LES BLOGUES

La Classique Jackrabbit

28/01/2016 05:57 EST | Actualisé 28/01/2017 05:12 EST

Nouvelle aventure de ski nordique samedi

Le Marathon canadien de Ski (MCS) célèbre son 50e anniversaire cette année, comme plusieurs stations de ski. Il y a deux semaines c'était au tour du Mont-Sainte-Anne; les centres Owl's Head en Estrie et Mont Sainte-Marie en Outaouais rejoignent aussi cette année les Mont Sutton, Bromont, Belle Neige et autres qui ont récemment déjà passé le cap du demi-centenaire.

Une aventure pour skieurs aguerris

Pour l'occasion le MCS propose une nouvelle aventure semblable à celle du Marathon mais sur une journée plutôt que deux. La Classique Jackrabbit qui se tiendra samedi est un événement de distance, non chronométré, où tout ce qui importe est de terminer l'épreuve choisie, peu importe le temps. Le MCS qui se tiendra cette année les 20-21 février se déroule lui sur deux jours avec une distance totale de 160 kilomètres.

La nouvelle aventure offre deux parcours: un premier de 60 kilomètres entre Mont Tremblant et Boileau; le second, plus long, de Mont Tremblant à Montebello une distance d'environ 100 kilomètres. Inutile de mentionner que cette activité s'adresse aux skieurs expérimentés et aux skieurs d'aventure. 275 sont inscrits dans les deux épreuves, dont 154 au 90km.

Sur les pistes de Jackrabbit

Le parcours se fera en partie sur des pistes originalement défrichées par le légendaire Herman Smith-Johannsen dit Jackrabbit, pionnier du ski dans les Laurentides et qui vécut jusqu'à 111 ans. C'est d'ailleurs le style de vie de Johannsen qui fut l'inspiration pour le premier Marathon canadien de ski en 1967. Jackrabbit parcourait les villages des Laurentides et de l'Outaouais sur skis, traçait de nouveaux sentiers et dormait en cours de route «chez l'habitant». Ce premier événement organisé pour célébrer le centenaire du Canada a eu un tel succès auprès des premiers participants qu'il a été repris par la suite tous les ans en février, sans interruption jusqu'à maintenant.

jackrabbit johannsen

Le choix du parcours de cette nouvelle épreuve se veut exploratoire. Il s'est fait de façon à trouver une nouvelle option pour le circuit actuel du Marathon (Lachute-Montebello-Buckingham) qui devient de plus en plus difficile à maintenir à cause du développement urbain dans le secteur Ouest ou en cas de neige insuffisante sur le parcours original.

Cette piste célèbre 50 ans d'histoire du ski de fond classique et d'aventure hivernale au Québec. Cette nouvelle piste commence au Domaine Saint-Bernard, site de l'accueil de Ski de Fond Mont-Tremblant, et se termine à la Section #6 du MCS à l'École Saint-Michel de Montebello. Le départ se fera à 6h samedi à la frontale du Domaine St-Bernard, à Mont Tremblant.

Bon week-end pour les activités hivernales

Le week-end débutera bien pour les nombreuses activités hivernales disponibles. L'arrivée de février marque aussi la présentation des grandes célébrations et carnavals qui font honneur à l'hiver.

Le Carnaval de Québec et le Bal de Neige dans la région de la Capitale Nationale du Canada débutent aujourd'hui (vendredi). Ce sera aussi le deuxième week-end de la Fête-des-Neiges au Parc Jean Drapeau à Montréal.

Ski alpin, ski de fond, raquette

La pluie relativement faible du début de semaine n'aura pas eu d'effet trop négatif sur les conditions si ce n'est d'avoir fait durcir les fonds. Les quelques centimètres reçus au cours des derniers jours ont aussi aidé à replacer les choses.

Pour le ski de fond, la neige au sol n'est toujours pas très abondante dans le Sud-ouest, ce qui rend l'entretien plus difficile. On ne trace pas toujours aussi fréquemment que prévu pour ne pas relever de cailloux. Cette situation est moins critique pour les skieurs qui peuvent facilement éviter les endroits un peu minces. Néanmoins un bon choix de sentiers s'offre à nous dans la majorité des centres.

Sans accumulation importante de neige cette semaine, la raquette demeure praticable partout mais les crampons peuvent aussi suffire sur les sentiers durcis.

Patin des lacs et rivières

Après un petit répit pour la pluie mardi, toutes les patinoires naturelles ont pu rouvrir et le seront pour le week-end. Ceci inclut toutes les grandes patinoires telles que celles du Lac Masson à Ste-Marguerite, du Lac Beauport au Nord de Québec, du Canal Rideau à Ottawa; et tous les sentiers de glace partout en province.

L'embarras du choix donc pour les prochains jours et du temps doux pour profiter de l'hiver. Rappelez-vous que l'an passé à cette même date, c'était le froid glacial!

DU MÊME AUTEUR

- La famille Boulanger vend le Mont Sutton

- Le triplé des soeurs Dufour-Lapointe: un exploit rarissime

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

10 choses à essayer en ski cet hiver

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter