LES BLOGUES

Carrés rouges + Pastagate = Davantage de touristes à Montréal???

15/10/2013 12:58 EDT | Actualisé 14/12/2013 05:12 EST

Chers lecteurs, nous interrompons le lancinant commentaire

anti-modèle québécois des détracteurs professionnels du Québec pour vous transmettre ce bref message d'intérêt public.

C'est quand même bizarre! On nous a dit que les manifestations étudiantes de 2012 avaient été terribles pour la réputation internationale de Montréal, que le Pastagate, à l'automne 2012, faisait de nous la risée du monde entier, on nous traite de xénophobes non-stop dans la presse canadienne-anglaise depuis l'élection du PQ il y a un an - ce qui n'est pas très gentil - l'arrestation de nos maires pour corruption et gangstérisme fait le tour du monde.

Résultat: Les touristes se bousculent pour venir nous visiter !

Et pas n'importe lesquels: les touristes américains, donc anglophones. Et les touristes d'affaires ! (Qui ne semblent nullement affectés par « l'angoisse fiscale » qui affecte durablement les chefs libéraux québécois.) Et pas dans n'importe quel contexte: un contexte international difficile, où il est ardu d'augmenter sa clientèle. Montréal n'attire pas plus de touristes en surfant sur la vague, mais en nageant à contre-courant de la tendance mondiale.

Mais ne me croyez pas sur parole. Lisez plutôt le communiqué émis ce mardi par Tourisme Montréal:

Pour la période de mai à septembre (2013), le tourisme dans la métropole a connu une croissance. Les statistiques hôtelières pour le Grand Montréal, les entrées aux frontières du Québec et le trafic de passagers à l'aéroport de Montréal sont en hausse. Destination dynamique, Montréal a connu une saison profitable sur le plan du tourisme d'affaires et des croisières. De plus, le succès de plusieurs événements et attraits a contribué à la vitalité touristique de la métropole et à son attractivité.

Les statistiques hôtelières pour le Grand Montréal1 révèlent que, pour la période de mai à septembre, le taux d'occupation moyen des hôtels se situe à 77,50 %, soit une augmentation de 2,17 points de pourcentage par rapport à l'an dernier. Quant à lui, le tarif moyen des chambres a atteint 148,54 $, comparativement à 143,27 $ l'an dernier, ce qui représente une variation de 3,68 %.

Lire la suite et la fin de ce billet sur le blogue personnel de Jean-François Lisée

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Le top 10 des villes à visiter en 2013 selon LonelyPlanet

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.