Jean-François Savoie

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Jean-François Savoie
 

Un gars de char, moi?

Publication: 19/03/2013 07:43

AOL, éditeur entre autres du Huffington Post Québec, lance aujourd'hui l'édition québécoise de son site Autoblog. Présent depuis plusieurs années, le site américain Autoblog a fait des petits en Europe, au Japon et au Canada anglais depuis deux ans. Autoblog Québec s'adresse aux amoureux de l'automobile, aux passionnés de chars, aux maniaques de superbolides.

Nous vous proposerons des nouvelles, des essais des plus récents modèles et des galeries photos venant de nos spécialistes internationaux comme de nos contributeurs québécois. Je suis heureux de vous annoncer que le chroniqueur automobile Philippe Laguë se joint à nous dès le lancement. Coauteur de l'Annuel de l'automobile, Philippe est également le chroniqueur du journal Le Devoir. On peut également l'entendre à la radio à Les amateurs de sports de Michel Villeneuve au 98,5FM et comme animateur à Radio Circulation 730.

À Philippe s'ajouteront d'autres chroniqueurs et des blogueurs spécialisés dans différents aspects du monde automobile.

Un gars de char, moi?

Non, je ne suis pas un chroniqueur automobile, je ne peux pas vous dire en quel alliage mystérieux est fait le crankshaft de la nouvelle F12 Berlinetta de Ferrari et non, je ne change pas l'huile de mon bolide (qu'est-ce que vous pensez que je conduis? la réponse plus bas). Je ne viens pas non plus d'une famille de pilotes de courses, de concessionnaires ou de mécaniciens qui remontent des bijoux de collections ou de muscles. Je viens d'une famille d'amoureux du volant.

grand pere francois

Mon grand-père François

La photo a été prise à Manseau probablement vers la fin des années 20 (oui comme dans Manseau-Les-Becquets de la 20 et comme dans le célèbre festival pop de...). J'aimerais bien savoir quelle est la marque et le modèle du bolide. Si vous avez une idée, écrivez-moi à jean-francois.savoie@teamaol.com

alcide savoie


Mieux que ça, son père Alcide Savoie, mon arrière-grand-père, député de Nicolet, avait déjà en 1913 une magnifique Ford modèle ??? (quelqu'un peut m'aider?) C'est ce que j'ai trouvé de plus vieux dans les archives de la famille.

lucille

Plus extraordinaire encore dans ma généalogie automobile, c'est ma grand-mère Lucille Crochetière (troisième à partir de la gauche). À sa majorité dans les années 20, elle conduisait la voiture de son père régulièrement.

Une femme qui conduisait à l'époque, et dans le comté de Nicolet, c'était à peu près aussi rare que ça peut l'être en Arabie Saoudite de nos jours. À 80 ans, ma grand-mère Lucille conduisait encore avec aisance sa petite Honda Civic Bleu «manuelle».

La génération d'après

On s'entend que ces premières voitures là, je ne les ai pas vues et je n'ai pas fait de tour dedans. Par contre, les voitures de mes parents et de mes oncles constituent la deuxième partie de l'histoire.

Dans la légende. Une Plymouth Caravelle décapotable, une Chevrolet Malibu rouge décapotable 1970, un Pontiac Grand Prix avec des roues en Honey Comb, la Toyota Supra 1985, le Chevrolet Impala SS «Police Edition» de mon oncle Robert, le Road Runner (orange ou vert lime?) d'un autre mononcle. Je vous ai fait une galerie photo avec photos d'époque et ces voitures.

Chez nous, tous le monde aime conduire et parler de voitures. Mon père a eu le pied pesant pendant longtemps. Il s'est assagi depuis. Ma soeur y pense longtemps avant de se décider, question d'être sûre que sa nouvelle voiture lui colle bien. Son dernier choix? Une très jolie Volvo V50 blanche comme neuve.

