LES BLOGUES

21 idées pour le 21e siècle: le nécessaire Plan Nord du Canada

08/01/2016 01:38 EST | Actualisé 07/01/2017 05:12 EST

Le climat planétaire se réchauffe, particulièrement dans le Nord canadien. De vastes étendues gelées et inhabitées abritent peu à peu de nouvelles espèces végétales et animales. Le passage du Nord-Ouest (PNO) va bientôt offrir une alternative au canal de Panama. Si les Canadiens n'affirment pas leur hégémonie sur ce territoire, les Russes et les Américains le feront.

Le Grand Nord canadien est le prochain Eldorado. Les changements climatiques feront bientôt de cette contrée jusqu'à présent presque inhabitable une nouvelle, vaste zone tempérée. Déjà, le passage du Nord-Ouest (PNO) devient navigable quelques semaines par année, épargnant 4000 km de trajet aux grands cargos minéraliers du monde. Dans quelques années, le PNO sera une option économiquement viable et enviable pour éviter Panama ou le nouveau canal du Nicaragua, que les Chinois veulent construire à grands frais

Le Canada est probablement, avec la Russie, le plus grand bénéficiaire de ces changements climatiques que les récents accords de Paris ne réussiront vraisemblablement pas à endiguer.

La ceinture équatoriale connaîtra une désertification accrue, mais de vastes territoires nordiques recevront en compensation un ensoleillement accru, ce qui redessinera les zones d'exploitation agricole. Pour les habitants du Canada et du Québec, si on exclut les ours polaires, c'est une aubaine inespérée et inattendue, pour le meilleur et pour le pire.

La principale menace à la sécurité nationale du Canada ne vient pas de l'État islamique, mais des États-Unis qui convoitent le passage du Nord-Ouest et qui affirment haut et fort que cela constitue leur voie internationale.

Les Russes et les Chinois revendiquent aussi cette zone. Tous ces pays disposent de flottes de brise-glaces et de navires militaires bien supérieures aux nôtres, en mesure de tenir le Canada en échec. Si le Canada ne peuple pas intensivement, s'il ne développe pas immédiatement et s'il ne défend pas assurément cet immense territoire, il lui échappera à coup sûr.

Le Canada a vivement besoin d'un Plan Nord.

La liste d'épicerie

Un véritable Plan Nord est affaire de réflexion et de planification, mais certains ingrédients de son succès s'imaginent sans peine:

  • Développer une flotte de brise-glaces de patrouille
  • Multiplier les points de colonisation par des Canadiens
  • Améliorer et multiplier les infrastructures, notamment portuaires et aéroportuaires
  • Exploiter le PNO sur la base de l'hégémonie canadienne sur ces eaux
  • Valoriser les communautés Inuits
  • Planifier l'ensemencement d'espèces végétales adaptées au nouveau climat
  • Créer, pourquoi pas, une Société de développement du Nord canadien (SDNC)

DU MÊME AUTEUR

- 21 idées pour le 21e siècle: pour un train rapide Toronto-Montréal

- 21 idées pour le 21e siècle: l'automobile, un bien urbain collectif?

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les points saillants du 1er budget Leitao

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter