LES BLOGUES

Meilleurs films de 2014: les choix de l'AQCC

24/01/2015 08:58 EST | Actualisé 26/03/2015 05:12 EDT

Comme tous les ans, l'Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) vient de faire connaître sa liste des meilleurs films distribués dans les salles de la province l'an dernier. Le grand gagnant dans la catégorie «Meilleur film international» sera connu dans quelques jours alors que celui de la catégorie «Meilleur film québécois» se verra attribuer le Prix Luc-Perreault / La Presse à l'occasion des prochains Rendez-vous du cinéma québécois.

2015-01-23-premirephotodescarlettjohanssondansunderourskin1.jpg

Meilleur film québécois

Dans la catégorie Meilleur film québécois, Mommy (lire ma minicritique du film) et Tu dors Nicole sont probablement les deux films que nous nous attendions le plus à retrouver... et sont également les grands favoris, même si ma préférence va incontestablement au film de Xavier Dolan (que l'on retrouve d'ailleurs de manière un peu plus surprenante avec un autre film, à mes yeux nettement inférieur: Tom à la ferme).

En complément de ces trois finalistes, mes éminents collègues ont également nommé deux films dont il a été beaucoup moins question dans les médias, mais qui sont tous les deux de passionnantes propositions témoignant de la belle vivacité de notre cinéma: 3 histoires d'Indien, de Robert Morin, est en effet un petit film (par le budget) qui fourmille d'idée et de propositions.

Pour sa part, Miron: Un homme revenu d'en dehors du monde (lire ma minicritique ici), est plus un essai qu'un véritable documentaire sur Miron. La pertinence des questionnements qu'il suscite et l'exceptionnel travail de montage en font un des grands films de cette année.

Derrière les deux géants Dolan et Lafleur, Simon Beaulieu peinera probablement à tirer son épingle du jeu, mais sa présence dans cette liste est déjà une belle et agréable surprise.

Meilleur film international

Dans la catégorie meilleur film international, je passerai rapidement sur la présence de Boyhood, qui est à mes yeux davantage un concept très intéressant qu'un film réussi.

Par contre, mes collègues ont nommé quatre autres films qui semblent parfaitement dignes de cet honneur. Si je déplore personnellement l'absence de The Immigrant, magnifique film de James Gray, il n'y rien à redire sur la présence de films aussi variés qu'Ida ou The Grand Budapest Hotel.

Cependant, ma préférence va largement à Under the Skin (lire ma minicritique ici) ou à Birdman (lire ma micritique ici), deux films qui proposent chacun une réflexion sur l'existence de manière intelligente et jamais scolaire. Ils ne cherchent pas à imposer un point de vue au spectateur, mais vouent au contraire une totale confiance en ses capacités intellectuelles... tout en proposant un travail formel d'une exceptionnelle qualité.

C'est bien évidemment entre ces deux films que mon cœur balance... Rendez-vous dans quelques jours pour connaître le nom des lauréats!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Notre top 10 des meilleurs films de l’année 2014

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter