Julie Blais Comeau

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Julie Blais Comeau
 

Situation délicate: Mon voisin m'empêche de stationner devant chez lui

Publication: 20/02/2013 16:30

Situation délicate:

Bonjour Julie,

On a le voisin d'en face qui insiste pour qu'on ne gare pas notre voiture devant chez lui.

Sommes-nous dans le tort de continuer à le faire lorsqu'on arrive de son côté de la rue?

Merci de nous conseiller,

Monsieur L'Autrevoisin d'Enface
PS. La rue ne porte pas son nom.

Solution(s):

Bonjour Monsieur L'Autrevoisin d'Enface,

Je suis d'accord avec vous que 'la rue ne porte pas son nom' et qu'elle appartient à tous. Votre voisin ne peut pas dire à tous et chacun quoi faire. Par contre, plusieurs voisins perçoivent le devant de chez eux comme une extension naturelle de leur propriété.

J'ai fait un mini-sondage auprès de mes proches et la majorité s'entend pour dire que même si votre pratique est peut-être correcte, voir légale, elle est très agaçante pour celui ou celle qui est obligé de regarder votre voiture, au lieu de la vue de la rue.

Cette 'situation délicate' entre voisins est beaucoup plus qu'une question de tort ou de raison, s'en est une civilité communautaire entre citoyens mitoyens. Puisque nous ne pouvons ignorer nos voisins ou les changer, à moins de déménager, il vaut mieux viser l'harmonie mutuelle afin d'avoir des échanges courtois qui dureront le temps de notre cohabitation sur la même la rue.

Avant de faire quoi que ce soit, je vous recommande de vous informer auprès de votre municipalité pour connaitre les lois ou antécédents similaires impliquant d'autres citoyens. S'il n'y a aucune contrindication à votre pratique, passez ensuite à une discussion entre voisins.

Dans un premier temps, invitez votre voisin pour discuter. Pour cet échange, je vous recommande que tous les propriétaires, des deux demeures, soient présents. Ainsi ça évitera des malentendus futurs et tous seront au courant d'une possible entente et de ses conséquences.

Débutez votre conversation en indiquant que vous aimez votre voisinage et que vous comptez y rester longtemps. (J'imagine que c'est votre cas.) Ajoutez que vous souhaitez maintenir l'esprit de bon voisinage et que pour cette raison vous souhaitez discuter de cette situation. Gardez votre langage poli et courtois, mais surtout sans faire de menace.

Au lieu de simplement lui faire comprendre la ou les raisons pour lesquelles vous souhaitez continuer de stationner devant chez lui, je vous encourage à premièrement faire preuve d'empathie. Informez-vous pour connaitre ce qui le motive à insister pour que vous ne gariez pas votre voiture devant chez lui. A-t-il plusieurs voitures, reçoit-il régulièrement ou est-il du genre à regarder dehors pour se changer les idées? En comprenant son point de vue, vous serez mieux éclairé pour décider si, oui ou non, vous continuerez de stationner devant chez lui.

En dernier recours, je vous suggère, une alternative de plus en plus commune pour la discorde entre voisins, de faire appel à la médiation via l'Organisme de justice alternative. Vous trouverez plus d'information en consultant cet article dans le Protégez-vous de septembre 2012.

Bonne change et rappelez-vous que, peu importe ce que vous ferez, vous aurez quand même à faire face régulièrement à ce voisin.

Vous vivez une situation délicate? Trouvez réponse à votre question en : visitant le site web de Julie, lui écrivant par courriel, ou sur Facebook.

 

Suivre Julie Blais Comeau sur Twitter: www.twitter.com/EtiquetteJulie

Suivre Le HuffPost Québec