LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Guy Thibaudeau Headshot

Ski: bilan des fêtes variable selon les régions

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Au final le bilan des Fêtes pour les stations de ski - certaines d'entre-elles du moins - ne serait pas si différent qu'en temps «normal». Il faut bien comprendre par contre qu'il n'y a rien de vraiment «normal» si tôt en saison. Nous avons tout simplement vu un scénario différent.

Il faut avoir la mémoire courte pour oublier la saison dernière où un déluge s'est abattu sur une bonne partie du Québec la veille de Noël nous laissant seulement la neige qui avait été fabriquée préalablement.

La pluie du 24 avait par exemple fait passer le Mont Sutton en Estrie de 60 pistes ouvertes à 8 par après. Et souvenez-vous peut être du fait que le ski de fond avait presque totalement disparu des options hivernales durant toute la période des Fêtes, après la pluie.

Cela dit, nous avons connu cette fois un scénario des Fêtes différent mais au final pas si différent de ce que nous voyons régulièrement dans le Sud-ouest du Québec si tôt en saison. Elles sont d'ailleurs très rares les périodes de Noël parfaites du début à la fin.

Le Bas Saint-Laurent en tête de liste

Cela dit certaines régions s'en sont tirées mieux que d'autres. Le Bas Saint-Laurent entre autres où les stations offraient déjà 100% de leurs pistes au lendemain de Noël. «Extraordinaire» nous dit Denis Roussel, pdg au Mont Comi près de Rimouski. «Nous n'aurions pu demander mieux».

Même discours au Mont St-Matthieu près de Trois-Pistoles. «Nous avons même accueilli des équipes des Laurentides qui sont venues s'entrainer ici», nous signalait François April, directeur de la station.

Scénario plus complexe ailleurs

Ailleurs la période a connu des défis plus complexes. Au Massif de Charlevoix tout comme au Mont-Sainte-Anne près de Québec et au Mont St-Sauveur dans les Laurentides les premiers cinq jours ont été plus difficiles tandis qu'après la tempête du 29 l'achalandage a été excellent. Commentaire partagé par Fréderic Sujobert dg du Massif, Daniel Rochon dg de MSA/Stoneham et Louis Hebert président du Mont St-Sauveur.

Dans les Cantons de l'Est par contre un scénario beaucoup plus désolant. Même pour Ski Bromont, la station la mieux équipée de la région pour l'enneigement artificiel, le maximum de pistes ouvertes à la fin de la période ne fut que de 25 sur 144. Au Mont Sutton le compte est passé de 3 à 6 pistes sur 60 à la mi-période tandis qu'à Owl's Head la station n'ouvrait pour la première fois cette saison que le 30 décembre. Certes une période de résultats déprimants.

Engorgement sur les pistes

Nombreux aussi ont été les gens à commenter sur la congestion des (quelques) pistes ouvertes pour le volume de skieurs. «Trop de skieurs sur les pistes disponibles» selon Jacques Coté de St-Sauveur et Marcel Fiset de Québec. Au Mont Tremblant, toujours très fréquenté en période des fêtes, la station a dû inventer des activités supplémentaires pour pallier au nombre insuffisant de pistes ouvertes. Malgré tout le ski étant la principale raison pour y séjourner, les pistes ont souvent été engorgées à l'excès. Une situation difficile à gérer pour les stations qui connaissaient au début des Fêtes un achalandage inquiétant.

mont tremblant

Ski nordique - 100 fois mieux que l'an passé

Les stations de ski nordique qui auraient pu connaître une période désastreuse avec l'absence de neige jusqu'au 29, surtout dans le Sud-ouest du Québec, s'en sont sorties 100 fois mieux que l'an passé, même celles des Cantons de l'Est. La pluie des 24-25 décembre 2014, on s'en souviendra, avait mis KO le ski de fond pour toute la période de Noël laissant les sentiers libres à la marche et aux «fat bikes».

Pierre Vézina directeur du centre de ski de fond du Mont-Sainte-Anne nous parle «du meilleur achalandage depuis longtemps». Ailleurs, la saison qui n'avait pas encore débuté avant la tempête du 29, a connu pour clore les vacances 5 belles journées, du 30 décembre au 3 janvier, offrant de belles conditions, du temps doux et des paysages féeriques.

En ski cette semaine

À la une du ski cette semaine, le retour au calme et une fenêtre exceptionnelle pour la fabrication de neige. «Avec le calme, la tempête» pourrions-nous dire. Beaucoup moins de monde sur les pistes et un froid qui a permis une vraie tempête de fabrication artificielle de neige un peu partout. Il faisait environ -30C mardi matin dans les Laurentides et -14C de jour lundi et mardi, températures optimales pour maximiser la fabrication de neige. On peut donc s'attendre à voir augmenter de façon substantielle le nombre de pistes ouvertes partout d'ici le week-end.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Close
10 pistes de ski redoutables au Québec
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter