LES BLOGUES

Jean-François Lisée et les propos qui divisent

Du point de vue de la division et de la nuisance à la cause indépendantiste, Option nationale et à plus forte raison, Québec Solidaire, nuisent davantage à la souveraineté que Jean-François Lisée avec ses propos…

01/09/2017 06:00 EDT | Actualisé 01/09/2017 06:00 EDT
LA PRESSE CANADIENNE
Au lieu d’attaquer Lisée et le PQ, Québec Solidaire devrait se faire un examen de conscience tout en analysant les sondage.

Le chef du Parti québécois, monsieur Jean François Lisée, vient récemment de se faire accuser par Québec solidaire et Option nationale de compromettre la cause indépendantiste en affirmant qu'il revient au premier ministre canadien d'assumer la facture pour les demandeurs d'asile, qu'il avait surnommé, lundi, « les invités de Justin Trudeau ».

En effet, dans une lettre ouverte publiée mercredi dans le Devoir, les porte-paroles de Québec solidaire (QS), Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, ainsi que le chef d'Option nationale (ON), Sol Zanetti, estiment que les propos tenus par M. Lisée au sujet des demandeurs d'asile ainsi que sur le coût qu'entraîne leur présence pour l'État québécois relèvent de la stigmatisation.

En plus d'y voir une manœuvre bassement électorale « qui ne fait qu'alimenter l'intolérance et affaiblir le vivre-ensemble », les signataires de la lettre estiment qu'elle risque d'éloigner des « dizaines de milliers de néo-Québécois du projet indépendantiste ».

Évidemment, de se faire dire par ces personnages de la politique québécoise que les propos de Jean-François Lisée compromettent la cause indépendantiste, revient à se faire dire par un obèse morbide de 400 lb qu'on fait un peu de ventre.

Ce que je tente de dire plus explicitement, c'est que du point de vue de la division et de la nuisance à la cause indépendantiste, Option nationale et à plus forte raison, Québec Solidaire, nuisent davantage à la souveraineté que Jean-François Lisée avec ses propos...

Nous l'avons vu clairement lors de la tentative honnête du Parti québécois d'aller de l'avant avec la convergence des forces souverainistes que Québec solidaire a préféré son nombril et son ego au détriment de la cause nationale en raison de l'arrivée soudaine de Gabriel Nadeau-Dubois et d'une montée dans les sondages...

Ce parti de la gauche montréalaise exclusive préfère faire les beaux yeux à Option nationale au lieu de s'associer avec le PQ afin de faire avancer les idées de gauche et la cause indépendantiste pour, finalement, tenter de remplacer le Parti créé par René Levesque.

Par conséquent, de laisser la place au PLQ et à la CAQ — deux formations avec des idées néolibérales de droite, ce qui a pour résultat de voir les libéraux et la CAQ se battent pour le pouvoir, tandis que le PQ descend à 22 % et, comme par hasard, QS vient de redescendre à 12 %.

Québec Solidaire devrait revenir sous peu en bas du 10 %, mais, cela n'est pas grave, tant et aussi longtemps que le petit Dubois aura son visage dans les médias, son ego en sera ainsi gratifié...

D'ailleurs, Québec Solidaire devrait revenir sous peu en bas du 10 %, mais, cela n'est pas grave, tant et aussi longtemps que le petit Dubois aura son visage dans les médias, son ego en sera ainsi gratifié...

Quant à Option nationale, si vous désirez faire avancer la souveraineté, de grâce, cessez de fleureter avec Québec solidaire et joignez-vous au Parti québécois en unissant vos forces afin, qu'un jour, le Québec rejoignent le concert des nations...

Québec Solidaire, avec 12%, ne sera jamais capable de percer en région. Il ne fait qu'aider ceux qu'il dénonce ( PLQ-CAQ-néolibéralisme) avec leur stratégie de division.

Au lieu d'attaquer Lisée et le PQ, ce parti devrait se faire un examen de conscience tout en analysant les sondages, il pourrait peut-être se rendre compte que l'agent diviseur de la souveraineté au Québec ne se nomme pas Jean-François Lisée, mais se trouve probablement dans le reflet de leur miroir...

« Il y a souvent plus de stupidité que de courage dans une constance apparente. »

Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Julie ou La nouvelle Héloïse (1761)

LIRE AUSSI
»
Les infirmières favorisent les solutions du PQ en santé
» BLOGUE Jean-François Lisée doit changer sa stratégie
» Le PQ au pouvoir déchirerait l'entente avec les omnipraticiens