Julie Niquette

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Julie Niquette
 

«Vivre, c'est guérir» ou la rencontre d'une femme persévérante

Publication: 08/11/2012 10:51

J'ai toujours ressenti une certaine gêne à découvrir le jardin secret d'une personnalité à travers une biographie. C'est dans cet état d'esprit que j'ai ouvert Vivre, c'est guérir. Rapidement, j'ai fait fi de ce sentiment. L'envie d'en apprendre davantage sur cette femme que j'ai toujours admirée a pris le dessus. Je me suis demandé: «De quoi serait-il question dans ce livre? Que nous dévoilerait-elle? Qu'allait-elle confier qui justifie l'écriture d'une biographie?»

style="float:

Nicole Bordeleau est reconnue pour ses différentes présences dans les médias comme chroniqueuse et pour ses nombreux ouvrages portant sur le yoga et la méditation. Référence en matière de mieux-être, elle est également propriétaire de YogaMonde.

Pour parvenir à ce succès et à ce calme qui irradie de sa personne, ce que l'on apprend dans cette biographie, c'est que le chemin n'a pas été de tout repos pour Nicole Bordeleau. Sa vie a été remplie de défis: le contexte familial lors de sa naissance, sa relation avec son père, la présence d'un secret de famille qui expliquera bien des choses, les non-dits, son désir de liberté et de grandir plus vite, son besoin de renouveau continuel, sa santé qui sera hypothéquée par un diagnostic de maladie chronique, une dépendance et bien d'autres défis encore.

Malgré une série d'épreuves, elle se relèvera. Elle vacillera parfois, mais, toujours elle continuera à se battre, à se chercher et à se trouver ultimement. Ce livre, c'est la quête d'une femme. Cette femme réalisera que, plus elle court, plus elle fuit et plus elle s'éloigne d'elle-même. Une phrase, lue dans Les enseignements du Bouddha, sera la source de cette importante réflexion. Elle dit: «Comme tu ne crois pas en toi, tu fais tes bagages et pars en visite chez les autres à la recherche d'aventures, de mystères, de prises de conscience, de maîtres, d'instructeurs. Tu penses que là est la recherche de l'ultime et tu en fais ta religion. Mais tu es comme un coureur aveugle. Plus tu cours, plus tu t'éloignes de qui tu es!»

Ce qui m'a frappée dans Vivre, c'est guérir, c'est que malgré un diagnostic qui s'abattra sur elle, malgré la peur et les doutes, elle cherchera des solutions et les mettra en application avec discipline. Elle mettra notamment en place un nouveau menu, fera le ménage dans sa vie pour trouver l'équilibre et refusera des contrats intéressants pour se choisir. Dans les pages de cette histoire, c'est la ténacité, le désir de vivre et la discipline de Nicole Bordeleau qui ressortent le plus, à mon sens.

Ce livre, c'est une lecture inspirante pour tous ceux et celles qui souhaitent vivre en accord avec leurs aspirations les plus profondes. C'est une inspiration pour tous ceux qui ont envie d'avoir une vie qui leur correspond, au-delà du matériel et du superficiel. C'est un livre qui permet de réaliser que nous avons la force de passer à travers les moments difficiles de notre vie, même lorsque l'on en doute. Nicole Bordeleau nous le démontre bien: il y a toujours une force qui se déploie en nous devant l'adversité.

Vivre, c'est guérir est une histoire authentique, sensible et émouvante mettant en scène une femme persévérante, forte et humaine. C'est une biographie qui nous fait comprendre qu'il ne faut jamais lâcher, même face à la maladie.

C'est une histoire touchante que l'on porte en soi, quelque temps encore après sa lecture. Les enseignements qu'elle livre font du bien.

C'est un partage qui cadre parfaitement avec le cheminement de cette femme qui s'est trouvée, après nombre d'années de fuite.

L'auteure:
Pour suivre les activités professionnelles de l'auteure, visitez son site internet www.yogamonde.com ou suivez-la sur les réseaux sociaux.

 
Suivre Le HuffPost Québec