LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Guy Thibaudeau Headshot

La tempête de mardi a lancé le ski nordique dans le sud-ouest

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La période de Noël aurait pu être désastreuse pour les centres nordiques, n'eût été la tempête de mardi qui a relancé le ski de fond et la raquette, activités pour lesquelles la neige naturelle est absolument essentielle. Si le ski de fond se pratiquait déjà assez bien dans l'est du Québec avant la tempête de mardi, dans le Sud-Ouest c'était plutôt la randonnée pédestre et le «fat bike» sur sentiers de gazon et de terre.

La neige de mardi qui a laissé entre 30 et 40 centimètres de neige dans les régions au nord du Saint-Laurent, dont les Laurentides, Lanaudière et l'Outaouais, aura permis d'ouvrir des sentiers pour la première fois cet hiver dans plusieurs centres mercredi. Les forêts sont passées d'un décor moche et désolant le week-end dernier à un paradis hivernal féérique d'arbres chargés de neige et de sol bien blanc.

Une première neige au sol

Même si le sol n'est pas encore gelé la neige a été suffisante pour bien couvrir les sentiers et permettre un premier traçage dans les centres ouverts. «Ce n'est pas encore très épais», nous rappelait mercredi soir Jean-Sébastien Thibault responsable du Parc Linéaire P'tit Train du Nord dans les Laurentides une des pistes favorites des amateurs du pas de patin (skate). Le Parc Linéaire est maintenant ouvert de St-Jérôme à Val David, soit la distance totale de la piste.

Ouverture progressive de plusieurs centres

Au Domaine St-Bernard du Réseau Mont Tremblant un peu plus de 30% du réseau est ouvert et tracé tandis que dans le Réseau Morin Heights, le Corridor aérobique et quelques pistes faciles ont pu ouvrir après la tempête. L'ouverture longuement attendue des centres nordiques a attiré de nombreux skieurs et raquetteurs mercredi au grand plaisir des propriétaires et gestionnaires.

Malgré tout, les centres n'anticipent pas une manne pour la période de Noël. «Notre dernière grosse journée pourrait bien être samedi», anticipait Daniel Charbonneau, directeur de Ski de Fond Mont Tremblant. «Dimanche sera possiblement le jour du retour à la maison pour les vacanciers», ajoutait-il. Mais la période de Noël 2015 sera surement meilleure que celle de 2014 où la pluie du 24 décembre avait occasionné la fermeture de tous les sentiers de ski de fond du sud-ouest pour la totalité de la période des Fêtes.

mont tremblant
Achalandage presque caricatural à Tremblant, mercredi.

Au Parc Régional de Val David-Val Morin, les sentiers de raquettes offraient de belles conditions et procuraient une alternative intéressante aux pistes des centres alpins engorgées par trop de skieurs sur trop peu de pistes. Vive la polyvalence! Il faut parfois «choisir» la meilleure activité dans les circonstances.

«Les 40cm reçus mardi au Parc de la Gatineau en Outaouais ont permis l'ouverture de plus de 50% du réseau de 200 kilomètres», nous racontait Michel Dallaire qui, quelques jours plus tôt, parcourait les Promenades du parc en vélo.

Moins de neige au sud du Saint-Laurent

En Estrie la tempête a déversé moins de neige qu'ailleurs mardi et le ski de fond y demeure plus limité. Au Parc du Mont Orford, le principal centre nordique de la région, on ouvrait et traçait tout de même 18 des 50 kilomètres du réseau pour une première fois mercredi. À Sutton-en-Haut par contre «nous avons damé la totalité du réseau, nous informait Micheline Côté, directrice du centre, mais la neige est insuffisante pour tracer», ajoutait-elle. Néanmoins les skieurs entaient tout de même heureux de pouvoir enfin chausser les skis.

Fondeurs et raquetteurs pourront donc débuter 2016 en pratiquant leur activité de choix. Les conditions sont particulièrement bonnes dans l'est de la province, au nord de Québec et dans Charlevoix. Les Laurentides, Lanaudière, la Mauricie et l'Outaouais offrent-elles aussi des conditions acceptables de début de saison.

Mercredi, jour du grand déblocage

Les centres alpins ont aussi profité de cette tempête. Certains ont pu augmenter le nombre de pistes ouvertes; d'autres comme Mont Orford et Owl's Head en Estrie, ont pu enfin ouvrir pour la première fois de la saison. Malgré tout le nombre de pistes ouvertes demeure limité pour le grand nombre de skieurs qui essaient d'en profiter.

Mercredi fut le jour du grand déblocage, l'arrivée massive des skieurs dans les stations a rendu l'expérience pénible dans les grands centres en vertu d'un achalandage excessif dans les pistes ouvertes. Peut-être aurait-il fallu faire comme dans certaines stations des Alpes françaises qui manquent elles aussi de neige et où l'on demandait aux locaux de s'abstenir de skier durant la semaine de Noël pour «offrir une meilleure expérience aux touristes» qui font vivre les communes.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Close
10 stations de ski avec de superbes parcs à neige
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter