Howard Fineman

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Howard Fineman
 

La course vers le bas

Publication: 06/11/2012 09:17

Je me suis assis pour la première fois avec Barack Obama dans son bureau au Sénat, inondé de soleil. Il s'est avancé avec son grand sourire, sa cravate desserrée, s'est assis dans un profond fauteuil, en posant les pieds sur la table basse. J'ai été saisi par son assurance, son talent, sa façon de s'emparer des problèmes et son charme enjoué : le vrai Obama.

C'était début 2007.

Plus tard cette année-là, je me suis assis avec Mitt Romney lors de la tournée électorale des primaires républicaines. Je l'avais interviewé des années auparavant, dans sa maison de la banlieue bostonienne. Il n'avait pas changé d'un iota : sourire froid, sur ses gardes mais courtois, bien informé, un mixte entre un état d'esprit d'acier, une ambition féroce, et la bonne volonté sincère mormone : la grande classe.

À LIRE AUSSI:
» Le fiasco du vote anticipé en Floride
» Barack Obama a l'avantage sur Mitt Romney dans les Etats-clés
» À la conquête de l'Ohio, État-clé du scrutin
» Obama toujours en tête dans les états-clé

Aujourd'hui je me demande : où sont passés ces deux hommes ? Etaient-ils des mirages ? La façon dont les deux ont fait campagne cette année me laisse perplexe. Y a-t-il quelque chose dans la présidence - ou sa poursuite - qui attaque la personnalité des hommes et des femmes tombés sous son charme ?

Je le demande parce que cette campagne n'a été ni inspirante ni exaltante - comme par exemple en 1984, quand les électeurs étaient sincèrement d'accord avec le Président Ronald Reagan pour dire que "c'était un nouveau jour pour l'Amérique" ; ou en 2008, quand la victoire d'Obama a été, sinon la réalité, l'affirmation d'un idéal de justice raciale en Amérique.

Pas cette année. Cette campagne n'a été qu'une morne entreprise d'accusations et de récriminations dans une triste époque, quand ce qui se passe n'est pas à la hauteur de nos attentes, mais où les électeurs se méfient des alternatives et sont eux-mêmes cyniques vis-à-vis de la politique.

Les opposants de 2012 affirment qu'ils se sont préoccupés des grandes idées, mais ils ne l'ont pas fait en réalité ; ils soutiennent qu'ils ont agi au grand jour, mais ils ont la plupart du temps travaillé en coulisses ; ils affirment parler du futur alors qu'ils se sont la plupart du temps disputés autour du passé. Cela aurait dû être une occasion pour entendre la voix du peuple, mais cela a souvent viré à la guerre de propagande entre milliardaires tout puissants, leurs publicités soi-disant indépendantes, les réseaux sociaux et l'argent.

Quant à l'honnêteté, il n'y a pas de fausse équivalence. Le président a fait des raccourcis, mais Mitt était de loin le plus menteur des deux. Autrefois un gouverneur modéré, il a soutenu tout au long des primaires républicaines qu'il était "sérieusement conservateur", pour enfin redresser la barre lors des débats nationaux contre le Président.

Les retournements idéologiques lui ont demandé de devenir - ou de se révéler comme - un homme n'ayant aucun scrupule à ignorer ou à réécrire les faits de sa carrière politique et professionnelle, qu'il s'agisse de ce qu'il avait ou pas soutenu en tant que gouverneur ; de ce qu'il avait fait ou pas à Bain Capital ; et de ce qu'il avait dit, ou pas, en public.

Le Président est difficilement sans reproche dans cette campagne lamentable. Il a fait campagne sur la peur, pas sur l'espoir ; il s'est surtout présenté sans nouvel agenda politique et a dépensé la plupart de son temps et de ses dollars de campagne dans une tentative malveillante - et au final sans succès - de faire passer Romney pour une combinaison méphistophélique entre Gordon Gekko (le personnage principal du film Wall Street, NdT), Donald Trump et l'homme portant des guêtres sur la boîte du Monopoly.

Ce n'est pas une approche digne d'Obama, ou de qui il était. Mais lui et son équipe ont décidé que c'était la seule façon de l'emporter.

L'image qui restera de la campagne 2012 vient du deuxième débat à Long Island, où les deux hommes sur scène ont tourné l'un autour de l'autre, ont lutté corps à corps et se sont coupé sans cesse la parole : deux diplômés de la Harvard Law School agissant comme des apprentis catcheurs.

Pour donner une certaine noblesse à ce qui s'apparentait pour l'essentiel à une guerre de terrain, les deux hommes ont présenté leur conflit comme une question de haute philosophie : entre Jefferson (Romney) et Hamilton (Obama) ; entre le libre marché et l'idée d'un gouvernement fédéral.

La vérité est que tous les deux - et la plupart des électeurs - savaient que le conflit était surtout une question de maths : comment couper le gâteau fédéral. Ca s'est révélé une bonne vieille guéguerre américaine pour savoir qui prendrait quoi. Et les deux bords savaient ce sur quoi elle finirait par s'achever : une sorte de compromis sur les impôts, les dépenses et les subventions pour montrer au monde que nous étions engagés de façon plausible à gérer nos finances.

Le Président a exprimé son désir de passer un marché de 4 milliards de dollars de réduction de la dette sur dix ans (avec un ratio de 2,5 milliards en réductions de dépenses, y compris Medicare, et de 1 milliard en nouveaux impôts sur le revenu). Les républicains ne voulaient pas céder donc Obama a reculé. En tournée électorale, Romney a rejoint les "conservateurs sérieux" et a refusé de soutenir un marché même à 10 milliards de réductions contre 1 milliard d'impôts. Cela n'a pas été un grand moment de bravoure à la Kennedy.

Les démocrates doutent qu'un Président Romney essaiera de changer le cours des choses, sans parler de se confronter au Tea Party. Mais l'homme est adepte des tableaux Excel et sait que "l'affaire Amérique" ne se fera pas sans nouvelles sources de revenus.

Pendant ce temps, lui et le président auront passé les frénétiques derniers jours de la campagne 2012 à s'insulter autour et dans l'Ohio : quelque chose à propos de Jeeps, et de qui disait la vérité, et de là où ces voitures étaient fabriquées - la réponse : pas Romney. Cela semble être la finale qui convient à une course présidentielle qui n'a jamais pris de la hauteur.

L'élection présidentielle américaine en direct


La victoire de Barack Obama vue de Chine, ça donne ça. Une publicité du tout meilleur goût diffusée par le distributeur de préservatifs Durex, publiée sur le réseau social chinois et partagée par plus de45.000 personnes.

ad obama durex

Partager:

Les rebelles talibans ont invité mercredi Barack Obama à profiter de sa réélection pour prendre acte de sa défaite en Afghanistan et retirer immédiatement l'ensemble des troupes américains du pays.

"Obama doit maintenant savoir qu'ils (les Américains, ndlr) ont perdu la guerre en Afghanistan. Ils doivent donc, sans plus de mensonges ou délais, quitter notre terre sacrée et se concentrer à la place sur leur pays", déclare le porte-parole des rebelles, Zabiullah Mujahed, dans un message posté sur internet.

Partager:

Comme nous vous le précisions dans la matinée, François Hollande a adressé ses "plus chaleureuses félicitations" au président Barack Obama.

Cette lettre, publiée par Le Figaro, est écrite à l'ordinateur, mais le président de la République a tout de même pris le soin d'écrire quelques mots manuscrits à son homologue. La lettre commence ainsi par un "cher Barack" et se conclut par un... "friendly".

On comprend ce qu'a voulu faire François Hollande: rajouter une simple formule de politesse, tel un "cordialement" ou "amicalement". Oui, mais "friendly", dans la langue anglaise, ne veut strictement rien dire dans ce contexte, comme l'a remarqué un blogueur sur Twitter:

Partager:

Un responsable Birman a annoncé que le président Obama sera en visite en Birmanie le 19 novembre, ce qui constitue le dernier signe en date du soutien de Washington au processus de réformes politiques dans le pays, a indiqué mercredi à l'AFP un responsable gouvernemental birman.

Il rencontrera à Rangoun le président Thein Sein et la dirigeante de l'opposition Aung San Suu Kyi, a précisé le responsable sous couvert de l'anonymat.

Partager:

C'est un responsable birman qui l'affirme.

Partager:

Félicité immédiatement après sa réélection par les grands de ce monde, Barack Obama va également recevoir une invitation à se rendre à... Obama, un petit port de pêche au Japon. Koji Matsuzaki, le maire d'Obama, dans la préfecture de Fukui (ouest) va formaliser cette invitation en envoyant bientôt une lettre au nouveau locataire du 1600 Pennsylvania Avenue pour un bail de 4 ans.

"Dans sa lettre, monsieur le maire va dire qu'il souhaite que le président dirige le monde et qu'il vienne à Obama la prochaine fois qu'il sera au Japon", a ajouté le même fonctionnaire. Il y a quatre ans cette ville japonaise de 32.000 habitants avait connu des heures de folies après l'élection d'Obama, avec des foules dans la rue saluant la victoire de "leur" candidat.

Cette fois-ci, la réélection de "Monsieur Petite Plage", la signification d'Obama en japonais, a donné lieu à moins d'excitation, mais il y avait encore de l'Obamania dans l'air. Des habitants ont par exemple cuisiné et distribué des gâteaux à base de haricots, un plat dont parait-il la grand-mère kényane d'Obama était friande.

En fait c'est le futur président qui a lui-même attiré l'attention sur cette homonymie. Il avait raconté sur une chaîne japonaise qu'en débarquant au Japon en 2006 un officier de l'immigration à l'aéroport lui avait dit que lui-même était originaire d'Obama.

Partager:

"Le Front National souhaite que ce second mandat soit l’occasion d’approfondir les relations entre nos deux pays dans la compréhension mutuelle de nos intérêts nationaux respectifs", écrit le FN dans un communiqué.

Partager:

Partager:

.. comme par exemple ici en Inde, à New Delhi, des étudiants gagnés par la joie :

... ou encore ici à Hong Kong :

Partager:

Selon le site Internet jssnews.com, 69% des juifs américains ont voté pour Obama, si l'on en croit un sondage de sortie des urnes.

Partager:

Une jolie série de photos signée par nos confrères de l'Agence France presse :

Partager:

Finalement, le président sortant a remporté la victoire haut la main. Alors qu'une écrasante majorité des bulletins ont été dépouillés, Barack Obama a récolté plus de 58 millions de voix contre plus de 56 millions pour Mitt Romney.

Une information importante, car si les sondages donnaient Barack Obama vainqueur du fait de sa domination des Etats-clés du scrutin, il n'était pas certain que le président sortant obtiendrait la majorité au vote populaire. Les derniers sondages donnaient en effet les deux candidats au coude à coude sur ce terrain.

Si Barack Obama n'avait pas remporté le vote populaire, il serait rentré dans le club très fermé des présidents élus avec une minorité de suffrages, rejoignant entre autres Georges W. Bush (élu avec 500.000 voix de moins qu'Al Gore en 2000).

Partager:

100% des votes ont été dépouillés en Floride, d'après la radio publique américaine NPR. Mais dépouillé n'est pas validé ! Pour le moment, Barack Obama est donné vainqueur à 49,8% contre 49,3% à Mitt Romney.

Partager:

Le président afghan Hamid Karzaï a félicité mercredi Barack Obama pour sa réélection à la Maison Blanche et souhaité renforcer les relations bilatérales entre les deux pays engagés dans une guerre contre l'insurrection talibane.

"Le président de l'Afghanistan souhaite que la réélection du président Obama permette de renforcer les relations entre l'Afghanistan et les Etats-Unis basées sur les intérêts des deux pays", a déclaré à l'AFP un porte-parole de M. Karzaï, Aimal Faizi.

Partager:

Le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, a félicité le président américain Barack Obama pour sa réélection mercredi, au moment où Tokyo cherche l'appui de son allié face à la Chine. "Je lui ai envoyé un message pour le féliciter pour sa réélection. Je veux continuer de coopérer avec lui", a déclaré M. Noda devant des journalistes.

Le ministre à la Stratégie nationale, Seiji Maehara, un poids lourd du gouvernement, a déclaré de son côté que la relation nippo-américaine avait "été renforcée ces quatre dernières années sous la présidence de M. Obama". "J'espère que nous pourrons consolider ce partenariat encore davantage", a-t-il ajouté.

La sécurité militaire du Japon dépend en bonne part des 47.000 soldats américains basés dans l'archipel au nom d'un traité de sécurité entre les deux pays, mais l'arrivée du Parti Démocrate du Japon (centre-gauche) au pouvoir à Tokyo il y a trois ans a entraîné pendant quelques mois un certain refroidissement des relations.

Partager:

La Californie a rejeté par voie référendaire l'abolition de la peine de mort, ont annoncé les autorités après le dépouillement de près de trois quarts des bulletins. Le non l'a emporté avec près de 54% des suffrages, selon le ministère de l'intérieur californien.

Partager:

Avec plus de 2,3 millions de "J'aime", cette photo publiée sur la page Facebook officielle de Barack Obama est la plus aimée sur Facebook depuis la création du réseau social.

L'équipe de Facebook l'a confirmé ce mercredi, c'est un nouveau record.

obama facebook

Partager:

Le président russe Vladimir Poutine a envoyé un télégramme mercredi au président américain Barack Obama pour le féliciter de sa réélection, a indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Le Kremlin "a accueilli très positivement" la nouvelle de la victoire de Barack Obama, a déclaré M. Peskov aux agences russes. Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a pour sa part indiqué que la Russie continuerait de coopérer avec Obama et était prête à "aller aussi loin qu'est prête à aller l'administration américaine".

Partager:

Le président égyptien Mohamed Morsi a félicité mercredi son homologue américain Barack Obama pour sa réélection, en disant souhaiter le renforcement de l'"amitié" entre l'Egypte et les Etats-Unis.

M. Morsi espère "le renforcement des relations d'amitié entre les deux pays pour servir leurs objectifs communs à savoir la justice, la liberté et la paix", dans un télégramme de félicitations rendu public par l'agence officielle Mena.

Partager:

Elle s'appelle Sarah Obama, et c'est la troisième femme du grand-père paternel de Barack Obama. Elle vit au Kenya, à Kogelo :

Kogelo, le village des origines kényanes de Barack Obama, a célébré mercredi la réelection du fils du pays, qui a gagné "parce qu'il sait aimer les gens", selon sa grand-mère, Sarah Obama. La troisième femme du grand-père paternel de Barack Obama n'a pas de lien de sang avec le président américain réélu, mais ce dernier a fait savoir qu'il la considérait comme sa grand-mère paternelle, et il lui avait rendu visite en 2006 à Kogelo, quand il n'était encore que sénateur.

Très vite mercredi matin, le petit village de l'ouest du Kenya, niché dans les collines à une soixantaine de km du lac Victoria, a convergé chez "Mama Sarah". "En venant chez Sarah, nous accueillons Obama", scande la petite foule. Avant que la famille Obama n'invite les journalistes à une conférence de presse sur la pelouse du jardin. "Il a gagné par la grâce de Dieu," assure alors cette grande-mère de 90 ans. "Et aussi parce qu'il sait aimer les gens, il n'a pas le goût de la division. C'est pour cela qu'il a gagné," ajoute-t-elle dans sa langue maternelle, le luo.

"La victoire de Barack Obama résonne tout particulièrement dans le continent" africain, parce que "dans beaucoup trop de nos pays, les divisions ethniques s'opposent à la construction de sociétés prospères et tolérantes", a estimé, comme en écho à Sarah Obama, le Premier ministre kényan Raila Odinga depuis la capitale Nairobi. Le Kenya "est, comme toujours, fier de ses liens" avec le président américain, a renchéri de son côté le président kényan Mwai Kibaki.

Partager:

L'artiste indien Sudarshan Pattnaik, qui a réalisé les premières grandes oeuvres de sable, a conçu cette fois ce mardi une immense tête sur la plage de Puri, en Inde, à la gloire d'Obama réélu :


Agrandir le plan

Partager:

Partager:

L'un des plus célèbres gratte-ciel de New York affiche les couleurs du parti démocrate, le parti d'Obama :

LIRE AUSSI:

» BLOG : Et soudain l'Empire State Building s'est illuminé de bleu...

Partager:

Voici la Une du New York Post, un tabloïd américain à la ligne éditoriale conservatrice possédé par Rupert Murdoch, qui est violemment anti-Obama:

obama new york post

Partager:

Selon plusieurs sources différentes; parmi les quelles le rédacteur en chef du site Buzzfeed et le site Internet de la chaîne WMCTV, des personnes auraient brûlé des pancartes Obama et Biden en signe de protestation après l'annonce des résultats sur le campus d'Ole Miss dans le Mississipi :

Partager:

La chancelière allemande Angela Merkel a félicité mercredi le président américain Barack Obama pour sa réélection, tout en saluant leur bonne coopération pour surmonter la crise financière.

