LES BLOGUES

Un voyage plus vrai que nature

11/02/2015 11:50 EST | Actualisé 13/04/2015 05:12 EDT

Une odyssée en trois escales

L'artiste peintre franco-canadien LO, référence mondiale en matière de peinture réaliste et hyperréaliste, lauréat de plusieurs grands prix de peinture, dont le prestigieux Prix Jules Bastien-Lepage 2014, présente une première exposition personnelle d'une série de trois qui aura lieu en 2015 au Québec.

« L'Odyssée, le départ » se tiendra du 17 au 22 février 2015 à L'espace contemporain, située au 313, rue Saint-Jean à Québec. Le vernissage aura lieu le mardi 17 février, de 17h à 19h, en présence de l'artiste.

« L'Odyssée, l'aventure », deuxième escale du voyage, se tiendra au Musée Marius-Barbeau de Saint-Joseph-de-Beauce tout l'été 2015.

Enfin, « L'Odyssée, l'arrivée », troisième escale de ce peintre, ancien navigateur, connu pour ses marines plus vraies que nature, sera présentée à la salle Jean Paul-Lemieux de la Bibliothèque Étienne-Parent à Beauport, du 4 octobre au 1er novembre 2015. Cette dernière exposition sera l'une des plus importantes rétrospectives de l'artiste, qui célèbre cette année ses 26 ans de carrière en tant qu'artiste professionnel.

2015-02-07-alchimie_acrylique_40x30.jpg

LO, qui est venu s'installer au Québec en décembre 2000, représente régulièrement le Canada dans de nombreuses expositions en Europe. En 2006, il a élu domicile dans le quartier Cap-Rouge à Québec où les gens peuvent visiter son atelier sur rendez-vous.

En 2014, seulement, il a remporté le premier prix du 18e Salon international de peinture et sculpture d'Audun-le-Tiche (France), le Prix Internation'ART (vote du public), le Prix Jules Bastien-Lepage (France) et plusieurs votes du public par le biais de l'Académie internationale des beaux-arts du Québec (AIBAQ) où il a été nommé académicien en 2007.

L'artiste que l'on surnomme LO (le diminutif de Laurent) est membre de plusieurs associations, organismes et collectifs d'artistes professionnels, dont l'Institut des arts figuratifs (IAF) et le Collectif International d'Artistes ArtZoom (CIAAZ) avec qui il s'est investi, depuis plusieurs années, dans le développement culturel des étudiants du primaire et du secondaire au Saguenay-Lac-St-Jean, en partenariat avec la Ville de Roberval. En 2015, il fera plus d'une douzaine d'expositions dont plusieurs en Europe.

La philosophie derrière l'oeuvre

L'esthétique, l'harmonie et la quiétude sont trois éléments fondamentaux qui composent l'ensemble des œuvres de LO. L'esthétique comme discipline philosophique derrière l'œuvre, l'harmonie dans les tons et la quiétude dans les scènes. LO est fasciné par la mer et par les reflets dans l'eau qui font naître à chaque instant une autre image de la réalité, toujours en mouvement. Ses bateaux, qu'ils soient au port, en mer, dans le feu de l'action d'une régate, qu'ils soient voiliers, barques ou paquebots, beaux ou rouillés, inspirent toujours une captivante majesté qui laisse le spectateur rêveur car l'art de LO est de mettre en sensation une narration.

La traversée spatiale du premier plan au deuxième plan suggère une autre narration plus lointaine, mais seule celle du premier plan importe à LO qui vit le moment présent et qui ne cherche pas à voir plus loin dans le temps. On remarque d'ailleurs ce trait de caractère dans l'ensemble de sa peinture: le premier plan est toujours très détaillé pour ne pas dire « hyper » travaillé. Les ombres sont discrètes sur le pont et dans les drapés; c'est l'une des caractéristiques de l'artiste qui ne laisse rien au hasard. Les cordages ont leur part d'ombre et de lumière, les poulies vernies reflètent également cette surprenante lumière du jour. C'est le soin apporté aux plus petits détails qui nous fait comprendre que l'artiste passe beaucoup de temps sur chacune de ses toiles.

En regardant de plus près, particulièrement dans ses œuvres des douze dernières années, on retrouve plusieurs éléments géométriques, triangles, cercles et carrés, situés à des endroits stratégiques, calculés sur le principe du nombre d'or. Ses compositions sont ainsi calculées pour donner un équilibre tranquille dans un mouvement suggéré, notamment par l'eau et le vent. L'intérêt du nombre d'or ne réside pas tant dans les mathématiques appliquées dans le domaine de la peinture, il réside surtout par la justesse des proportions dans des perspectives subtiles qui forment un ensemble équilibré, qui se veut fondamentalement réaliste. Pour LO, l'art - tout comme la vie - est une expérience d'équilibre.

Tout est dans la relation : dans une proportion parfaite, il y a une relation parfaite. Les parties sont dans le même rapport les unes vis-à-vis les autres. L'artiste et la toile ne font qu'un. Ils vibrent à l'unisson dans une harmonie métaphorique. L'artiste est en harmonie avec ce qu'il crée et la création se réveille harmonieuse pour qui la regarde.

Parallèlement à cette discipline philosophique qu'est l'esthétique et parallèlement à l'utilisation de la divine proportion, il y a aussi une grande admiration pour les traditions japonaises. Le geste précis, pratiqué dans une ascèse quasi religieuse, rejoint les valeurs fondamentales de LO. La sobriété, le dépouillement, la discipline et l'essentiel sont des vertus importantes dans l'équilibre de vie de l'artiste ; on les retrouve jusque dans ses peintures. Paradoxalement, bien que LO peigne des bateaux réalistes et hyperréalistes, le sujet premier est abstrait : la liberté.

2015-02-07-harboressence_acrylique_20x16.jpg

L'utilisation du nombre d'or

La proportion dorée existe depuis fort longtemps. Connue également sous le nom de divine proportion ou nombre d'or, dont le principe reste entouré de mystère, on la retrouve dans la nature, les arts et les sciences. Sa présence est dans les plantes, les coquillages, le vent et les étoiles. Sa forme est lovée au cœur de la spirale de notre oreille interne et réfléchie par la constante mutation de l'embryon humain.

L'étude de la proportion dorée offre une compréhension sur la complexité de l'univers. Il permet de découvrir une relation entre harmonie, symétrie, équilibre et régénération. Les lois de la proportion qu'utilisent les artistes découlent de vérités fondamentales touchant au domaine spirituel; elles sont au cœur de la vie, depuis l'ADN jusqu'aux contours de l'univers.

Euclide d'Alexandrie, célèbre mathématicien a été le premier à exprimer par des mots la divine proportion : « On dit d'une droite qu'elle est partagée entre extrême et moyenne raison lorsque le rapport de la ligne entière à son segment le plus grand est égal au rapport de ce plus grand segment au plus petit ». Traduite en langage géométrique, cette proportion prend la forme des pyramides d'Égypte, du Parthénon athénien ou des grandes cathédrales gothiques. Depuis des millénaires, les artistes et les artisans n'ont eu de cesse d'utiliser le nombre d'or et ses principes secrets pour obtenir la perfection. La dimension du nombre d'or, qu'elle soit macrocosmique ou microcosmique, révèle une sagesse dans une infinité d'expressions : sciences, philosophie, musique, poésie, architecture, peinture, etc.

Appliqué à la peinture, le nombre d'or est utilisé pour placer des éléments : un mât de bateau, la ligne d'horizon, des formes ou des éléments marins qui s'harmoniseront avec l'ensemble de la composition. Rien n'est le fruit du hasard.

La série d'expositions « L'Odyssée », présentée en 2015, sera une occasion unique de mieux découvrir cet artiste et de voguer au gré de la beauté, dans un environnement sans risque de raz-de-marée ou de naufrage. « L'Odyssée » est un voyage intérieur, axé sur la liberté, sur le rêve et l'évasion.

Pour plus amples renseignements sur LO et son travail, vous pouvez consulter son site Internet : www.lographiste.com - LO a également son propre fan club !

Quelques images de peintures diffusées avec la permission de l'artiste

Peintures de LO

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter