LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Guy Thibaudeau Headshot

Météo ski: plus de peur que de mal

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les précipitations variées reçues dans plusieurs régions du Québec lundi et mardi auront au final occasionné plus de peur que de mal. Même dans les régions où il a plu, la perte de neige n'aura pas été significative.

Une tournée rapide des Cantons de l'Est hier, région la plus affectée par la pluie, aura été réconfortante. Les stations n'ont aucunement été «lavées». Au contraire, le couvert de neige demeurait complet dans la plupart des pistes ouvertes même certaines pistes naturelles.

mont tremblant
La météo n'a pas découragé les nombreux touristes au Mont Tremblant hier. Webcam du sommet.

La pluie à Noël, une tradition

Aussi désolant que cela puisse être, de recevoir de la pluie en pleine période de Noël, cela est néanmoins devenue monnaie courante au fil des ans, surtout dans le sud-ouest de la province. On espère tous y échapper, mais les centres s'y attendent et sont préparés. De plus en plus on intensifie la fabrication de neige tôt en saison pour se protéger contre un redoux hâtif. L'emphase depuis plusieurs années est d'augmenter la puissance des systèmes d'enneigement pour mieux profiter des périodes de froid qui peuvent souvent être courtes en décembre.

L'équipement d'entretien des pistes s'améliore lui aussi, de sorte qu'il est relativement facile de réparer une surface durcie et glacée après un verglas ou une pluie suivie d'un gel soudain comme il s'est produit cette semaine.

Après avoir réduit le nombre de pistes ouvertes mardi, la grande majorité des stations est revenue à la normale ou presque mercredi. De 58 pistes ouvertes lundi, le Mont-Sainte-Anne a coupé à 27 pistes mardi pour remonter à 40 mercredi, histoire de prendre le temps nécessaire pour toutes les reconditionner. Au Mont Tremblant, on est passé de 84 pistes lundi à 60 après le verglas, mais, sans perte de neige, le compte devrait remonter rapidement, le temps de passer les machines.

Que de la neige encore dans le Bas Saint-Laurent

Les régions plus à l'Est à compter de Charlevoix ont moins subi de contretemps météorologiques, particulièrement le Bas Saint-Laurent où ce ne fut que de la neige. Plus de 30 centimètres au Mont Comi où toutes les pistes sont ouvertes comme ailleurs dans la région. Consultez www.skinetcanada.com pour plus d'information concernant les stations.

Froid et neige pour les prochains jours

Le retour des nuits froides a permis la reprise de l'enneigement artificiel et des prévisions de neige pour les prochains jours laissent entrevoir de belles conditions pour le passage au Nouvel An. Il neigeait de beaux gros flocons en Estrie mercredi, région où une veille de tempête hivernale en vigueur hier pourrait apporter des accumulations importantes de neige à compter de ce soir. Un bulletin météorologique spécial est aussi émis pour d'autres régions, dont Québec, Charlevoix, Saguenay et le Bas Saint-Laurent, avisant aussi des accumulations significatives pour les prochains jours.

Après le passage devenu traditionnel d'un épisode de météo désagréable, les Fêtes devraient donc se terminer partout sur une bonne note et d'excellentes conditions de pratique.

Réouverture des patinoires

Plusieurs patinoires naturelles ont dû s'incliner temporairement après la pluie et le verglas mardi, mais la plupart avaient repris du service hier. En ce qui concerne les grandes patinoires naturelles telles que l'anneau du Lac Beauport près de Québec, la grande patinoire sur le Lac Masson à Ste-Marguerite dans les Laurentides et le Canal Rideau à Ottawa, la glace demeure encore trop mince, mais leur ouverture serait imminente.

Il faudra, nous dit un de nos collaborateurs Michel Dallaire, garder un œil ouvert pour l'ouverture imminente de la patinoire du canal Rideau. «Je ne serais pas surpris, dit-il, que la CCN l'ouvre partiellement pour le 1er janvier, lançant ainsi les festivités du 150E anniversaire du Canada. Ce serait une décision politique, mais à Ottawa, que peut-on espérer d'autre, surtout en ce qui a trait à ce symbole hivernal canadien par excellence?» À suivre donc.

Abolition de la tarification au Parc de la Mauricie

Aussi, pour célébrer le 150e anniversaire du Canada, la tarification sera abolie au Parc National (du Canada) de la Mauricie près de Shawinigan à compter du 1er Janvier, et ce, jusqu'au 31 décembre 2017. C'est donc dire qu'il ne vous en coutera pas un sous pour utiliser les 80 kilomètres de sentiers de ski de fond et 60 kilomètres de raquette pour la durée de cet hiver et le début du prochain. Voilà qui devrait bien faire connaitre ce magnifique terrain de jeu de la Mauricie.

À voir également :

Close
10 choses à essayer en ski cet hiver
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter