Julie Blais Comeau

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Julie Blais Comeau
 

Situation délicate : dix bonnes manières pour la promenade aux bonbons d'Halloween

Publication: 29/10/2012 11:26

Ding dong! On sonne à la porte. Êtes-vous prêt pour les 3 734 401 petits monstres, petites princesses ou Psy (le rappeur Koréen de 'Gangnam Style') qui sonneront à votre porte ce mercredi soir, peu importe ou vous êtes au Canada ?

La popularité de l'Halloween est en croissance effrayante. En troisième place, après Noël et la rentrée, elle est la période de ventes la plus importante, pour les commerces de détail.

Les familles canadiennes dépenseront en moyenne 75 $ pour célébrer l'Halloween. Les achats serviront majoritairement pour leur sucrer le bec. Ils incluent aussi les décorations pour la maison, le maquillage et les costumes des parents, des enfants et même de leurs animaux domestiques.

Le 31 octobre, d'un océan à l'autre, les enfants désobéiront aux règles habituelles de sécurité. Pour cette seule soirée annuelle, les élèves, de la maternelle au début secondaire marcheront pendant la noirceur, parleront aux inconnus, veilleront un soir d'école et en prime recevront des bonbons gratuits.

À titre de parent et de spécialiste de l'étiquette, je crois que cette célébration annuelle est l'opportunité parfaite pour rappeler, aux petits et grands, les règles de bonnes manières, civilité et bon voisinage.

Voici dix règles de conduite :

Escorte du coureur d'Halloween

1. Votre rôle principal consiste en rappeler aux coureurs en quête de friandises et de sensations fortes, les normes de sécurité et de respect.

Faites le, avant de passer la porte la porte, pour aller courir l'Halloween.

  • Respectez les codes de l'Halloween. Une maison bien éclairée, une citrouille illuminée ou 'Thriller' de Michael Jackson qui se fait entendre sur les haut-parleurs du iPad, sont des signes qu'il y aura des bonbons au bout du passage vers la maison.
  • Cognez ou sonnez à la porte, qu'une seule fois. On vous attend, alors il n'y a pas lieu d'insister. Le proprio pourrait être occupé avec une 'situation délicate'. Si on ne vous répond pas, passez à la prochaine maison, où il semble y avoir de la vie.
  • Utilisez les mots de magiques de circonstances : 'Bonbons s'il-vous-plait, merci et joyeux Halloween.
  • Soyez respectueux de la propriété d'autrui. Ne piétinez pas ou ne jetez pas les emballages de bonbons sur les pelouses ou dans les plates-bandes.
  • Ne soyez pas un garnement gourmand. On compte généralement une gâterie par enfant déguisé.
  • Faites attention aux plus petits que vous. Donnez-leur tout l'espace nécessaire pour circuler en sécurité dans leurs costumes. Laissez-les passer en premier. Ne leur faites pas de peurs.

2. Ne laissez pas vos enfants se promener non-accompagnés, dans des nouveaux quartiers.

Certains arrondissements sont habités par des couples plus matures tandis que d'autres ont des multitudes de jeunes en âge scolaire. Il est accepté d'aller faire sa tournée avec un ami qui habite dans un secteur où les familles s'en donnent à cœur joie pour la fête. L'important est qu'il y ait de la surveillance pour que tous soit en sécurité. Si vous êtes le parent accompagnateur, assurez-vous de contribuer à la fête chez vous aussi. Si vous êtes monoparental, laissez des gâteries à l'extérieur pour ceux qui se présenteront chez vous. Une alternative pourrait aussi de demander à votre voisin d'aussi offrir vos friandises. Imaginez la surprise des enfants quand ils recevront une double dose de bonbons!

3. Promenez-vous avec votre sac 'de gentillesse'.

Ceci est votre trousse d'urgence déguisée en 'sac de gentillesse'. Pour renforcer la notion de la politesse; les enfants qui piétineront ou seront impolis devront y mettre leur dernière friandises reçues. Votre sac comprendra aussi une lampe de poche pour éclairer les parcours, une bouteille d'eau pour rafraîchir, des pansements pour les bobos, des mouchoirs pour les nez qui coulent et des mini-gants pour réchauffer les petits doigts.

Donneur de bonbons

4. Votre responsabilité est une tournée de bonbons sécuritaire pour tous vos visiteurs.

Assurez-vous que vos allées soient bien éclairées et libres d'obstacles. Retirez, rangez ou identifiez tout ce qui pourrait faire trébucher des coureurs déguisés. Cette consigne inclut aussi prendre des précautions pour Pitou et Minou. Assurez-vous que vos décorations soient sécuritaires, stables et pas trop effrayantes ; selon une cote GP 13.

5. Si vous êtes occupé avec des tout-petits ou un parent malade, vous n'êtes pas bien ou que vous préférez tout simplement ne pas ouvrir la porte cette année, installez une aire de cueillette libre-service à l'extérieur.

Sur une table bien stable, placez un bol de friandises accompagné d'une note 'Servez-vous! Une gâterie par costume. Passez une belle soirée de l'Halloween, en sécurité!', vous évitera d'être identifié comme le grognon de la rue. Afin de vous assurer que cette méthode respecte bien la portion assignée d'une gourmandise par personne ce serait une bonne idée de faire des petits sacs. Cette méthode est aussi acceptable lorsque vous quittez pour accompagner vos enfants.

6. Évitez d'offrir des gâteries maison.

Les parents ne permettent pas aux enfants de les manger. Offrez des bonbons emballés dans des portions individuelles. Gardez ces douceurs pour le bureau, quand vos enfants reçoivent ou comme cadeau d'hôte(sse).

7. Donnez à tous ceux qui sont déguisés.

Il n'y a pas d'âge de coupure officielle pour le passage de l'Halloween. Naturellement, la majorité des jeunes font leur dernière tournée vers l'âge de 12 ou 14 ans. S'ils sont maquillés et costumes, donnez-leur aussi des bonbons. Ils veulent simplement participer une dernière fois. Rappelez-vous vos souvenirs d'Halloween à ces âges et soyez indulgent avec eux.

8. Ayez quelques rouleaux de 0.25 sous.

Les 0.25 sont parfaits pour contribuer aux boîtes de l'Unicef. Une ou deux de ces pièces sont aussi acceptables, si vous vous inquiétez qu'un surplus de bonbons sera un surplus à votre taille. Ils vous dépanneront aussi, si vous épuisez vos stocks de friandises. Des poignées de sous noirs sont toujours acceptées pour la collecte des œuvres charité.

9. Quand vous n'avez plus rien à offrir, fermez vos lumières.

C'est le code. Il n'y a pas d'heure officielle de fermeture mais la majorité des maisonnées se noircissent entre 20 heures et 21 heures. Encore ici, ne donnez pas d'aliments non emballés comme des pommes, ils seront gaspillés.

10. Si vous choisissez de ne pas participer à la fête cette année, fermez vos lumières.

Tirez vos stores et il serait aussi une bonne idée de mettre votre voiture dans le garage. De cette façon il sera clair qu'il n'y a pas de bonbons à votre maison. Une autre option est d'aller au cinéma ou au resto. Ces endroits sont beaucoup moins achalandés que les weekends, le soir de l'Halloween.

Une dernière recommandation à titre de marraine d'une merveilleux jeune homme avec une allergie fatale aux arachides, poiur notre famille, la partie la plus épeurante de l'Halloween pour nous est une réaction anaphylaxique. Choisissez s'il-vous-plait, des friandises sans arachides.

Vous vivez une situation délicate ? Écrivez à Julie, elle vous répondra promptement.

Retrouvez la aussi sur Facebook.

 

Suivre Julie Blais Comeau sur Twitter: www.twitter.com/EtiquetteJulie

Suivre Le HuffPost Québec