LES BLOGUES

C'est reparti pour les travailleurs!

La réforme Barrette et les compressions budgétaires, ce ne sont pas des concepts abstraits pour eux.

11/09/2017 10:56 EDT | Actualisé 11/09/2017 10:56 EDT
Getty Images/iStockphoto
Dans le secteur public, les syndicats sont à pied d'œuvre pour consulter les travailleuses et travailleurs en vue de la négociation des conventions collectives locales.

L'automne est à nos portes et ce n'est pas les défis qui manqueront dans les prochaines semaines. Entre la négociation des conventions collectives locales dans les syndicats de CISSS et de CIUSSS, la négociation du secteur préhospitalier et des CPE et la réforme Barrette qui n'arrête pas de faire des siennes, nous aurons de quoi nous occuper!

En région comme en ville, notre monde est épuisé!

Déjà, la semaine dernière j'étais sur la Côte-Nord pour rencontrer les travailleuses et travailleurs. C'est une partie de mes fonctions que je préfère : aller dans les établissements pour parler avec les salariés du réseau de la santé et des services sociaux et du réseau des services de garde. C'est la meilleure façon de ne pas se déconnecter de la réalité de celles et ceux qui rentrent chaque matin pour donner des services à la population.

Et ce que je peux vous dire, c'est que ces salariés sont préoccupés comme jamais. Ils ont la langue à terre, c'est le moins qu'on puisse dire. La réforme Barrette et les compressions budgétaires, ce ne sont pas des concepts abstraits pour eux. Ce sont des choses bien concrètes, comme les muscles endoloris après une dure journée de travail. Ou encore comme le sentiment grandissant de ne pas arriver à répondre aux besoins des patients à la fin du quart. Et les statistiques illustrent de plus en plus que la situation a de quoi nous inquiéter.

Dans les prochaines semaines, nous allons être à leur côté, pour les supporter, mais aussi pour défendre leurs droits. Parce qu'il ne faut certainement pas s'attendre à ce que ça vienne du gouvernement Couillard!

La réforme Barrette et les compressions budgétaires, ce ne sont pas des concepts abstraits pour eux. Ce sont des choses bien concrètes, comme les muscles endoloris après une dure journée de travail.

On redémarre la machine!

Plusieurs syndicats de la FSSS-CSN seront aux premières loges de la négociation et de la mobilisation dans les mois qui viennent. C'est le cas du secteur préhospitalier qui poursuit ses moyens de pression. Je suis certain que vous avez vu passer une ambulance décorée de manière bien imaginative par les travailleuses et travailleurs de ce secteur! J'ai personnellement beaucoup aimé la Batbulance et les Super-Paramédics! Rappelons qu'à Montréal, le syndicat a une entente de principe, mais c'est le seul endroit au Québec dans ce secteur pour l'instant.

Il y a aussi les travailleuses des CPE qui vont passer à l'action. Partout au Québec, les syndicats de la FSSS-CSN sont actuellement en tournée pour aller chercher des mandats de moyens de pression lourds. À Montréal, le syndicat tiendra d'ailleurs son assemblée générale samedi au Stade olympique. Ça promet!

Dans le secteur préhospitalier et celui des CPE, ça fait plus de deux ans que les conventions collectives sont échues. Ça ne fait aucun sens! Les négociations traînent en longueur et gageons que les actions à venir devraient permettre d'accélérer la cadence pour répondre aux préoccupations légitimes du personnel.

Dans le secteur public, les syndicats sont à pied d'œuvre pour consulter les travailleuses et travailleurs en vue de la négociation des conventions collectives locales. Ce sera une belle occasion de lutter pour plus de stabilité au travail, pour une meilleure conciliation travail-famille-études et pour moins de précarité au travail.

Il est grand temps d'agir pour améliorer les conditions de travail du personnel du réseau. Tous les indicateurs pointent dans la même direction : les travailleuses et travailleurs ne tiendront plus très longtemps sous la pression. C'est ce message que nous aurons à porter sur toutes les tribunes cet automne!