LES BLOGUES

Les 3 ans de la CAQ!

13/11/2014 11:22 EST | Actualisé 13/01/2015 05:12 EST

Chez moi, le téléphone sonne. Nous sommes alors en mars 2011. Âgée d'à peine huit ans, ma grande fille me devance.

- Allo?

Son expression change. Ce n'est ni grand-papa, ni grand-maman qui lui parle au bout du fil.

- Papa, c'est pour toi. C'est un monsieur avec une grosse voix, me précise-t-elle.

- Bonjour, Jean-François! C'est François Legault.

Je suis bouche bée. Depuis quelques semaines, tous les médias relaient des informations à propos du groupe de réflexion formé à l'initiative de monsieur Legault, la Coalition pour l'avenir du Québec. Pour la première fois depuis plusieurs années, je lis des textes porteurs d'espoir, je sens que le Québec pourrait sortir de sa torpeur.

- Bonjour! Que me vaut l'honneur de cet appel?

- Es-tu toujours impliqué au PQ?

- Oh que non! Depuis quelques années, je ne me reconnais plus dans ce parti. Et d'après ce que je lis, vous non plus, d'ailleurs...

- C'est vrai. Il est temps de changer. Si tu veux brasser des idées nouvelles et redonner aux Québécois le goût d'avancer, je t'invite à joindre le groupe de travail. On se voit la semaine prochaine?

Quelques jours plus tard, j'intégrais un groupe de réflexion éclectique, nationaliste, créatif et passionné par le Québec, devenant le treizième signataire des textes fondateurs d'un important mouvement citoyen.

Nous en avions assez du clivage stérile entre fédéralistes et souverainistes qui empêchait le Québec de se réaliser. Après plus de quarante ans de débats, il fallait se rendre à l'évidence: les souverainistes sont incapables de réaliser leurs projets et les fédéralistes ne sont pas près d'amener le Québec à signer la constitution canadienne! Pourquoi alors continuer de se diviser et s'affronter sur ce terrain stérile? À l'évidence, il était temps de voir les choses sous un angle nouveau.

Après plusieurs mois de consultations tenues dans toutes les régions du Québec, le mouvement citoyen se transforma en un nouveau parti politique. Le 14 novembre 2011, nous fondions la Coalition avenir Québec.

Accueillant en son sein des gens provenant de tous les horizons politiques et de nombreuses personnes n'ayant milité pour aucun parti jusqu'alors, la CAQ allait irrémédiablement bouleverser le paysage politique. Et pour le mieux.

Trois ans plus tard, que de chemin parcouru! Alors que nous n'étions que 13 à rêver d'un Québec meilleur en 2011, près d'un million d'électeurs nous ont fait confiance lors des dernières élections.

Et comme le dit si bien la chanson populaire: « Et c'est pas fini, c'est rien qu'un début. Le vrai soleil, on l'a pas encore vu... »

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter