LES BLOGUES

Situation délicate : ma collègue sent mauvais! Que faire?

06/03/2014 12:13 EST | Actualisé 05/05/2014 05:12 EDT

Situation délicate :

Bonjour,

Je viens de tomber sur votre site, car je recherchais sur Google une solution pour "comment dire a une stagiaire qu'elle sent mauvais?", et qui aussi garde les mêmes vêtements pendant une semaine.

Je suis responsable d'un point de vente grossiste en esthétique, je n'ai jamais été confrontée à ce problème délicat, le lui dire ou pas... Cette personne finit son stage en mai.

Je pense que ce serait lui rendre service pour le futur, car c'est une chouette personne que j'apprécie vraiment.

Merci d'avance pour votre aide.

Solution(s) :

Effectivement, je suis tout à fait d'accord avec vous "que ce serait lui rendre service pour le futur", surtout à titre de stagiaire dans l'industrie de l'esthétique; où les premières impressions, incluant celles olfactives, sont primordiales.

Ayant été directrice des ressources humaines, je sais que cette situation délicate est l'une des conversations les plus difficiles à avoir en milieu de travail.

Maintes et maintes fois, dans mes ateliers sur la civilité en milieu de travail, Les sons, les visions et les odeurs de notre quotidien au boulot, la question revient toujours : « Devrais-je lui dire ou pas ? ». Je redirige toujours la question aux participants.

Je leur demande s'ils aimeraient le savoir, s'ils étaient les coupables et empestaient le milieu de travail. La réponse du groupe est toujours unanime : « Oui ! ».

Même si vous savez maintenant que la personne appréciera ultimement l'information, il y a quelques précautions à prendre.

Je vous propose une conversation avec cinq considérations :

1. Invitez la personne, loin des autres membres du personnel, pour aller discuter en privé; pour prendre un café ou autre. Ne l'informez pas trop d'avance, car cela pourrait créer de l'anxiété. Invitez-la en personne et non par courriel. Encore ici, cela pourrait aussi créer un malaise chez cette stagiaire.

2. Parlez avec empathie et délicatesse. Débutez avec quelques mots d'appréciation sur votre relation de travail en reconnaissant sa contribution de façon positive. Comme vous l'écrivez, commencez en lui disant qu'elle est une chouette personne.

3. Mentionnez que ce que vous avez à dire n'est pas facile, mais que si les rôles étaient inversés vous apprécieriez l'approche directe, au lieu de faire courir les rumeurs au sein de l'équipe de la clinique.

4. Relatez que vous avez remarqué certaines odeurs et que vous avez cru bon de l'aviser afin de l'aider à maintenir son image professionnelle.

5. Parlez maintenant des conséquences physiques, parfois incontrôlables et inattendues, reliées au stress. À titre de professionnelle de l'esthétique, vous avez sûrement des informations pour présenter ces effets.

Basée sur votre expertise en esthétique, faites aussi des recommandations sur les pratiques d'hygiène personnelle telles l'utilisation de déodorant et le lavage des vêtements. Je sais c'est élémentaire, mais peut-être que cette personne a une peau hypersensible et ne réalise pas qu'il existe maintenant des produits adaptés et très efficaces, sans réaction allergique.

Mentionnez aussi que même si un vêtement n'a pas de tâche et n'est pas souillé, que ce vêtement absorbe les odeurs du corps et même celles de l'environnement comme pendant la cuisson. Ce mélange d'odeur s'imprègne dans le vêtement et reste jusqu'au prochain lavage.

Vous pourriez suggérer à cette stagiaire d'investir dans quelques morceaux; 3 hauts et deux bas, lavables à la machine, qui pourraient donner plusieurs possibilités pour une semaine de travail. Vous avez peut-être même des sources magasinage à partager avec elle.

Dans mon expérience professionnelle, la personne ne sait pas qu'elle "pue". Après coup, après la conversation, la personne apprécie habituellement avoir été informée.

De plus, dans votre rôle de mentor de stage, je crois qu'il est nécessaire et responsable d'aviser une stagiaire des éléments qui contribuent à son rayonnement professionnel ainsi qu'à celui de toute une clinique.

Dans une relation de travail de collègue à collègue ou de supérieur à collègue vous pourriez solliciter l'aide du service des ressources humaines.

Les résultats de cette discussion délicates sont habituellement rapides et durables. Dès le lendemain de votre conversation, le problème devrait résolu et l'air purifié.

Bonne chance.

Vous vivez une situation délicate ? Ce blogue est à votre service. Écrivez à Julie. Votre situation pourrait éclairer d'autres lecteurs. Vous aimeriez d'autres solutions ? Aimez sa page Facebook, visitez son site web, suivez-la sur Twitter ou commandez son nouveau livre Etiquette: Confidence & Credibility. Vous préparez une conférence ? Julie se fera un plaisir de voyager pour présenter une activité d'étiquette pour votre équipe.

Voir aussi sur Le HuffPost:

Les sources de distraction au travail

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.