LES BLOGUES

Sommes-nous tous imbéciles?

18/07/2014 03:36 EDT | Actualisé 16/09/2014 05:12 EDT

Voilà! Rien de ce qu'a promis M. Couillard ne se réalise. C'est le contraire qui se produit. Il disait que les coupes dans les budgets des établissements du réseau de la Santé n'affecteraient pas les soins directs aux patients. Foutaise!!! Déjà sur le terrain, des lits sont fermés et\ou des postes sont abolis, affectant directement les soins dispensés aux patients. Il y a un endroit où les grands penseurs qui le dirigent localement ont décidé d'abolir des postes d'infirmières et les remplacer par des postes de....cadres!

Il y a un établissement (pour l'instant) où le manque d'argent fait en sorte que 24 lits seront fermés de façon permanente et 20 postes de professionnelles seront aussi abolis.

Il s'imagine probablement que la majorité d'entre nous - membres du réseau - ainsi que nos patients sommes en rogne contre lui. Si tel est le cas cher M. Philippe Couillard, vous avez bel et bien raison. Déjà que nous portons ce foutu réseau à bout de bras depuis des années! Et maintenant vous amputez les budgets et laissez le soin aux gestionnaires locaux de décider quels postes ils devront abolir afin de boucler leurs budgets. Non mais, pardonnez-moi Monsieur le PM, mais il faut être soit imbécile soit naïf pour croire que les cadres qui gèrent votre réseau vont abolir des postes de cadres. Mes propos envers le PM du Québec sont-ils trop durs? Je ne crois pas, car lui et ses troupes nous prennent aussi pour des imbéciles et semblent nous croire naïfs. Ils n'ont simplement pas le courage de nous le dire en ces mots. Je ne peux croire que vous et votre ministre de la santé, tous deux médecins en plus, allez cautionner une baisse de services et de soins directs aux patients.

Oh, mais j'y pense on parle ici de politique où tout est possible. Voyez par exemple ce qu'à fait Yves Bolduc. Rien d'illégal certes. Immoral oui. Le gouvernement ayant été défait, M. Bolduc a évidemment perdu son ministère. Or, en bon samaritain et travaillant comme pas un, il décide de prendre en charge 1500 patients. Comme par hasard alors qu'il était ministre de la Santé, son gouvernement a adopté un système de primes pour la pise en charge de nouveaux patients. Le Dr Bolduc aura donc profité durant 18 mois de ce boni qu'il avait lui-même mis en place. Tant qu'à nous prendre pour des imbéciles il a poussé l'audace jusqu'à travailler à temps plein à la fois comme député et aussi en tant que médecin généraliste. De son propre aveu, M. Bolduc nous apprend qu'il a pratiqué la médecine les soirs, les fin de semaine ainsi que les lundis. Un député, moins travaillant que lui sans doute, est présent à son bureau de comté le lundi. Il y rencontre ses concitoyens et tente de régler des problèmes plus spécifiques à sa circonscription. Les fins de semaine sont normalement dédiées à certaines activités dites partisanes toujours dans le comté.

J'ai toujours cru, comme j'imagine la plupart d'entre vous, qu'un député est en service sept jours par semaine et ne peut moralement occuper un autre emploi. Voilà qu'aujourd'hui Yves Bolduc se transforme en Robin des Bois et remettra une partie de ses primes à la RAMQ et l'autre à une œuvre de charité pour laquelle il ne demandera pas une déduction d'impôts. Mais quelle générosité! Il va probablement joindre les rangs des êtres les plus charitables du Québec. M. Bolduc n'a fait qu'augmenter le taux de cynisme déjà élevé que nous entretenons envers nos élus. Il a prouvé de par ses agissements qu'il n'est pas nécessaire pour un député de se donner à 100% pour ses commettants ainsi que pour tous les citoyens du Québec.

Yves Bolduc aura beau jouer à la Vierge offensée et tenter de nous faire oublier cette saga, mais je ne crois pas qu'il y parvienne en agissant ainsi. Le prix qu'il doit payer afin de démontrer un peu de respect envers l'Assemblée nationale, ses membres et nous tous, est la démission pure et simple de ses postes de ministre et de député. Sinon il reviendra à Philippe Couillard de le démettre de ses fonctions. Ne l'a-t-il pas fait pour Mme Fatima Houda-Pepin qui n'a fait qu'exprimer une opinion différente de la sienne? Yves Bolduc aura ainsi droit à une belle prime de transition qu'il pourra remettre à qui il le voudra bien. Ainsi nous paraitrons tous comme étant un peu moins imbéciles!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

12 promesses de Philippe Couillard


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?