LES BLOGUES

3 erreurs à éviter en amour

26/05/2017 09:44 EDT | Actualisé 26/05/2017 09:44 EDT

La chose la plus difficile en amour, c'est de voir dans son angle mort. C'est clair, on ne se voit pas aller. Ce qui fait qu'on répète toujours les mêmes erreurs sans avoir la moindre idée de ce qui se passe ni pourquoi on se retrouve toujours dans la même impasse. C'est pourquoi j'ai décidé de créer ce petit palmarès des erreurs les plus communes dans les relations amoureuses. Personnellement (et je n'en suis pas particulièrement fière), je crois bien que j'ai été coupable de toutes les trois à différentes étapes de ma vie et même parfois en formule combo. Alors je dirais que vous pouvez tenir pour acquis que je sais de quoi je parle et que je suis une experte en la matière.

Erreur #1 Une erreur très commune est de croire que la relation amoureuse pourra enfin vous apporter une raison d'être, vous fera sentir que la vie vaut vraiment la peine d'être vécu. C'est ce que j'appelle la philosophie du gâteau. Quand on a cet état d'esprit, on croit que la relation amoureuse est le gâteau de la vie et que le reste est le glaçage qui vient dessus. Si vous avez tendance à avoir cette philosophie en amour, vous êtes le type de personne qui vit beaucoup d'anxiété lorsque vous êtes célibataire et qui s'emballe très vite lorsque vous rencontrez quelqu'un qui vous plaît. Votre vie sentimentale ressemble à une balade en montagne russe et vous avez tendance à oublier tout le reste lorsque vous rencontrez quelqu'un, vos amis ne vous voient plus et vous ne vivez que pour la relation. Évidemment, lorsque la relation se termine, vous avez l'impression que votre vie au grand complet s'écroule et vous replongez dans l'angoisse et l'anxiété. Il se cache derrière cette philosophie la croyance que quelqu'un va venir vous sauver et combler le vide que vous ressentez dans votre vie et à l'intérieur de vous-même.

Erreur #2 Une autre erreur fréquente en amour est de croire qu'il faut tout faire pour éviter les conflits et ne pas contrarier l'autre. C'est ce que j'appelle la philosophie du mollusque. Étant moi-même une ex-mollusque, je peux vous dire que j'en connais pas mal long sur le sujet. Achetez la paix, accepter l'inacceptable, faire des choses qui me déplaisent, laisser l'autre me critiquer sans rien répondre, oublier mes désirs pour satisfaire ceux de l'autre, plier, plier, plier, croyez-moi, j'en connais un rayon là-dessus. Cet état d'esprit provient de la croyance que pour que l'autre nous accepte, il faut lui donner raison et mettre ses désirs et ses émotions avant les nôtres. Il en résulte beaucoup de ressentiments et de frustrations, ce qui crée des relations amoureuses qui ne sont ni saines, ni harmonieuses et qui ont pour prix d'y laisser sa dignité. Le plus difficile dans cette situation est d'accepter sa part de responsabilité dans la dynamique de la relation. Il m'en a fallu du temps pour comprendre que j'avais besoin de renforcer mon épine dorsale si je voulais vivre des relations saines avec les autres.

Erreur #3 Et finalement, il nous reste la philosophie du caméléon. Vous l'avez sans doute deviné, nous parlons ici de la personne qui se transforme au gré de ses rencontres amoureuses pour s'adapter à la personnalité de la personne qui vient d'entrer dans sa vie. Que ce soit mode de vie, passe-temps, activités sociales ou autres, la personne qui vit avec cet état d'esprit prend la couleur de la personne avec qui elle est, comme un caméléon. De prime abord, ça peut sembler comme une bonne stratégie pour créer l'harmonie dans le couple, mais si c'est le genre de chose que vous faites, vous avez sûrement fini par vous plaindre que tout dans la relation se faisait selon les termes de l'autre, que vous aviez l'impression que vous viviez uniquement selon les désirs et le bon vouloir de la personne avec qui vous étiez en couple. Il finit toujours par y avoir un sentiment d'insatisfaction dans votre relation parce vous sentez que vous avez disparu. Et vous avez raison. Il n'est pas possible de vivre une relation amoureuse épanouissante, si vous disparaissez pour vous faire accepter de l'autre.

Le gros problème dans tout cela est que toutes ces erreurs sont commises de façon tout à fait inconsciente, par automatismes.

Le gros problème dans tout cela est que toutes ces erreurs sont commises de façon tout à fait inconsciente, par automatismes. De la même façon qu'un poisson ne sait pas qu'il est dans l'eau, vous ne réalisez pas que vous créez ces situations vous-même. Si vous avez tendance à avoir la philosophie du gâteau en amour, il vous suffit de l'inverser. Vous devez comprendre que le gâteau, ce doit être votre vie elle-même et que la relation amoureuse, et bien, c'est le glaçage qui vient s'ajouter dessus. Il faut prendre responsabilité de votre bonheur et de votre bien-être. Si vous avez la philosophie du mollusque ou du caméléon, sachez que c'est simplement la façon dont vous avez appris à «marchander» l'amour dans votre enfance et tout au long de votre vie. Vous ne faites que répéter ce que vous avez connu dans le passé.

Évidemment, derrière ces schémas se cachent vos peurs et vos insécurités. Peur du rejet, peur de la confrontation, peur de ne pas être assez bien tel que vous êtes pour être aimé et accepté. Non, voir dans son angle mort, ce n'est pas facile et dans la majorité des cas ça demande une aide extérieure. Eh oui, vous avez raison, l'amour ce n'est pas de la tarte... ni du gâteau.

LIRE AUSSI:

» L'amour, c'est comme le violoncelle

» Pourquoi rien ne change dans votre vie amoureuse?

» Comment créer l'amour de vos rêves?


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter