Julie Blais Comeau

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Julie Blais Comeau
 

Situation délicate : décliner un cadeau au bureau

Publication: 28/12/2012 07:18

Situatioins délicate :

Traditionnellement, pour célébrer Noël, notre cabinet organise une pige de noms pour un échange de cadeau. Cette année, il a eu lieu lors du lunch des fêtes, juste avant de fermer le bureau pour les vacances. Comme je fermais mon ordinateur pour aller rejoindre mon équipe de travail, mon téléphone a sonné. Un de mes clients, que j'ai représenté pour son divorce, avait un malentendu avec son ex-épouse au sujet des arrangements de garde d'enfants pour la période des fêtes. J'ai immédiatement quitté le bureau pour aller le rejoindre et ai fini par passer l'après-midi avec lui à négocier avec l'avocate de son ex.

Quand je suis rentré au bureau, la plupart du personnel était parti et la réceptionniste m'a remis mon cadeau. Je l'ai apporté chez moi et l'ai ouvert que le jour de Noël. Il s'agissait d'une carte-cadeau Victoria's Secret de 50 $. La note suivante l'accompagnait : « Quoi que tu choisisses, tu seras jolie, Jacques. »

Jacques est le nouveau membre de l'équipe de notre cabinet d'avocats. Il est avec nous que depuis quelques mois. Comme moi, il est célibataire. À quelques occasions, nous avons partagé quelques cafés et même quelques verres, après le travail. Nous avons beaucoup en commun, mais je n'ai jamais pensé, pour un seul instant, qu'il y avait quelque chose qui mijotait entre nous. Je suis très mal à l'aise avec ce cadeau. De plus sa valeur est le double du montant convenu pour l'échange. Je ne peux même pas m'imaginer avoir ouvert ce cadeau en face de mon équipe. Je redoute maintenant le retour au travail et surtout de revoir Jacques. Comment dois-je traiter cette situation délicate ?

Solution(s) :

Donner des cadeaux au bureau est généralement une situation difficile en soi. Pour cette raison, de nombreuses sociétés ont maintenant des politiques qui interdisent cette pratique.

Pour un instant, je me fais l'avocat du diable en donnant à votre collègue le bénéfice du doute. Disons qu'innocemment, il aurait vraiment voulu tout simplement vous faire plaisir croyant que toutes les femmes aiment se gâter ou acheter ce dont elles ont besoin chez Victoria's Secret. Avec une note plus générique comme "Joyeuses fêtes !", il aurait pu, à la limite, maintenir sa distance professionnelle. En doublant en plus le montant du cadeau, il y a maintenant peu de place à l'interprétation de ces sentiments.

La seule façon pour rétablir votre relation professionnelle est de vous entretenir avec lui, un-à-un. Dans les meilleurs délais et à un moment mutuellement convenable, rencontrez Jacques, en privé. Ne l'invitez pas par courrier électronique. Le défi rajouté à cette situation, est que par la nature du jeu, à la fin de l'échange de cadeaux, tout le monde savait probablement que Jacques vous avait pigé. Ainsi, à votre retour au boulot, certains curieux vont probablement vous questionner sur ce que vous avez reçu. Vous devez donc aussi tenir compte de cette autre dimension dans votre stratégie.

Votre conversation avec Jacques pourrait ressembler à quelque chose comme ceci :

«Jacques, je sais que tu avais probablement de bonnes intentions, mais je ne peux pas accepter ton cadeau d'échange. Une carte-cadeau d'un magasin de lingerie est un cadeau beaucoup trop personnel, sans compter qu'il va certainement partir une rumeur et faire jaser tout le bureau. Que dirais-tu de simplement l'échanger pour m'offrir une carte-cadeau de 25 $ de chez Chapters ? »

Peu importe les mots que vous choisirez vous devez : êtes ferme dans votre souhait d'exclusivement entretenir une relation d'affaires et retourner le cadeau.

Je sais que cela peut être difficile à faire, mais en ignorant la situation vous pourriez vous retrouver dans une situation encore plus glissante. Jacques pourrait s'informer sur ce que vous auriez acheté, il aurait pu avoir informé un collègue de son cadeau et sans oublier le malaise que vous ressentirez lorsque vous interagissiez avec Jacques au bureau.

Ce type de situation n'est pas meilleure non-dite, ignorée. Le plus tôt vous clarifierez la situation, le plus rapidement vous pourrez continuer votre relation professionnelle.

Vous vivez une situation délicate? Trouvez réponse à votre question en : visitant le site web de Julie, lui écrivant par courriel, ou en la suivant sur Facebook ou Twitter.

 

Suivre Julie Blais Comeau sur Twitter: www.twitter.com/EtiquetteJulie

Suivre Le HuffPost Québec