LES BLOGUES

La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf

Il avait oublié que pour demeurer un géant, les grands hommes traitent leurs femmes comme des reines.

29/10/2017 08:00 EDT
shaunl via Getty Images
A wood frog sits motionless in a pond.

Un petit homme vit un géant

Le géant était riche, beau et puissant. Il avait toujours à son bras la plus belle femme. Il organisait les plus belles soirées avec beaucoup d'invités, tous ravis de partager de délicieux repas et de grands vins coûteux. Le géant était un homme influent et admiré de tous.

Le petit homme était quelconque, ni très beau, ni très intelligent, ni très riche, mais très ambitieux.

Il enviait le géant.

Alors il se mit à travailler très fort et l'orgueil aidant, il se vit de plus en plus gros. Sur son chemin, il croisait des femmes et pour se montrer plus gros, il se mit à les dénigrer par ses commentaires sexistes. Il vit que d'autres hommes le trouvaient drôle ce qui contribua à gonfler encore plus son orgueil.

Il travailla de plus en plus fort, et rempli de plus en plus ses poches, en profitant de plus en plus des autres. Il se trouva tellement gros que désormais il eut l'impression de se rapprocher du géant. Gonflé d'orgueil il se croyait tout permis: attrapant un sein, une cuisse, une fesse et les gens qui l'entouraient hommes ou femmes osaient de moins en moins intervenir. L'illusion était parfaite: le petit homme ressemblait de plus en plus au géant, et un géant, cela faisait peur avec ses grands pieds, cela pouvait, à tout moment, vous écraser.

Le petit homme se voyait de plus en plus gros, il se sentait invincible, au-dessus des lois, un surhomme, touché par une divine virilité. Il était de plus en plus riche et de plus en plus influent. En réalité, l'orgueil l'aveuglait et ce qu'il avait de plus gros, c'était sa grossièreté. Alors il poussait sans vergogne les femmes dans des coins, peu importe leur âge ou leur volonté. Il était devenu BIG et il pensait leur fait un cadeau en daignant poser ses mains sur elles. L'orgueil lui brouillait les yeux, les femmes étaient à sa disposition, elles n'attendaient qu'un homme aussi puissant pour enfin exister.

Il regardait désormais les gens de haut, bombant le torse. Son orgueil était si grand qu'il se croyait devenu un géant. Il organisait de somptueuses soirées pendant lesquelles on servait de délicieux repas et de grands vins coûteux. On y assistait de peur d'indisposer le petit homme. Personne ne l'affrontait, on trouvait même des excuses à ses comportements inacceptables.

Mais un beau jour, quelques femmes se réunirent et jasèrent des mauvais traitements que leur avait servis le petit homme. Elles décidèrent de s'unir pour faire face au petit homme se croyant devenu géant. Leur regroupement multiplia leur pouvoir et soudain elles n'eurent plus peur. Elles réclamaient justice et respect.

Pour égaler la puissance des femmes réunies, il tenta encore une fois de s'enfler par l'orgueil.

« Disant : Regardez bien, Mesdames;

-Nenni

-M'y voici donc?

-Point du tout.

-M'y voilà?

-Vous n'y approchez point.

Le petit homme s'enfla si bien qu'il creva. »

Il avait oublié que pour demeurer un géant, les grands hommes traitent leurs femmes comme des reines.

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost