LES BLOGUES

Les <em>Earthships</em>, une autre façon de concevoir l'habitat

11/02/2015 12:08 EST | Actualisé 13/04/2015 05:12 EDT

La question environnementale fait souvent l'objet de reportages journalistiques et elle est de plus en plus présente dans la sphère politique et sociale. Notre civilisation est confrontée à un enjeu de taille qui nous impose de revoir nos habitudes de vie tant au plan individuel qu'au plan collectif. Le défi est notable, il implique un questionnement sur les changements climatiques, la pollution, la gestion de l'exploitation des ressources naturelles pour ne nommer que les grands vecteurs du questionnement environnemental. À cela, plusieurs solutions sont proposées. On peut penser au recyclage, au transport en commun, encourager les produits provenant d'une agriculture responsable, diminuer (voir cesser) notre consommation de produits d'origine animale, exploiter les sources d'énergies renouvelables, etc. Toutes ces solutions sont évidemment pertinentes et doivent passer du monde des idées au monde réel si l'humanité veut espérer une quelconque pérennité.

Malheureusement, d'autres solutions plus radicales sont trop peu exposées dans la sphère médiatique grand public. Parmi ces solutions, on peut penser aux «Earthsphips», une forme d'habitation écologique, autosuffisante qu'a conceptualisée et réalisée l'architecte Michael Reynolds. Ce qui fait la particularité des «Earthships», c'est qu'ils sont construits à partir de matériaux recyclés: pneus usés, canettes de bière, bouteilles de plastique et/ou de vitre, de la terre, du bois et autres matériaux. Elles ont été conçues avec le principe d'autosuffisance en tête. Autosuffisance en termes d'énergie, mais aussi en termes de production de nourriture cultivable.

Les «Earthships» de Michael Reynolds ont fait l'objet d'un documentaire intitulé Garbage Warrior, qui les définit comme :

  1. Des habitations solaires passives fabriquées à partir de matériaux naturels et recyclés.
  2. Construction à inertie thermique permettant la stabilisation de la température.
  3. Fonctionnant à partir d'énergie renouvelable et constituée d'un système d'eau pour l'utilisation domestique.

Michael Reynolds a pu construire un ensemble de «Earthships» sur un territoire au Nouveau-Mexique qui est considéré comme un «test-site» (un site pour essai). Il a littéralement créé une petite communauté d'habitations autosuffisantes à l'aide de partenaires. Ils ont été en mesure de montrer que ces habitations ne sont pas le résultat d'une idée farfelue d'un hippie illusionné! Les «Earthships» fonctionnent et sont adaptables à de nombreux types de climats et de conditions.

Par exemple, Mike Reynolds a été en mesure de venir en aide à des villages de sinistrés en avril 2005 aux Îles Andaman, en Inde, suite à un tsunami et un tremblement de terre important. Reynolds et son équipe ont construit des «Earthships» avec l'aide de la communauté locale afin de les rendre indépendants et redonner une vie à leur région dévastée après la catastrophe naturelle. Ces «Earthships» ont été construits de sorte qu'ils permettent de récupérer l'eau de pluie de façon significative et ainsi exploiter ce potentiel naturel. Ils n'ont pas eu besoin d'utiliser les puits comme ils le faisaient, antérieurement, puits qui étaient par ailleurs moins efficaces.

Comme mentionné plus haut, les «Earthsphips» sont trop peu connus et exposés dans la sphère médiatique et on peut comprendre pourquoi: le concept de ces habitations implique la remise en question radicale de notre façon de vivre en communauté. Non seulement les «Earthships» sont une alternative aux habitations conventionnelles, mais ils impliquent aussi une alternative à l'organisation sociale actuelle. Imaginer une communauté de gens autosuffisante d'un point de vue énergétique et agroalimentaire. Imaginer l'implication que cela entraîne au niveau de la nécessité de travailler et d'utiliser certains services publics ou privés. Les conséquences sont énormes, vous le comprendrez, mais cela ne devrait pas nous décourager à explorer cette solution avec sérieux. Après tout, les problèmes environnementaux auxquels nous faisons face sont importants et requièrent des solutions efficaces, voire radicales.

Pour en savoir plus sur les «Earthships» et leur créateur, je vous suggère fortement de consulter le site garbagewarrior.com. Vous pouvez aussi visionner le documentaire Garbage Warrior dans sa totalité sur YouTube (ci-dessous, en anglais). Je vous conseille aussi de consulter le site web du mouvement Valhalla qui reprend certaines idées et conceptions des «Earthships» de Michael Reynolds.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter