LES BLOGUES

Le Canada doit continuer de soutenir TB REACH

07/02/2015 08:14 EST | Actualisé 09/04/2015 05:12 EDT

Que savez-vous de la tuberculose? Saviez-vous que chaque année, plus de neuf millions de personnes dans le monde contractent cette maladie? Le tiers d'entre elles ne reçoivent ni diagnostic ni traitement, et 1,4 million en meurent. Chaque malade non traité risque d'infecter à son tour de nombreuses autres personnes.

Heureusement, il existe un remède contre la tuberculose. Il existe aussi un moyen de se rendre auprès des personnes les plus vulnérables, là où les soins sont pratiquement inexistants. TB REACH (ou Fonds pour l'extension des services de lutte antituberculeuse) est une initiative mondiale qui a vu le jour en 2010, principalement grâce à l'aide du Canada.

TB REACH s'est avéré très efficace pour diagnostiquer des cas de tuberculose dans les régions les plus vulnérables et les plus isolées du monde. Depuis sa création en 2010, TB REACH a consacré plus de 90 millions de dollars US à 142 projets répartis dans 46 pays. Il a pour mission de financer uniquement des projets de moins d'un million de dollars, ce qui aide directement les communautés ayant des services limités, voire inexistants, en matière de traitement antituberculeux. TB REACH a recours à des technologies et des méthodes innovatrices pour diagnostiquer et traiter la tuberculose, dont des laboratoires mobiles de dépistage qui se rendent dans les régions rurales éloignées. Les retombées sont prometteuses: selon les résultats préliminaires de la première vague de financement, la détection des cas a augmenté en moyenne de 33% et se chiffre même à plus de 100% à certains endroits.

En tant que partenaire fondateur et seul grand donateur, le Canada appuie résolument le Partenariat Halte à la tuberculose; c'est pourquoi il a versé en 2010 une subvention de 120 millions de dollars sur cinq ans à TB REACH. Malheureusement, TB REACH se retrouve aujourd'hui en péril. En effet, les néo-démocrates craignent que le gouvernement du Canada décide de ne pas réitérer son financement à l'égard de TB REACH après 2016. Nous voulons que le Canada continue d'y contribuer, ce qui encouragera aussi d'autres donateurs à se manifester. Le Canada doit continuer de soutenir TB REACH dans sa lutte pour éradiquer la tuberculose.

Le Partenariat Halte à la tuberculose est à la recherche de nouveaux donateurs pour appuyer TB REACH. Toute nouvelle contribution serait certes immensément salutaire, mais le Canada ne peut se permettre d'abandonner ce programme au moment où ses besoins sont le plus criants.

Je demande au gouvernement de montrer l'exemple en versant 120 millions de dollars sur cinq ans d'ici 2020. Une telle contribution inciterait de nouveaux donateurs à appuyer TB REACH et l'aiderait à continuer de sauver des vies.

Récemment, en compagnie d'autres représentants politiques provenant des cinq continents, j'ai signé la Déclaration de Barcelone en marge du premier Sommet mondial sur la tuberculose. J'encourage tous les parlementaires à faire de même. Ensemble, nous pouvons éradiquer la tuberculose.

La tuberculose est une maladie qui ne connaît pas les frontières. Nous savons qu'elle existe ici au Canada, surtout dans les collectivités vulnérables. Il incombe à chacun de nous de lutter contre cette maladie. Il est temps que le Canada renouvelle son appui à TB REACH.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Ces maladies n'ont pas disparu

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter