LES BLOGUES

Qui mène la barque au Québec ?

08/06/2012 07:36 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT
CP

La crise étudiante qui sévit maintenant depuis 831 jours [nombre approximatif], nous a démontré une chose. Une chose dont on se doutait, qui était subtile.

Mais là, c'est aussi évident que Denis Coderre qui se présente à la mairie de Montréal.

Cette chose, c'est le fait que le Québec est mené par des hors-la-loi.

Je vous arrête tout de suite sur votre lancée pestilentielle contre John James Charest et ses Libéraux. Je ne parle pas de ces crapules-là. Pas cette fois.

Je parle des individus et organisations qui ont proféré des menaces de sabotage envers le Grand Prix du Canada. Et de ceux pour qui la désobéissance civile est un droit fondamental. Ce sont eux qui mènent la province, actuellement. Et le pire, c'est que nous les écoutons, nous les suivons.

Oui, oui, je sais...

Bien sûr, je ne suis pas si con. Je sais que notre système parlementaire est à revoir et que les Libéraux doivent sortir aux prochaines élections. Je sais que c'est à cause d'eux si le conflit étudiant s'est envenimé à ce point. Je sais qu'untel est corrompu. Je sais que Sagard. Je sais que mafia. Je sais que industrie de la corruption. Merci.

Et je suis surtout d'accord que tout cela est bien suffisant pour que la population manifeste à grands coups de casseroles. Je vous l'accorde.

Mais qui mène actuellement au Québec ? Il y a de quoi se poser de sérieuses questions quand le Groupe de course Octane annule sa journée portes ouvertes à la F1 ! Surtout quand son président, Dumontier, a lui-même dit au 98,5FM que l'organisation recevait de nombreuses menaces chaque année, mais que cette année, c'était bien pire.

Nos institutions et nos gouvernements fléchissent devant les menaces ! Et Jean Charest de répondre le plus sérieusement du monde en conférence de presse qu'un gouvernement, ça ne recule pas devant la menace. À qui tentait-t-il de faire croire cela, alors qu'il a attendu que ça dégénère en fou pour agir ?

Amir Luther King

2012-06-07-khadirautobus.jpg

Quand une entreprise privée recule devant les menaces sérieuses, je peux comprendre. Entre nous, il n'y avait pas beaucoup d'argent à faire pour Octane à la journée portes ouvertes des pauvres. Valait mieux garder son argent en sécurité pour les cocktails de PDG. C'est comme ça, la business.

Ce qui me bogue au plus haut point, c'est de voir un député, élu démocratiquement en bonne et due forme par le système actuel (qu'il endosse puisqu'il y siège, j'peux pas croire) se livrer à de la désobéissance civile.

Au Québec, la fonction de député est assermentée. Voici un extrait intéressant qu'Amir Khadir a dû oublier en chemin :

Le serment de loyauté envers le peuple québécois :

« Je, (nom du député), déclare sous serment que je serai loyal envers le peuple du Québec et que j'exercerai mes fonctions de député avec honnêteté et justice dans le respect de la constitution du Québec. »

Monsieur Khadir, bien que vous ayez dit que vous ne vous compariez pas à Martin Luther King, vous avez ajouté qu'il aurait fait la même chose que vous et que la situation au Québec actuellement est, "à l'échelle", de la même ampleur que ce qu'ont vécu les Noirs.

Votre crédibilité se situe maintenant entre 0 et 1... sur 1000.

Vous n'êtes pas digne de représenter une partie du Québec. Ce n'est pas de cette façon que l'on s'y prend dans un pays démocratique pour faire valoir ses droits. Surtout lorsqu'on a un siège et une tribune comme la vôtre. Surtout lorsqu'on a le privilège d'être un élu qui prend part à la votation des lois directement !

Et ne me rabâchez pas les oreilles avec votre code de la sécurité routière. La manif était illégale et non tolérée par le SPVQ. Vous le saviez très bien. Une personne intelligente aurait foutu le camp de là.

À cause de gens comme vous, au même titre que les gens qui menacent les gens d'affaires de Montréal, la situation ne se réglera pas, elle va se détériorer.

Bref, les hors-la-loi mènent le Québec.

Réactions à la manif du 22 mars



Les visages de la manifestation



La marche du Jour de la Terre 2012



Manifestation des 100 jours - 22 mai 2012



#22mai sur Twitter