Jean-François Lisée

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Jean-François Lisée
 

0% des Québécois pour l'Unité Nationale

Publication: 17/11/2012 15:33

Chaque année, mes amis du groupe l'Idée fédérale publient un sondage CROP pour tenter de démontrer que tout est, comme disait Shakespeare, honky-dory, dans le merveilleux monde du fédéralisme.

Chaque année, je me fais un malin plaisir de donner ma propre lecture de leur sondage. Devenu ministre, c'est un plaisir auquel je refuse de renoncer.

Les copains de l'idée fédérale veulent faire croire que leur sondage démontre que la souveraineté est en chute. Ils ont travaillé fort, dans le libellé des questions, pour y arriver.

Pourtant, à la question #3, ils demandent aux sondés quelle priorité leur gouvernement devrait donner à neuf thèmes, dont la croissance, l'éducation, la santé. 0% d'entre eux répondent que le gouvernement devrait promouvoir 'l'unité nationale ». 0%. C'est peu.

Le sondage confirme aussi une tendance essentielle pour l'avenir: l'éloignement constant entre le Canada et le Québec. 39% des Québécois constatent cet éloignement et seulement 9% croient qu'il y a rapprochement. À force de s'éloigner, ne va-t-on pas finir par ne plus être dans le même État?

Légère montée de la souveraineté

Au sujet de l'appui à la souveraineté, et contrairement à ce qu'y ont vu des lecteurs rapides, le sondage note une légère inflexion à la hausse depuis l'élection. Il a monté de 4 points de pourcentage. Ce n'est pas encore très élevé. Mais ça monte. Pourquoi laisser entendre le contraire ? Cette légère inflexion à la hausse est également visible sur plusieurs autres indicateurs.

Lisez la suite de ce billet sur le blogue de Jean-François Lisée.

 

Suivre Jean-François Lisée sur Twitter: www.twitter.com/jflisee

Suivre Le HuffPost Québec