Ma mère, vous auriez dû la voir dans sa Malibu rouge décapotable au début des années soixante-dix; à 7X ans, elle fait encore l'aller-retour Drummondville-Montréal près d'une fois par semaine, été comme hiver, pour ses petits-enfants. Rien ne l'arrête... sauf un policier il y a quelques mois pour un stop où il y avait un dos d'âne et pas une âme autour. Elle en parle encore.

jean francois savoie

Peines d'amour et coup de foudre

Voulez-vous bien me dire quelle sorte de parents vendent une Chevrolet Malibu rouge décapotable 1970 deux ans avant que leur fils ait l'âge de conduire? Ma première peine d'amour automobile.

Ma deuxième peine d'amour automobile je l'ai eu quand j'ai décidé de vendre (pour cause de nouvelle vie familiale) la Toyota Supra blanche 1985 que mon père m'avait donnée.

La vie étant bien faite, Detroit m'a ensuite fait connaître le véritable amour le jour où je l'ai vu à la télévision pour la première fois: un Dodge Magnum R/T AWD. Une voiture sport déguisée en familiale, un char avec un moteur de pick up RAM 1500, le célèbre V-8 HEMI, et ma première traction intégrale. À la maison, on l'appelle affectueusement le Bulldog. Le bonheur. Je le garde le reste de mes jours.

Avant d'arriver ici

Pendant les deux dernières années, lorsque j'étais éditeur de contenu senior des sections actualités, sports, finances et techno chez Sympatico, j'ai eu le plaisir de jaser régulièrement «char» avec mon collègue Antoine Joubert responsable de la section auto (et de le remplacer pendant ses vacances, à mon plus grand plaisir).

Antoine, merci pour tes conseils avant mon départ. À partir d'aujourd'hui, en plus d'Antoine, j'ai également un grand chum éditeur en chef qui devient un compétiteur. Salutations le grand frisé.

Est-ce que je suis un gars de char? You bet!


p.s. François, Lucille, on part «faire un tour de machine», comme aurait dit mon grand-père. Cette fois-ci la machine c'est Autoblog Québec.

Loading Slideshow...
  • Mon grand-père François Savoie dans un bolide dont on aimerait trouver le manufacturier et le modèle. La photo date des années 20. Elle a été prise à Manseau. Vous connaissez quelqu’un qui pourrait nous aider?

  • La Ford de mon arrière-grand-père <a href="http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/savoie-joseph-alcide-5315/biographie.html" target="_blank">Alcide Savoie</a>. Nous sommes en 1913 à Victoriaville. Mon arrière-grand-père a été député du comté de Nicolet quelques années plus tard et mon grand-père était son bras droit et son chauffeur. Tous les dimanches, ils assistaient à la messe dans un village différent du comté.

  • Ma grand-mère Lucille Crochetière a conduit la voiture de son père dès l’âge de sa majorité. C’était extrêmement rare à l’époque. C’est la troisième à partir de la gauche.

  • Mon père et mon grand-père discutant de la Toyota Supra de mon paternel.

  • Une autre photo du bolide intriguant de mon grand-père

  • Ma grand-mère a toujours eu une voiture. La voici ici avec les enfants dans son Austin rouge décapotable.

  • La fameuse Renault Caravelle décapotable de mon père quand il servait dans l’aviation royale canadienne en France et en Allemagne.

  • La Caravelle le toit baissé en train de faire un parallèle particulièrement serré.

  • Le futur éditeur du site Autoblog Québec dans la voiture jouet de son grand-père. Un jour elle se transformera en bolide de 350 CH.

  • Une curiosité. Une photo de l’autobus qui faisait les trajets par Manseau l’hiver. Paraît que ça puait l’essence.

  • Un clin d’œil à mon grand-père maternel, Jean-Baptiste, qui a eu dans son garage pendant 20 ans une Citroën traction avant noire comme celle-là.

 

Suivre Jean-François Savoie sur Twitter: www.twitter.com/@autoblogquebec

Suivre Le HuffPost Québec