les sables bitumineux

Commentaire : Radio-Canada accorde beaucoup trop d'importance à la science et à diversité des points de vue. Elle est un repère de socialistes, d'écologistes et de séparatistes. La télévision d'État devrait être forcée de refléter les positions du gouvernement. Sa programmation devrait être supervisée par un comité de représentants du bureau du premier ministre. Son financement devrait être coupé et versé aux médias privés.

16h

Appel aux donateurs pour soutenir notre travail sur les énergies propres

Commentaire : Des centaines de milliers de Canadiennes et de Canadiens appuient les groupes écologistes. Qu'autant de radicaux puissent obtenir des reçus de charité pour soutenir leurs idées anti-canadiennes est inacceptable. Les organismes de charité à vocation environnementale devraient se consacrer uniquement à planter des arbres ou nettoyer des oiseaux englués lors des marées noires.

17h

Départ de la Maison du développement durable

Commentaires : en se regroupant sous un même toit, les groupes écologistes et leurs alliés extrémistes d'Amnistie internationale facilitent le travail de surveillance. Si ce n'est déjà fait, placer l'ensemble du bâtiment sous écoute électronique.

Au cours des prochaines semaines, lorsque je continuerai de poser des gestes radicaux anti-canadiens comme acheter une voiture hybride, manger des légumes biologiques, faire du vélo, marcher en forêt, lire un livre, porter des sandales ou saluer Steven Guilbeault, je continuerai de vous en informer. Ce sera ma part pour protéger notre beau et grand pays contre ses citoyens.