"Je vous félicite très chaleureusement pour votre réélection (...). Nous avons collaboré ces dernières années étroitement et amicalement. J'estime particulièrement nos nombreuses discussions (...) en particulier pour surmonter la crise économique et financière mondiale", a-t-elle dit, selon un communiqué.

Partager:

François Bayrou, président du MoDem et coprésident du Parti démocrate européen, a vu mercredi dans la réélection de Barack Obama un "signe d'espoir pour le monde".

Cette victoire "plus nette que ce qu'on attendait, et l'ambiance qui l'entoure, font de cette élection un signe d'espoir pour le monde", a déclaré à l'AFP l'ex-candidat à l'Elysée.

"La vitalité des Etats-Unis s'est manifestée avec force, la campagne électorale a pour une fois traité en profondeur les vrais sujets de l'avenir de ce grand pays", juge M. Bayrou, selon lequel "Barack Obama a su montrer qu'au travers de la pire crise que l'Occident ait traversée, on pouvait construire un avenir crédible, dans lequel une économie en voie de rétablissement pouvait soutenir un projet social plus avancé que les Américains n'en avaient connu jusque-là".

Partager:

Le président palestinien Mahmoud Abbas a félicité mercredi le président américain Barack Obama pour sa réélection et souhaité qu'il "continuera ses efforts en faveur du processus de paix". "Le président espère qu'Obama continuera ses efforts pour parvenir à la paix au Proche-Orient", selon un bref communiqué publié par l'agence officielle palestinienne Wafa.

Partager:

Selon un journaliste correspondant de la chaîne Fox news, Barack Obama aurait appelé l'ancien président Bill Clinton juste après Mitt Romney:

Partager:

...et de Direct Matin :

Partager:



Les photos du vote compilées par nos collègues du HuffPost USA


Loading Slideshow...
  • Mitt Romney, Ann Romney

    Republican presidential candidate, former Massachusetts Gov. Mitt Romney kisses wife Ann Romney after they voted in Belmont, Mass., Tuesday, Nov. 6, 2012.(AP Photo/Charles Dharapak)

  • Mitt Romney, Ann Romney

    Republican presidential candidate, former Massachusetts Gov. Mitt Romney and wife Ann Romney vote in Belmont, Mass., Tuesday, Nov. 6, 2012. (AP Photo/Charles Dharapak)

  • Mitt Romney, Ann Romney

    Republican presidential candidate, former Massachusetts Gov. Mitt Romney and wife Ann Romney arrive to vote in Belmont, Mass., Tuesday, Nov. 6, 2012.(AP Photo/Charles Dharapak)

  • Mitt Romney

    Republican presidential candidate, former Massachusetts Gov. Mitt Romney and his wife Ann Romney emerge after they voted in Belmont, Mass., Tuesday, Nov. 6, 2012. (AP Photo/Charles Dharapak)

  • Mitt Romney

    Republican presidential candidate, former Massachusetts Gov. Mitt Romney waves as he arrives at a polling station to vote in Belmont, Mass., Tuesday, Nov. 6, 2012. (AP Photo/Charles Dharapak)

  • Mitt Romney, Ann Romney

    Republican presidential candidate, former Massachusetts Gov. Mitt Romney, and his wife Ann Romney vote at a polling station in Belmont, Mass., Tuesday, Nov. 6, 2012. (AP Photo/Charles Dharapak)

  • Joe Biden

    Vice President Joe Biden exits a voting booth after casting his ballot at Alexis I. duPont High School, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Greenville, Del. (AP Photo/Matt Rourke)

  • Joe Biden

    Vice President Joe Biden waves as he exits a voting booth after casting his ballot at Alexis I. duPont High School, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Greenville, Del. (AP Photo/Matt Rourke)

  • Joe Biden

    Vice President Joe Biden exits a voting booth after casting his ballot at Alexis I. duPont High School, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Greenville, Del. (AP Photo/Matt Rourke)

  • A person walks through a makeshift shelter in a gymnasium at Toms River East High School as they arrive to vote Tuesday, Nov. 6, 2012, in Toms River, N.J. N.J. Voter turnout was heavy in several storm-ravaged Jersey Shore towns, with many voters expressing relief and even elation at being able to vote at all, considering the devastation. (AP Photo/Mel Evans)

  • Don Dunkelburger

    Don Dunkelburger, of Seaside Heights, N.J., takes a smoke break outside a shelter and polling station at Toms River East High School Tuesday, Nov. 6, 2012. Dunkelburger, who lost his home and was staying in the shelter, said he was not clear on where he was supposed to vote Tuesday. (AP Photo/Mel Evans)

  • Snow surrounds the polling precinct in Terra Alta, W.Va., as Peter Hough heads to work after casting his ballot on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012. (AP Photo/Dave Martin)

  • A person walks through a makeshift shelter in a gymnasium at Toms River East High School as they arrive to vote Tuesday, Nov. 6, 2012, in Toms River, N.J. (AP Photo/Mel Evans)

  • Voters wait in line to cast their ballots at the Mauldin Fire Station on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Mauldin, S.C. (AP Photo/Rainier Ehrhardt)

  • Voters fill out their ballots under a tent at a consolidated polling station for residents of the Rockaways on election day, Tuesday, Nov. 6, 2012, in the Queens borough of New York. Election Day turnout was heavy in several storm-ravaged areas in New York and New Jersey, with many voters expressing relief and even elation at being able to vote at all, considering the devastation. (AP Photo/Jason DeCrow)

  • Voters wait in line to cast their ballots at the Mauldin Fire Station on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Mauldin, S.C. (AP Photo/Rainier Ehrhardt)

  • Voters cast their ballots whils others wait in line at the Mauldin Fire Station on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Mauldin, S.C. (AP Photo/Rainier Ehrhardt)

  • Joe Biden

    Vice President Joe Biden exits with his wife Jill Biden after voting at Alexis I. duPont High School, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Greenville, Del. (AP Photo/Matt Rourke)

  • Joe Biden

    Vice President Joe Biden speaks with members of the media after voting at Alexis I. duPont High School, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Greenville, Del. (AP Photo/Matt Rourke)

  • Election workers help a voter, right, finalize his affidavit ballot at a consolidated polling station for residents of the Rockaways on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012, in the Queens borough of New York. Election Day turnout was heavy in several storm-ravaged areas in New York and New Jersey, with many voters expressing relief and even elation at being able to vote at all, considering the devastation. (AP Photo/Jason DeCrow)

  • James Ventresca, left, and Claudia Welch fill out their ballots at Town Hall on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012 in Calais, Vt. (AP Photo/Toby Talbot)

  • Victoria Collwell

    Election Judge Victoria Collwell places a "vote here" sign in the ground in front of the Argusville Firehall Community Center in rural Cass County just before the polls open on Election Day in Argusville, N.D, Tuesday, Nov. 6, 2012. (AP Photo/LM Otero)

  • Joe Biden

    Vice President Joe Biden steps into a voting booth to cast his ballot at Alexis I. duPont High School, Tuesday, Nov. 6, 2012, in Greenville, Del. (AP Photo/Matt Rourke)

  • Scott Brown

    U.S. Sen. Scott Brown, R-Mass., picks up his ballot with his daughter Arianna, left, to cast his vote in Wrentham, Mass., on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012. Brown is facing Democratic candidate Elizabeth Warren for the U.S. Senate. (AP Photo/Gretchen Ertl)

  • Voters check in before casting their ballots under a tent at a consolidated polling station for residents of the Rockaways on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012, in the Queens borough of New York. Election Day turnout was heavy in several storm-ravaged areas in New York and New Jersey, with many voters expressing relief and even elation at being able to vote at all, considering the devastation. (AP Photo/Jason DeCrow)

  • Voters line up before dawn at the Washington Mill Elementary School near Mount Vernon in Fairfax County, Va., Tuesday, Nov. 6, 2012. Fairfax County is a Washington suburb and is the biggest battleground in Virginia, which is a key swing state in Tuesday's presidential and senator election. (AP Photo/J. Scott Applewhite)

  • Election workers help a voter, right, finalize his affidavit ballot at a consolidated polling station for residents of the Rockaways on Election Day, Tuesday, Nov. 6, 2012, in the Queens borough of New York. Election Day turnout was heavy in several storm-ravaged areas in New York and New Jersey, with many voters expressing relief and even elation at being able to vote at all, considering the devastation. (AP Photo/Jason DeCrow)

