LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Guy Thibaudeau Headshot

Bien terminer l'hiver

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Nous sommes dans le dernier droit de l'hiver et force est de constater que plusieurs indiquent en avoir bien assez. Pour certains les fréquents passages de pluie au gel des dernières semaines en seraient la cause. Mais il nous reste probablement un bon mois de météo « hivernale » et une probabilité très forte qu'une ou deux ou même trois tempêtes de neige viennent retarder le vrai début de nos activités printanières/estivales. Alors, comment bien passer ce dernier mois de façon intéressante?

S'échapper là où la neige demeure abondante

Disons tout d'abord que les amants de l'hiver n'auront sans doute pas ce problème. Ils trouveront toujours une façon de profiter de la neige restante ou d'en trouver si elle fond trop rapidement dans leur région, à Montréal et en Estrie par exemple. Ailleurs le couvert neigeux n'est pas menacé, dans les régions au nord du Saint-Laurent en allant vers Québec, Charlevoix, le Bas-Saint-Laurent et le Saguenay. Le temps est peut-être venu de planifier une visite dans l'est de la province, là où l'hiver demeure toujours bien enraciné.

On peut aussi compter sur un minimum de 5 ou 6 (ou plus) super journées où le ski de printemps sera au mieux. Prévoyez profiter de ces quelques belles journées qui termineront bien votre hiver. Le ski de printemps est, la plupart du temps, un "happening" où on skie tôt en journée pour profiter des terrasses un peu plus tard, en après-midi. Les stations ont aussi des tables à pique-niques où l'on peut s'installer avec un lunch au soleil, une activité impossible plus tôt en hiver.

raquette

Ski de fond et raquette

En forêt c'est le réveil de la nature. Si le fartage pour le ski de fond se complique avec la transformation de la neige ce problème n'existe pas pour les sorties en raquette ou en crampons si la neige demeure suffisamment ferme. Les ruisseaux recommencent à couler et le dégel fait ressortir les belles odeurs de la forêt qui s'éveille. Ici aussi, une belle sortie vers un refuge comme on en trouve dans certains réseaux tels que les parcs de la SEPAQ, le réseau du Mont Sainte-Anne ou à l'Esterel dans les Laurentides ou, vers un point de vue spectaculaire comme en possèdent les centres Far Hills et Val-David entre autres dans les Laurentides. Quand le ski de fond devient difficile, la raquette (ou le crampon) demeure praticable et agréable tant qu'il y a suffisamment de neige. Ce sera le cas dans les prochains jours.

Des activités amusantes dans les stations

La majorité des stations offre un programme d'activités intéressant ou amusant en mars et avril. Parmi les plus drôles, les nombreuses traversées d'étangs (slush cups) où les plus téméraires tentent de traverser un étang plus ou moins long. On en retrouve entre autres au Sommet Morin-Heights dans les Laurentides, à Owl's Head (le Hoot), au Mont-Tremblant (Coupe Caribou) et à Val d'Irène en Gaspésie où se déroule la plus exigeante, l'Aqua-Neige, où les skieurs et planchistes doivent traverser le lac « Picalo » sur une longueur de 65 mètres.

Stations les plus populaires au printemps, le Mont-Tremblant, Sommet Saint-Sauveur et le Mont Sainte-Anne offrent des activités chaque week-end jusqu'à Pâques. Au Massif de Charlevoix, Le Massif Open et le Reggae Bash sont deux activités à ne pas manquer tout comme la Fête du Grand-Duc qui clôt la saison le 16 avril, une fête gourmande qui jumelle gastronomie et ski; plusieurs exploitants régionaux vous préparent de délicieuses bouchées du terroir de Charlevoix, souvent de belles découvertes.
Il faut donc, pour bien terminer l'hiver, se faire un petit plan qui aidera à en saisir les meilleurs moments. Le retour à l'heure avancée ce week-end nous donnera aussi l'impression de jours plus longs, en plus du fait qu'ils rallongent réellement un peu tous les jours.

En ski ce week-end

Assez pour la théorie, maintenant la réalité pour les prochains jours. Cette semaine, aucune région n'a échappé à la pluie et au gel qui a suivi. Le week-end sera ensoleillé, mais froid et les conditions surement variables pour le ski alpin. Des carres bien affûtées et du ski sur les pistes fraichement damées seront de rigueur.

Le ski de fond sera difficile dans le Sud-ouest et même dans certains centres près de Québec à cause de la neige durcie et glacée. Un week-end favorable aux crampons plutôt qu'au ski de fond et à la raquette. Pour le ski de fond, il faudra favoriser les centres qui ont de grosses dameuses, style ski alpin, pour concasser la glace. Belles exceptions, Camp Mercier et Forêt Montmorency au nord de Québec où l'on retrouvait hier une neige hivernale non transformée.

Le patin en fin de relâche

Même si toutes les grandes patinoires naturelles extérieures et tous les sentiers de glace ont dû fermer temporairement cette semaine, le retour du froid permettra la réouverture du Domaine de la Forêt Perdue en Mauricie, de l'anneau du Lac Beauport au nord de Québec, des sentiers de glace du Parc du Grand Héron à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier des sentiers de Shannon ainsi que des sentiers de glace du Parc John Molson à Saint-Sauveur.

Les prévisions d'un week-end froid confirment que l'hiver n'est certainement pas fini. Les activités d'hiver se poursuivent allègrement un peu partout. Il suffit de choisir ce qui conviendra le mieux dans votre région et vive la polyvalence!

VOIR AUSSI :


Close
Les meilleurs centres de ski où manger
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée