LES BLOGUES

Situation délicate : Je paye ma part lors d'un mariage, dois-je aussi offrir un cadeau ?

02/10/2013 03:45 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

Situation délicate :

Ma fille nous a annoncé qu'elle se mariait pendant le temps des fêtes dans un hôtel très chic de Montréal. C'est un mariage civil et intime avec une trentaine d'invités.

Elle vit avec son conjoint depuis deux ans déjà et a un garçon d'un an.

Une contribution de 150$ par adulte est demandée. On me dit que c'est une façon moderne de faire.

J'aimerais savoir si un cadeau doit s'ajouter à cette contribution. Certains invités disent que non.

Svp Julie quel est le comportement adéquat?

Merci de m'éclairer.

Solution(s) :

Merci de la confiance que vous me portez. J'avoue que c'est une situation délicate, d'autant plus que celle-ci implique votre fille.

De façon générale et surtout pour les mariages, lorsqu'on invite, on prend en charge ses invités. C'est-à-dire que l'on s'occupe de leurs frais. Lorsqu'on demande une contribution monétaire, on demande plutôt à certaines personnes de se joindre à nous. Ceci me semble être le cas de votre fille pour la célébration de son mariage.

Bien que dans certaines cultures le don d'argent, en lieu d'un cadeau de noces, soit de mise, il n'est jamais approprié de demander une contribution monétaire à ses invités.

Il n'est non plus jamais approprié de faire mention de cadeau dans une invitation. C'est tout simplement grossier. Même la mignonne et astucieuse mention corbeille nuptiale doit être évitée. Elle transfère l'accent de la requête de la présence à la quête d'un présent.

Par contre, veuillez noter qu'il est correct et même encouragé de faire la mention du registre de cadeaux dans une invitation à un shower, réception-cadeau, de mariage.

La façon de propager les souhaits de cadeaux, incluant les dons d'argent, est par le traditionnel mode du bouche-à-oreille. Les futurs mariés informent leurs proches de ce qu'ils désirent. Ceux-ci deviennent des ambassadeurs des vœux du couple. Ainsi, lorsque les invités s'informent auprès des membres de la famille et des préposés, ils répondent quelque chose comme : « Puisqu'ils habitent ensemble depuis quelques années, ils ont vraiment tout ce qu'il faut. Je sais qu'ils rêvent d'une croisière. Un don monétaire les aiderait à réaliser ce rêve. »

Maintenant pour l'ajout d'un cadeau, puisque c'est votre fille, ajoutez-y un cadeau. Après tout c'est une célébration d'amour et par le même fait celle de votre famille.

Et si la future mariée n'était pas votre fille ? Techniquement, il n'y aurait pas de gros cadeau à remettre si, vous payez déjà votre part. Vous pourriez ajouter à votre contribution un petit cadeau de valeur sentimentale. Pour être certaine, vous pourriez vous informer à un des proches des futurs mariés. S'informer est toujours approprié.

Un cadeau est toujours à la discrétion de l'invité. Il n'y a pas de formule magique pour le montant que l'on doit dépenser. On offre selon notre lien avec les mariés et en fonction de ses moyens.

Dans votre cas, pour éviter les malentendus et les blessures, vous devriez vous informer à votre fille en disant quelque chose comme : « Qu'est ce qui vous ferait plaisir? Qu'est ce que vous aimeriez que l'on vous offre comme cadeau de mariage ? » De cette façon il n'y aura aucune déception, pas d'incertitude, ni d'attentes non comblées.

Je vous souhaite une belle célébration d'amour et mes meilleurs voeux au futurs mariés.

Vous vivez une situation délicate? Écrivez à Julie et elle vous répondra promptement. Vous aimeriez d'autres solutions? Aimez sa page Facebook, visitez son site web, suivez-la sur Twitter ou lisez Etiquette: Confidence & Credibility. Vous préparez une conférence? Elle offre des activités sur l'étiquette professionnelle et sociale.

D'incroyables premiers baisers