  • US-VOTE-2012-ELECTION DAY

    Voters wait outside the Metropolitan AME Church polling station to cast their ballots in Washington, DC on November 6, 2012. Americans headed to the polls Tuesday after a burst of last-minute campaigning by President Barack Obama and Mitt Romney in a nail-biting contest unlikely to heal a deeply polarized nation. AFP PHOTO/Mladen ANTONOV (Photo credit should read MLADEN ANTONOV/AFP/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Tom Hoisington (R) raises his right hand along with grandson Tonykus Hebert, 6, after being registered to vote at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    ALEXANDRIA, VA - NOVEMBER 06: People wait inside Washington Mill Elementary School to cast their vote in the U.S. presidential race, on November 6, 2012, in Alexandria, Virginia. Recent polls show that U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney are in a tight race. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    ALEXANDRIA, VA - NOVEMBER 06: People wait inside Washington Mill Elementary School to cast their vote in the U.S. presidential race, on November 6, 2012, in Alexandria, Virginia. Recent polls show that U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney are in a tight race. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    ALEXANDRIA, VA - NOVEMBER 06: People wait inside Washington Mill Elementary School to cast their vote in the U.S. presidential race, on November 6, 2012, in Alexandria, Virginia. Recent polls show that U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney are in a tight race. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Voters cast their ballots at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Voters cast their ballots at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Voters cast their ballots at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    STERLING HEIGHTS, MI, - NOVEMBER 6: A young boy reads a book while his parent votes in the U.S. presidential election at Carleton Middle School November 6, 2012 in Sterling Heights, Michigan. Recent polls show that U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney are in a tight race. (Photo by Bill Pugliano/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Voters cast their ballots at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Voters cast their ballots at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Voters cast their ballots at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    ALEXANDRIA, VA - NOVEMBER 06: People wait inside Washington Mill Elementary School to cast their vote in the U.S. presidential race, on November 6, 2012, in Alexandria, Virginia. Recent polls show that U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney are in a tight race. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Tom Hoisington (R) raises his right hand along with grandson Tonykus Hebert, 6, after being registered to vote at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • US-VOTE-2012-ELECTION

    A poll worker (L) helps a voter (R) with her ballot in the US presidential election November 6, 2012 at a polling station in Chicago, Illinois. The final national polls showed an effective tie, with either US President Barack Obama or Republican challenger Mitt Romney favored by a single point in most surveys, reflecting the polarized politics of a deeply divided nation. AFP PHOTO / Robyn Beck (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)

  • US-VOTE-2012-ELECTION

    Citizens vote in the US presidential election November 6, 2012 at a polling station in Chicago, Illinois. The final national polls showed an effective tie, with either US President Barack Obama or Republican challenger Mitt Romney favored by a single point in most surveys, reflecting the polarized politics of a deeply divided nation. AFP PHOTO / Robyn Beck (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)

  • US-VOTE-2012-ELECTION DAY

    Voters wait outside the Metropolitan AME Church polling station to cast their ballots in Washington, DC on November 6, 2012. Americans headed to the polls Tuesday after a burst of last-minute campaigning by President Barack Obama and Mitt Romney in a nail-biting contest unlikely to heal a deeply polarized nation. AFP PHOTO/Mladen ANTONOV (Photo credit should read MLADEN ANTONOV/AFP/Getty Images)

  • US-VOTE-2012-ELECTION

    A voter prepares to cast her vote in the US presidential election November 6, 2012 at a polling station in Chicago, Illinois. The final national polls showed an effective tie, with either US President Barack Obama or Republican challenger Mitt Romney favored by a single point in most surveys, reflecting the polarized politics of a deeply divided nation. AFP PHOTO / Robyn Beck (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Voters cast their ballots at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • US-VOTE-2012-ELECTION

    Citizens wait in line to vote in the US presidential election November 6, 2012 at a polling station in a senior appartment complex in Chicago, Illinois. The final national polls showed an effective tie, with either US President Barack Obama or Republican challenger Mitt Romney favored by a single point in most surveys, reflecting the polarized politics of a deeply divided nation. AFP PHOTO / Robyn Beck (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)

  • US-VOTE-2012-ELECTION-VOTERS

    A voter casts her ballot at one of five machines at the Stonewall Middle School November 6, 2012 in Manassas, Prince William County, Virginia. After a long and bitter White House campaign, Americans began casting their votes on Tuesday with polls showing President Barack Obama and Republican challenger Mitt Romney neck-and-neck in an election that will be decided in a handful of states. AFP PHOTO/Karen BLEIER (Photo credit should read KAREN BLEIER/AFP/Getty Images)

  • U.S. Citizens Head To The Polls To Vote In Presidential Election

    MANCHESTER, NH - NOVEMBER 6: Voters cast their ballots at the Bishop Leo O'Neil Youth Center on November 6, 2012 in Manchester, New Hampshire. The swing state of New Hampshire is recognised to be a hotly contested battleground that offers 4 electoral votes, as recent polls predict that the race between U.S. President Barack Obama and Republican presidential candidate Mitt Romney remains tight. (Photo by Darren McCollester/Getty Images)

  • US-VOTE-2012-ELECTION-VOTERS

    Voters cast their ballots at the Stonewall Middle School November 6, 2012 in Manassas, Prince William County, Virginia. After a long and bitter White House campaign, Americans began casting their votes on Tuesday with polls showing President Barack Obama and Republican challenger Mitt Romney neck-and-neck in an election that will be decided in a handful of states. AFP PHOTO/Karen BLEIER (Photo credit should read KAREN BLEIER/AFP/Getty Images)

  • US-VOTE-2012-ELECTION

    Citizens wait in line to vote in the US presidential election November 6, 2012 at a polling station in a senior appartment complex in Chicago, Illinois. The final national polls showed an effective tie, with either US President Barack Obama or Republican challenger Mitt Romney favored by a single point in most surveys, reflecting the polarized politics of a deeply divided nation. AFP PHOTO / Robyn Beck (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)




Obama et Romney en campagne


Loading Slideshow...
  • Mitt Romney

    Le candidat républicain à la présidence et ancien gouverneur des Massachusetts alors qu'il parcourt l'État de l'Ohio.

  • Mitt Romney

    Le candidat républicain à la présidence qui prononce un discours devant ses partisans.

  • Ann Romney

    L'épouse de Mitt Romney, candidat républicain, alors qu'elle prononce un discours au Connecticut.

  • Mitt Romney

    Le candidat républicain à la présidence en Pennsylvanie.

  • Mitt Romney

    De passage à Washington, le candidat républicain prononce un discours contre l'assurance-santé, projet-phare du président Obama.

  • Mitt Romney

    Le candidat républicain avec le gouverneur de la Virginie et une foule de partisans.

  • Mitt Romney

    Le candidat républicain se fait huer lors d'un discours devant l'Association nationale pour l'avancement des gens de couleur, au Texas.

  • Mitt Romney

    L'ex-gouverneur des Massachusetts aide les bénévoles d'un comptoir d'aide alimentaire.

  • Ben Romney, Tagg Romney

    Les fils du candidat républicain Mitt Romney. Ben (à gauche) et Tagg (au centre) sont pris en photo avec leurs enfants, le 4 juillet.

  • Mitt Romney et Soleil

    Le candidat républicain tient fièrement sa petite-fille Soleil Romney lors de la parade du 4 juillet.

  • Barack Obama

    Le président salue la foule venue le voir dans l'État de la Floride.

  • Barack Obama

    Le président prononce un discours devant une foule... démonstrative.

  • Michelle Obama

    Le première dame visite de jeunes campeurs en Alabama, alors qu'ils préparent des collations santé.

  • Barack Obama

    Le président tient fièrement son jersey, alors qu'il est pris en photo avec les championnes féminines de basketball collégien, à la Maison Blanche.

  • Barack Obama

    Le président salue ses partisans lors d'une activité de financement, au Texas.

  • Barack Obama et Malia Obama

    Le président et sa fille Malia après qu'elle ait attrapé un chandail lancé par l'équipe olympique de basketball, à Washington.

  • Barack Obama

    Le président s'arrête dans un casse-croûte à Cincinnati.

  • Barack Obama

    Le président s'arrête dans un comptoir de légumes tenu par des agriculteurs en Virginie.

  • Barack Obama

    Le président tient un discours sur les réductions d'impôt pour la classe moyenne à Iowa.

  • Barack Obama

    Le président prononce un discours à la Maison Blanche.




Le dernier débat en photos


Loading Slideshow...



Les meilleures citations du débat


Loading Slideshow...
  • La défense

  • La défense

  • Le terrorisme

  • Le terrorisme

  • L'Iran

  • L'Iran

  • Israël

  • Israël

  • La Syrie

  • La Syrie

  • La principale menace

  • La principale menace

 

Suivre Howard Fineman sur Twitter: www.twitter.com/howardfineman

Suivre Le HuffPost Québec