Julie Niquette

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Julie Niquette
 

Un premier livre incontournable pour Judith Itzi

Publication: 31/01/2014 15:28

Au départ, lorsque j'ai reçu ce livre, la couverture me laissait perplexe. J'ai malgré cela eu envie de plonger au cœur du premier roman de Judith Itzi, Les moitiés d'Alice. Évidemment, au terme de ma lecture, je comprends mieux la signification et le choix de cette couverture originale.

Alice Filières a huit ans. Elle est tout à fait unique et dotée d'une imagination débordante. Elle possède également une intelligence hors du commun. Il s'agit d'une petite fille généreuse qui n'hésite jamais à venir en aide à son entourage et aux animaux. Étrangement, Alice mange seulement la moitié de ses repas ou collations. Elle ignore pourquoi, jusqu'à ce que le mystère s'éclaircisse à la suite d'une révélation touchante de sa maman. Alice vivra, à l'instar de plusieurs enfants de son âge, des épreuves difficiles, dont la maladie de son amie et le déchirement de sa famille. Elle trouvera en elle et auprès de sa tante Astrid, notamment, les moyens de recoller les morceaux.

style="float:

Ce livre est rempli de perles de sagesse qui permettront aux lecteurs de réfléchir à leur propre façon de voir la vie. À propos de l'école, Alice dit : « L'école, c'est comme laver nos rêves à la mauvaise température. On les plonge dans les choses sérieuses et ils finissent par rétrécir. » Toujours à ce sujet, elle ajoute : « Moi, je pense à Alex et aussi à l'école qui nous avale quand on est petits et ne nous recrache qu'une fois qu'on est devenus grands, la tête pleine de choses importantes. » En ce qui a trait à son enseignante, une femme sévère et un peu rigide, elle pense : « Elle me fait penser à un chien. On ne sait jamais si elle va aboyer, mordre ou nous lécher la main. Je crois qu'elle a beaucoup de valises de peur et de colère dans sa tête. Car, comme le dit Astrid : « On trimballe nos bagages du passé en nous. »

Bref, cette petite prend la vie avec philosophie, ce qui l'aide à comprendre les situations plus difficiles de sa vie. Elle précise : « [...] Les gens doivent parfois réapprendre ce qui est naturel parce que, pour survivre, ils avaient oublié d'être eux-mêmes. » Les efforts qu'elle déploie pour améliorer le sort des gens qu'elle aime sont attendrissants; sa relation avec sa moitié aussi. Sa façon de trouver le meilleur en les gens, sans tenter de les changer est inspirante également.

Si vous avez envie de découvrir Alice, une jeune fille vive d'esprit, lucide et sensible de même que son entourage, je vous prédis de bons moments. L'auteure a su créer un roman empreint de résilience, d'humour, de sensibilité et d'originalité. On ne peut nier l'expertise de cette dernière qui est thérapeute holistique auprès des enfants. J'attends impatiemment son second roman.

L'auteure

Judith Itzi vit au Québec depuis 2004. Elle est thérapeute holistique auprès des enfants. Les Moitiés d'Alice est son premier roman.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?
 
Suivre Le HuffPost Québec